AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une paix de courte durée ft Dorofei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
they come first

avatar



Moroï noble ❧


⊱ MORSURES : 187

⊱ POINTS : 70

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 06/08/2017

⊱ LOCALISATION : Là où sa famille veut qu'elle soit ... ou autre part à vous de chercher

⊱ METIER/ETUDES : Etudiante en commerce international pour prendre sa place dans l'entreprise famillial



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mes rps en cours : Dorofei ♣ Darina ♣ Ksenia ♣ Kalidasa ♣ Stanislav

MessageSujet: Une paix de courte durée ft Dorofei   Mer 9 Aoû - 15:45

une paix
de courte durée

Dorofei Mineiev ❧ Isadora Maslak

Le crépuscule et ses teintes pourpre commençait à obscurcir le ciel de Saint-Pétersbourg lorsque les yeux bleus cristallins d'Isadora s'ouvrirent dans un ultime sursaut. Prise encore au piège d'un cauchemar passé, des perles de sueurs glissaient le long de son front alors qu'elle tentait de freiner les battements assourdissant de son cœur. Elle n'avait aucun souvenir de son songe, seule la désagréable sensation d’oppression et d'effroi subsistait. Reprenant un souffle normal, elle commença à bouger son corps encore endolori de sommeil pour essayer de sortir du drap enroulé autours d'elle. Elle resta de longues secondes à agir telle une tortue avant qu'un coup contre sa porte ne la sorte de sa douce léthargie. « La belle au bois dormant n'a pas oublié, j'espère, que son oncle qui n'apprécie pas les retard à organisé un gala de charité ce soir. ? » Le ton cassant de sa sœur n’améliora pas son humeur alors qu'elle poussait un soupir bruyant pour lui faire comprendre que le message était bien passé mais surtout qu'elle était assez grande pour connaître son emploi du temps ! Enfin pas du tout car notre belle avait totalement oublié la soirée de son oncle cependant même si elle était en tord elle détestait qu'on la rabaisse une fois de plus à la petite dernière fragile dont la vie était mieux connue de sa famille que d'elle même. Une lumière tamisée se mit rayonner dans la pièce  alors que la frêle silhouette de la petite dernière se levait  pour tomber nez à nez avec une house pendue contre la porte de son dressing. Isadora fut submergée par deux émotions contradictoires alors que ses doigts longeaient la fermeture sans pour autant l'ouvrir. D'un côté comme toutes femmes, elle était heureuse de voir une nouvelle tenue s'ajoutait à sa garde robe mais d'autre part la colère commença à gronder au fond de son être. A 23 ans, elle était tout de même capable de choisir sa tenue ! Toute son existence était érigée par sa famille … Même sa tenue n'échappait pas à la règle. De longues secondes s'écoulèrent avant que la house vienne s’écraser sur le sol, sa décision était prise, tant pis si une fois de plus elle allait passer pour la méchante. Entrant dans son dressing, elle laissa sa main parcourir les différentes robes qui s'offraient à elle tout en se délectant de la douceur des tissus rares et coûteux qui les composaient. Elle arrêta son choix sur une robe longue volatile mauve sombre qui mettait sa silhouette longiligne mais aussi le bleu cristallin de son regard d'ange.

Les convives s’enchaînaient devant son sourire irréprochable alors que l'ennui de notre belle continuait de s’accroître. Ce fut le regard inquisiteur et remplit de reproche de sa mère qui mit fin à ses dernières résistances. Prenant congés une coupe à la main, elle se dirigea vers  le balcon qui ne semblait pas être assez bien pour les convives qui préférèrent s'agglutiner dans la grande salle aux lustres de cristaux éblouissants. Une légère brise s'engouffra dans sa chevelure d'or alors que perdue dans la contemplation du jardin français de son oncle , elle savourait l'intimité et le silence de son petit coin. La légère brûlure de la soif s'éveilla dans sa gorge  alors qu'elle ramenait ses cheveux derrière ses épaules. C'est un fait elle n'avait pas encore mangé mais la colère aidant elle n'en avait pas ressentit le besoin jusqu'à maintenant du moins. Ses parents n'allaient pas tarder à la chercher pour la présenter à un nouveau parti bénéfique pour la famille mais elle s'en moquait au contraire même, elle se délectait de leur réaction. Plongée dans ses songes, elle n'entendit que vaguement les bruits de pas qui s'approchaient d'elle. Sûrement une âme égarée qui allait passer son chemin enfin elle l’espérait …        
Reminding me - Shawn  Hook



⋆ Breathe me
smoother than a storm. and the scars that mark my body, they’re silver and gold. my blood is a flood of rubies, precious stones, it keeps my veins hot, the fire's found a home in me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï noble ❧


⊱ MORSURES : 682

⊱ POINTS : 347

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 26/05/2017



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mes Rps en cours : Darina • Irina • Kristov • Isadora • Stanislav • Event • Nuiran

MessageSujet: Re: Une paix de courte durée ft Dorofei   Mer 9 Aoû - 20:32

Ses parents ne voulaient pas entendre parler de cette fête. Ils ne voulaient pas mettre les pieds chez les Maslak, du moins pas pour cette fois ! Dorofei, pour une fois n’était pas blindé de boulot et avait bien envie de se divertir… mais toutes ces connaissances seraient là-bas, alors il s’était décidé à aller en territoire « ennemi », si on peut dire cela comme ça. Il ne comptait pas faire d’esclandre ou autre et se tiendrait sage, voulant juste profiter de ses amis. Rien de plus, rien de moins. Il n’aurait qu’à éviter la plupart des membres de cette famille et tout devrait bien se passer, non ? Au pire, il se ferait chasser à coup de pied dans le derge, mais il doutait que l’on en arrive là, cela ferait mauvaise presse ! Comme il n’était pas spécialement invité –et qu’à vrai dire qu’il n’était même pas certain qu’il y ait réellement besoin d’invitation-, il était venu avec un de ses amis qui n’était pas en froid avec cette famille.

Pendant un petit moment, il parla avec ses connaissances et profita largement de l’ambiance, buffet et compagnie. Mais il manquait quand même un petit quelque chose, quelques piques à ses amis, ou à quelqu’un qu’il appréciait moins. Un peu de sarcasme plutôt que ces grands sourires de faux culs collés un peu sur tous les visages. C’était lassant. Fatigant. Mais c’était son monde. Ne voulant pas non plus créer des ennuis, il fallait choisir quelqu’un avec un minimum de répondant, qui ne hurlerait pas de rage, ou ne se mettrait pas à pleurer comme une princesse traumatisée par ce qu’il était soi-disant « méchant ». Ses amis en avaient trop l’habitude et il préférait chahuter gentiment avec eux à l’extérieur, ou chez lui –ou chez l’un d’eux-, mais pas ici. Cela ne serait franchement pas correct vis-à-vis du temps qu’il avait fallu pour organiser tout cela !

Après plusieurs minutes de recherche, et avoir pris un nouveau verre alcoolisé, il trouva enfin la personne qu’il cherchait… enfin il ne la cherchait pas spécialement, mais disons qu’elle lui semblait la « proie » parfaite ! Il ne fallait guère avoir d’inquiétude, il ne ferait rien de stupide, il ne lui ferait pas de mal, il voulait juste… s’amuser un peu, faire quelque chose de bonne guerre. Et il fallait bien avouer que le fait qu’elle se soit isolée en faisant une bonne cible ! Il salua ses amis en leur faisant petit signe de main, et en disant qu’il les rejoindrait de nouveau un peu plus tard avant de se diriger vers la jeune femme, qui, il fallait l’avouer était franchement très élégante dans cette tenue ! Il ne lui restait plus qu’à trouver comment amorcer la discussion sans se montrer trop outrancier non plus. Il réfléchit quelques instants et se décida à plutôt y aller au feeling. Avant d’ouvrir la bouche pour commencer la causette, il prit le temps de prendre une bonne grosse gorgée de champagne, ainsi, il espérait également qu’elle aurait le temps de bien sentir sa présence. Petit effet stupide, mais qu’il trouvait marrant –il lui en fallait peu-. Bonsoir Isadora, qu’est-ce que tu fais ici, seule ? Tes amis ne sont pas présents ? il aurait pu faire pire, du genre tu n’as pas d’ami, c’est triste, mais c’était peut-être un peu violent pour commencer, et puis … si jamais c’était vrai, il ne voulait pas l’enfoncer d’avantage, cette phrase était donc beaucoup plus soft.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï noble ❧


⊱ MORSURES : 187

⊱ POINTS : 70

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 06/08/2017

⊱ LOCALISATION : Là où sa famille veut qu'elle soit ... ou autre part à vous de chercher

⊱ METIER/ETUDES : Etudiante en commerce international pour prendre sa place dans l'entreprise famillial



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mes rps en cours : Dorofei ♣ Darina ♣ Ksenia ♣ Kalidasa ♣ Stanislav

MessageSujet: Re: Une paix de courte durée ft Dorofei   Sam 12 Aoû - 18:10

une paix
de courte durée

Dorofei Mineiev ❧ Isadora Maslak

Les pas persistèrent au plus grand désarroi de notre belle qui masqua son humeur derrière un sourire factice qu'elle avait l'habitude de prendre durant les grandes soirées de sa famille. Manque de bol son sourire s'effaça l'espace de quelques secondes lorsqu'elle reconnu la personne qui prenait place à ses côté. Un Mineiev ! A l'image de sa famille, elle ne supportait pas les Mineiev et la suffisance qui suintait de leurs pores. Certes au départ, elle avait fait l'effort de mettre de côté les réticences de sa famille cependant dès l'instant où elle croisa le chemin de l'homme qui s'avançait vers elle, toutes ses bonnes résolutions d'être neutre s'écroulèrent. Dorofei … Ce prénom roulait désagréablement sur sa langue alors qu'elle levait son regard pour le fixer à son tour. Le jeune homme n'était pourtant pas si désagréable que ça à regarder, au contraire même avec sa chevelure brune ténébreuse qui faisait contraste à la douceur de son regard. Certes cette douceur n'était qu'une façade dès qu'il ouvrait la bouche pour déverser son venin sur la jeune Maslak. Leurs chemins s'étaient croisés à l'académie où le jeune homme avait pris un mal plaisir à rendre la vie impossible à notre blonde. Qui aime bien châtie … Voila l'exception qui confirme la règle car il n 'y avait absolument aucun amour entre ces deux protagonistes. Pour Isadora, Dorofei n'était qu'un gamin imbu de lui même qui avait la chance de se mouvoir ou bon lui semble. Au fond elle enviait cette liberté mais à l'instar de son interlocuteur, la jeune femme préférait l'ignorance à l'attaque de front. « Bonsoir Isadora, qu’est-ce que tu fais ici, seule ? Tes amis ne sont pas présents ? »

Elle laissa de longues secondes s'écouler pendant que son esprit hésitait entre lui répondre où tout simplement l'ignorer royalement. Pour être franche d'elle même, elle aurait choisit l'ignorance mais sa famille étant l'organisatrice de la soirée, elle ne pouvait pas se permettre d'agir de la sorte. Rendant le sourire hypocrite du jeune homme elle répliqua à son tour  « Bonsoir Dorofei, Je suis tellement heureuse que ta fabuleuse présence m'accorde un instant. » Bon pour le coup n'étant pas du tout d'humeur, elle attaquait aussitôt. Si seulement il pouvait repartir d'où il était venu sûrement avec des amis aussi hautains qu'il ne l'était. Pour être franche, elle s'étonnait de la présence du jeune homme à une soirée Maslak. Certes la présence d'un Mineiev était toujours garantie mais la plupart du temps on retrouvait les plus âgées plus expérimenté au jeu de l'hypocrisie de la cour. De plus pour un jeune Mineiev ce genre de soirée n'était pas franchement ce qu'il préférait enfin c'est ce que notre belle pensait. Isadora se serait bien passé de cette soirée et la présence de Dorofei accentuait le sentiment de lassitude qui s'empara d'elle à cette pensée. Elle détestait sa famille de l'avoir forcé à venir. « Comme tu viens de me le faire remarquer je suis seule, et je compte le rester. Alors même si ta présence fait le plus grand bien à mon égo je suis sûre que ton groupe doit être perdu sans leur coq. » C'était un fait, peu d'amie d'Isadora avait fait le déplacement à la soirée. Seuls quelques connaissances imposés par ses parents profitaient de la pièce. Isadora n'était pas pour autant insociable cependant les amis à qui elle accordait sa confiance pouvait se compter sur les doigts de sa main. Le reste n'était que des faux amis lié par leur famille à qui elle souriait et complimentait sans le penser vraiment.      
Reminding me - Shawn  Hook



⋆ Breathe me
smoother than a storm. and the scars that mark my body, they’re silver and gold. my blood is a flood of rubies, precious stones, it keeps my veins hot, the fire's found a home in me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï noble ❧


⊱ MORSURES : 682

⊱ POINTS : 347

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 26/05/2017



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mes Rps en cours : Darina • Irina • Kristov • Isadora • Stanislav • Event • Nuiran

MessageSujet: Re: Une paix de courte durée ft Dorofei   Dim 13 Aoû - 9:28

Il savait que parfois, il abusait un peu trop, il essayait de rester un minimum raisonnable dans ses blagues, mais visiblement tout le monde n’avait pas le même sens de l’humour et surtout la capacité à avoir une excellente répartie. Isa ne se débrouillait pas si mal que ça mais généralement, il trouvait plus mignon, drôle qu’autre chose, mais forcément il revenait à la charge de temps en temps. Sa première était restée des plus correctes et pendant les premières secondes elle resta totalement muette si bien qu’il se demanda si elle n’avait pas perdu sa langue, fort heureusement, assez rapidement, elle ouvrit enfin la bouche et sa phrase le laissa plus perplexe qu’autre chose. Bonsoir Dorofei, Je suis tellement heureuse que ta fabuleuse présence m'accorde un instant. , comment est-ce qu’il était censé réagir à cela, si ce n’est pas en ricanant ? Chose qu’il réussit tout juste à ne pas faire. Il ne se considérait absolument pas comme fabuleux, enfin du moins dans la plupart des domaines et cela l’amusait donc de voir qu’elle le voyait toujours comme un gamin juste totalement prétentieux. Il fallait bien avouer qu’avec elle il se comportait comme cela, mais avec ses amis, il était totalement différent –enfin du moins il l’espérait-. Tout comme il le savait d’un caractère parfois un peu insupportable, mais il fallait de tout dans la nature. Il préférait largement sa personnalité peut-être un peu forte à celle de la demoiselle qui était… insipide, presque transparente à ses yeux. Chacun son style ; mais lui au moins avait plein d’amis. Elle ne tarda pas à réenchainer sur une autre qui le fit toujours sourire, c’était tellement meugnon. Comme tu viens de me le faire remarquer je suis seule, et je compte le rester. Alors même si ta présence fait le plus grand bien à mon égo je suis sûre que ton groupe doit être perdu sans leur coq. Il acquiesça doucement, un petit rictus planté sur le visage. Comme groupe, comme tu dis, ce sont mes amis, et ne t’inquiètes pas pour eux ils peuvent très bien vivre sans moi… mais c’est vrai que ça doit être une notion pas forcément des plus simples à comprendre pour toi. Il était sociable, c’était un fait et se faisait facilement des amis et généralement il pouvait sur eux. Mais pour une fille avec ce caractère trop… « invisible » à son goût, cela ne l’étonnait guère qu’elle ne comprenne pas comment ses amis et lui interagissaient. C’était triste, presque. Ce n’était pas même spécialement méchant dans sa bouche, c’était juste un fait, juste son propre avis. Je suis navré, mais je suis bien ici, du coup tu vas devoir supporter encore quelques minutes ma compagnie. Juste quelques minutes, en théorie. Le temps de continuer un peu ce petit jeu et de la laisser ensuite en paix.





Ps : je m’excuse. Il est infect-oupresque-


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï noble ❧


⊱ MORSURES : 187

⊱ POINTS : 70

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 06/08/2017

⊱ LOCALISATION : Là où sa famille veut qu'elle soit ... ou autre part à vous de chercher

⊱ METIER/ETUDES : Etudiante en commerce international pour prendre sa place dans l'entreprise famillial



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mes rps en cours : Dorofei ♣ Darina ♣ Ksenia ♣ Kalidasa ♣ Stanislav

MessageSujet: Re: Une paix de courte durée ft Dorofei   Mar 15 Aoû - 21:50

une paix
de courte durée

Dorofei Mineiev ❧ Isadora Maslak

Piégée sur une terrasse en compagnie d'un homme qui l’agaçait au plus au point, Isadora étouffait. La brise légère d'été avait beau lui lécher la peau, provoquant une chaire de poule sur ses bras, elle ressentait une brûlure dans tout son corps. Prise au piège, elle essayait de garder son calme. Ses mains serraient l'une contre l'autre jusqu'à laissé apparaître la jointure blanche de ses phalanges, lui permettait de trouver un maigre échappatoire de la torture qu'était la présence de Dorofei à ses côtés. «  Comme groupe, comme tu dis, ce sont mes amis, et ne t’inquiètes pas pour eux ils peuvent très bien vivre sans moi… mais c’est vrai que ça doit être une notion pas forcément des plus simples à comprendre pour toi. » Et paf, encore une parole insolente de la part du jeune homme qui toucha de plein fouet la conscience tourmentée d’Isadora qui encaissa en silence. Non elle n'allait pas pleurer devant cet idiot personnage même s'il venait clairement de dire à voix haute que sa vie était pitoyable. Aimait elle sa vie ? Elle ne connaissait plus la réponse à cette question. Quelques années en arrière, elle aurait répondu sans hésiter oui mais en grandissant les choses avaient évolués. L'enfant avait laissé sa place à une jeune femme au naturel discret. Elle avait été appréciée à l’académie pour sa douceur et sa gentillesse … Mais voilà au yeux de tous, elle était la gentille Maslak sans personnalité propre et dieu sait qu'elle détestait ça. Elle avait du caractère comme pouvait le confirmer ses parents qui était enlisé dans une guerre sans fin avec elle. « Je suis navré, mais je suis bien ici, du coup tu vas devoir supporter encore quelques minutes ma compagnie. » Non mais sérieusement il ne pouvait pas se taire une fois pour toute ! L'agonie allait être longue et douloureuse pour notre belle dans l'état empiré à chaque seconde. Telle une soupape prête à exploser, elle essayait de calmer les pensées malsaines qui lui venait en tête. Une noble ne pouvait se permettre d'être aussi grossière et vulgaire, pourtant en cet instant Isadora aurait tout donné pour dépasser la limite.

Soupirant, elle se retourna pour s'appuyer contre la rambarde, tout en tournant ostensiblement son dos au jeune homme. Certes ce n'était pas très intelligent de sa part mais franchement outre la violence verbale de Dorofei, elle n'avait rien à craindre de lui. De plus, un gardien devait sûrement être en train de garder un œil sur eux alors à quoi bon s’inquiétait de sa sécurité. Portant son regard sur la lune qui la couvait d'un regard protecteur, elle répondit perdue dans le vague « La prochaine fois oublie pas le pieu car quitte à m'achever autant finir le travail comme il se doit. » Avait elle vraiment pensé à se donner la mort ? Non jamais, elle tenait bien trop à son existence même si elle étouffait dans sa prison d'or et de diamants. Alors oui elle aurait aimé être une autre mais jamais de finir une fois pour toute sa vie. Rigolant doucement face à ses propos pour le moins glauque, elle se pencha un peu plus en avant tout en prenant bien soin d'ignorer le jeune homme. Certes elle lui adressait la parole mais il était hors de question pour elle de lui porter toute son attention. « Tu as gagné … C'est la chose que tu voulais non ? » Peut être qu'en allant dans son sens il allait enfin la laissé en paix. Elle n'était pas morose comme avait pu le laisser paraître ses propos, elle était juste fatiguée de la guerre verbale qui durait depuis de longues années entre eux. Elle savait bien qu'il était vain de croire qu'une halte était possible, peut être qu'au fond elle aimait les joutes verbales avec Dorofei, mais ce soir elle n'était pas d'humeur et elle espérait que le jeune homme allait être assez intelligent pour le comprendre.
Reminding me - Shawn  Hook



⋆ Breathe me
smoother than a storm. and the scars that mark my body, they’re silver and gold. my blood is a flood of rubies, precious stones, it keeps my veins hot, the fire's found a home in me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï noble ❧


⊱ MORSURES : 682

⊱ POINTS : 347

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 26/05/2017



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mes Rps en cours : Darina • Irina • Kristov • Isadora • Stanislav • Event • Nuiran

MessageSujet: Re: Une paix de courte durée ft Dorofei   Jeu 17 Aoû - 19:36

Est-ce qu’il n’aurait pas été plus sage –et surtout plus aimable- de la laisser en paix ? Probablement, mais il avait envie de l’entendre répliquer quelque chose et pas une pseudo phrase méchante qui ne servirait qu’à le faire rire. Les secondes passèrent et seul le silence se fit entendre. Dommage, cela prouvait bien qu’elle n’avait pas franchement de répartie, ou alors qu’elle se retenait de lui sorti des insanités ce qui était probablement pire. Il resta donc là, sans plus rien ajouter –il ne fallait pas exagérer non plus, il avait quelques limites-…. Jusqu’au moment où elle daigna enfin reprendre la parole et il dut bien avouer que ses paroles le surprit La prochaine fois oublie pas le pieu car quitte à m'achever autant finir le travail comme il se doit. Il ne put s’empêcher de lever un sourcil étonné. La drama-queen était visiblement de sorti, s’il lui en fallait si peu pour avoir envie de se recevoir un pieu en plein cœur –ou ailleurs d’ailleurs- c’est vraiment qu’elle avait de sérieux problèmes. Il tenta de se raisonner et de se dire qu’il devait y allez moins fort, le but n’était pas de la pousser au suicide ou qu’elle se sente vraiment mal, il voulait juste l’énerver un peu. Ce genre de phrase l’agaçait. Est-ce qu’elle se rendait compte de la chance qu’elle avait de vivre… comme elle le faisait, avec tout cet argent ? Est-ce qu’elle n’avait pas compris qu’il attendait juste un minimum de répartie, qu’elle montre sa personnalité ? Visiblement, elle préférait faire sa fille fragile – et désespérée- ce qui correspondait plus ou moins à ce caractère insipide qui émanait d’elle. Le pire fut certainement le moment où elle se mit à rire…. Comme si ce qu’elle avait dit  était drôle mais qu’elle le pensait quand même. C’était juste…. Disons étrange.

Tu as gagné … C'est la chose que tu voulais non ? Il n’avait absolument pas eu ce qu’il voulait, loin de là même, mais il n’était pas certain que continuer ce soir serait vraiment quelque chose d’intelligent.  Il préféra donc, brièvement changer de « tactique » si l’on peut dire ça de cette manière Je ne suis pas certain de pouvoir t’achever en t’enfonçant un pieux dans le cœur, je pense surtout que ça resterait bloqué au niveau du sternum, tu souffrirais, agoniserais, serait prise en charge et tu serais sauvée, probablement  la belle affaire. Je n’ai pas la force d’un Damphir. le but était de la faire sourire par ce raisonnement stupide, par ce que bien sûr qu’il ne comptait pas la tuer ; mais également de lui montrer que sa phrase n’avait pas vraiment de sens à la base. Bref, il agissait là de manière plus « civilisée » pour lui, il aurait pu dire plus ou moins la même chose à l’un de ses proches. Il serait même y aller probablement un peu plus fort !  Et je ne vois pas non plus ce que j’ai gagné, ça c’est juste dans ta tête que tu te fais des idées pareilles.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï noble ❧


⊱ MORSURES : 187

⊱ POINTS : 70

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 06/08/2017

⊱ LOCALISATION : Là où sa famille veut qu'elle soit ... ou autre part à vous de chercher

⊱ METIER/ETUDES : Etudiante en commerce international pour prendre sa place dans l'entreprise famillial



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mes rps en cours : Dorofei ♣ Darina ♣ Ksenia ♣ Kalidasa ♣ Stanislav

MessageSujet: Re: Une paix de courte durée ft Dorofei   Lun 11 Sep - 19:02

une paix
de courte durée

Dorofei Mineiev ❧ Isadora Maslak

« Je ne suis pas certain de pouvoir t’achever en t’enfonçant un pieux dans le cœur, je pense surtout que ça resterait bloqué au niveau du sternum, tu souffrirais, agoniserais, serait prise en charge et tu serais sauvée, probablement  la belle affaire. Je n’ai pas la force d’un Damphir. » Un sourire amusé se dessinait sur les lèvres d’Isadora alors qu'elle écoutait avec attention les propos du jeune homme et cela même malgré le dédain qu'elle n'essayait pas de cacher en lui tournant outrageusement le dos. Elle n'était pas d'humeur ce soir c'était un fait cependant les propos du jeune homme la divertissait jusqu'à un certains point … Certes rien que sa présence suffisait à l'agacer au plus au point cependant en cet instant la compagnie du jeune homme était à la limite de l'agréable. Ils n'étaient pas fait pour s'entendre … Du moins Isadora ce persuadé de cela alors qu'elle enviait la liberté de Dorofei. Elle le savait libre de mouvement en compagnie de ses amis qu'elle aimait tant dénigrer, et rien que ça suffisait à faire naître la jalousie de la blonde. Et bien entendu l'acharnement du jeune homme à son sujet n'avait fait que renforcé la haine à son égard. Elle n'était pour lui qu'une blonde écervelée à la fadeur affligeante … Il était au moins d'accord sur ce point mais le penser était une chose, l'entendre une autre. « Et je ne vois pas non plus ce que j’ai gagné, ça c’est juste dans ta tête que tu te fais des idées pareilles. » Dorofei avait il donc un cœur ? Il en devenait presque attachant … Impossible ! Isadora ne pouvait pas apprécier ce personnage qu'elle avait détestait avec énergie durant tout son adolescence. Peut être qu'au fond ils n'étaient pas si différents … Deux morois écrasaient par le poids de leur famille … Non le jeune homme n'était pas comme ça alors qu'il se pavanait avec fierté telle le Mineiev qu'il était. D'un côté Isadora ne détestait pas son nom au contraire même, elle était, elle aussi, fière d'appartenir à cette famille aux mains talentueuses cependant elle était fatiguée du rôle qui lui collait à la peau. Le revers de la médaille n'était pas aussi beau ….


« Garde ta pitié pour toi Dorofei. » Finissant sa phrase toujours le sourire aux lèvres, elle se retourna pour faire face au jeune homme. Son regard pétillait d'une lueur joueuse qui lui avait tant manqué. Le jeune homme avait raison depuis le début même s'il était hors de question pour notre belle de lui avouer. S’apitoyer n'était pas digne d'elle mais surtout sa vie était assez compliqué comme ça sans pour autant y rajouter une pseudo déprime. « Japprécie l'effort, merci. » Prise d'une légère euphorie elle était en train de remercier Mineiev et cela sans la moindre ironie. Elle allait le regretter sûrement dans les minutes où dans les jours qui allaient suivre mais tant pis. En cette soirée qui s’annonçait à la base morose, voilà que la jolie blonde commençait enfin à s'amuser. Certes il était toujours plus simple de voir le verre à moitié vide pour la Maslak au naturel pessimiste cependant penser de la sorte l'enfonçait chaque jour un peu plus dans la noirceur de la dépression. Ce soir, le verre serait à moitié plein … Pour combien de temps, elle ne le savait pas et il n'était pas question pour elle d'y penser. En parlant de verre, elle reprit en main son verre pour le porté à ses lèvres alors qu'une idée commençait à germer dans sa tête. Serrant les dents, elle fit un pas sur le côté pour faire comprendre à Dorofei que la discussion était close et qu'il était temps pour elle de reprendre place au sein de sa famille. Cependant avant de partir, elle se retourna une dernière fois vers le jeune homme un sourire narquois sur les lèvres. Avec une certaine grâce, elle fit basculer sa flûte de champagne en direction du Mineiev. « Ça c'est pour le associable de tout à l'heure ! Ah et j'oubliais surtout passe une bonne soirée Mineiev. » Sans attendre elle prit la direction de la grande salle de bal tout en rigolant telle une enfant. Elle n'avait pas prêté attention au carnage et même si la belle l'avait loupé elle s'en moquait ! L'espace de quelques instant elle était redevenue cette Isadora insouciante qui soulagé son cœur. Dorofei remontait dans son estime mais chut ….
Reminding me - Shawn  Hook



⋆ Breathe me
smoother than a storm. and the scars that mark my body, they’re silver and gold. my blood is a flood of rubies, precious stones, it keeps my veins hot, the fire's found a home in me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï noble ❧


⊱ MORSURES : 682

⊱ POINTS : 347

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 26/05/2017



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mes Rps en cours : Darina • Irina • Kristov • Isadora • Stanislav • Event • Nuiran

MessageSujet: Re: Une paix de courte durée ft Dorofei   Mar 12 Sep - 22:01

Il n’avait pas pitié, pas vraiment… Bon d’accord peut-être un peu, juste assez pour arriver à formuler quelques phrases plus censées, peut-être plus gentilles. Le but n’était pas de la déprimer ou de lui faire du mal, il aurait juste voulu qu’elle lui réponde un peu plus, il aurait juste voulu s’amuser avec un petit échange de joutes verbales mais visiblement ce n’était pas l’effort. Tant pis, il jetait l’éponge ! Il n’avait pas spécialement envie d’y passer des heures alors qu’elle ne réagissait pas. Il réessayerait un autre jour où elle serait peut-être un peu plus réceptive, du moins il fallait l’espérait… qu’est-ce qu’il ferait sinon, s’il ne pouvait plus s’amuser de la sorte avec elle ? la vie serait bien plus morne ! Alors qu’il pensait bêtement que ça s’arrêterait, il comprit que trop tard à quel point il avait eu tort : Isadora venait de lui verser/jeter sa flute de champagne –enfin le contenant- à la tronche. Il ouvrit la bouche mais n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit qu’elle était déjà partie. Il soupira doucement, et tenta de regarder l’état de ses habits. Ils faisaient humides, mais pas trop sales c’était le principal, il n’y aurait qu’à les laver après la petite fête. Il se passa ensuite une main dans les cheveux histoire de se recoiffer et de ne pas paraitre trop « je m’en foutiste », ça ne le faisait pas à une telle soirée. Comme si rien ne s’était passé, il retourna auprès de ses amis pour leur « raconter » vaguement ce qui s’était passé sans oublier le moment fabuleux où il s’était pris du champagne dans la tête. Il n’y avait pas de honte à cela, même s’il se tournait un peu en ridicule ce n’était pas bien grave, il fallait savoir faire preuve d’autodérision ; et puis le principal était de faire ricaner –bêtement- sa bande de pote !

HRP : Désolée c'est une mini cloture oO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une paix de courte durée ft Dorofei   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une paix de courte durée ft Dorofei
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Les differents gangs de Martissant auraient fait la paix
» Paix a son ame: Une autre Victime du Chaos
» QUE LA PEUR SOIT ET LA PAIX FUT !
» Repose en paix Mireille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CLAIR DE SANG :: La bulle de Saint Pétersbourg :: Les Districts centraux :: Quartier résidentiel-
Sauter vers: