AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 you're a pain in my ass (feat anya/terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mar 15 Aoû - 17:02


   
you're a pain in my ass
Anya & Desya

   
   
Desya s'était levé aux aurores, comme à son habitude. Il s'astreignait à un rythme de vie assez dur, pour être toujours présent pour Anya. Il devait être à ses côtés tout le temps et devait donc apprendre à anticiper sur ses besoins. Depuis six mois il la protégeait et il connaissait donc son emploi du temps par coeur. C'est pourquoi il savait qu'en allant s'entraîner tôt ce matin, elle ne viendrait pas l'enquiquiner comme à chaque fois. Elle devait encore dormir à cette heure là et le brun en profitait généralement pour s'occuper de ses affaires, ou bien aller s'entrainer. Il avait commencé par un petit footing autour de la salle de sport avant d'enchainer avec des étirements afin de ne pas se blesser. Au terme de cette petite séance, il avait retiré le haut ayant trop chaud et s'amusa à faire quelques figures de gym, histoire de s'amuser un peu avant que d'autres n'arrivent. Desya était connu pour son sérieux, alors il profitait de ces moments seuls pour se laisser un peu aller. Il passa une vingtaine de minutes à faire des sauts périeux ou des figures diverses avant de se mettre devant le sac de sable. Son corps était désormais aguéri au combat, comme une chorégraphie qu'il connaissait par coeur. Il enchainait les différents coups de poings et coup de pieds, esquivant des coups imaginaires. Trop prit par son entrainement, il n'entendit pas que quelqu'un venait de rentrer dans la salle déserte. Concentré dans le geste parfait, il fut donc surprit lorsque d'un coup il se sentit partir en arrière avant de retomber sur le dos avec un petit grognement de douleur, ne comprenant absolument pas ce qu'il venait de se passer.
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mar 15 Aoû - 18:43


   
YOU'RE A PAIN IN MY ASS
i don't want the world, i want you
▴▽▴⟁▴▽▴
Anastasiya soupire. Elle s'est réveillée beaucoup trop tôt, à cause de la chaleur qui régnait dans sa chambre. Repoussant les lourdes couvertures lui faisant l'effet de peser une tonne, Anya s'était levée tout en regardant l'heure sur son téléphone avant de pester: Il était si tôt que le soleil n'était pas encore levé! Elle est alors sortie de sa chambre, puis a entendu du mouvement non loin d'elle, dans l'appartement. Son instinct lui a d'abord dicté de courir chercher Desya...C'est en s'approchant du salon qu'elle a vu la silhouette familière de son Gardien. Son rythme cardiaque a donc ralenti pour redevenir normal, alors qu'elle le regardait attraper ses clefs et sortir de l'appartement avec un sac de sport à la main. Anastasiya ne perd pas de temps et prends simplement une veste, enfile ses chaussures et s'en va à sa suite. Elle sait très bien où va son Gardien: du moins, elle s'en doute. Ce n'est pas la première fois qu'elle surprend Desya en train de quitter l'appartement très tôt le matin, la laissant seule pendant quelques heures alors qu'il croit qu'elle dort. Sauf que cette fois, elle ne compte pas rester derrière! Elle se moque totalement du fait qu'elle porte une tenue un peu trop légère: elle se contente de suivre son Gardien, tout en restant assez en retrait pour ne pas qu'il la remarque. D'ailleurs, ça la surprend assez qu'il ne se doute de rien, lui qui d'habitude est si concentré et focalisé sur son travail. Sûrement parce qu'il a baissé sa garde, croyant que Anya est en sécurité totale, bien au chaud au fond de son lit. Ils ne marchent pas longtemps avant d'arriver dans un endroit que Anya connait assez bien: c'est ici que les Gardiens viennent s'entraîner. Mais, alors qu'elle a perdu de vue Desya le temps d'entrer, elle se retrouve seule, en train de déambuler dans les couloirs. Les sourcils froncés, elle soupire: elle aurait vraiment dû garder les yeux rivés sur son Gardien! Cet endroit est immense et elle mettra certainement des heures avant de le retrouver!

Finalement, elle ne met pas si longtemps. Elle entend le bruit des pas de Desya sur le sol: il est en train de courir. Elle entend également son coeur battre un peu plus vite que d'habitude et machinalement Anya se rapproche, suivant les sons apaisants. En arrivant devant la salle où il se trouve, ses yeux s'écarquillent. Desya est en plein entraînement: il bouge de manière souple et rapide, agile. On dirait presque un félin, en train de fondre sur sa proie. Il a apparemment laissé tomber le t-shirt, pour se retrouver torse nu. Une fine pellicule de sueur s'est installée sur sa peau et Anya se surprend à mordiller sa lèvre inférieure. Non mais qu'est-ce qui lui prend?! Elle secoue la tête pour se ressaisir et soudain, un sourire étire ses lèvres. Puis, utilisant toute son énergie et sa concentration, elle focalise son pouvoir sur Desya. La terre se met alors à trembler légèrement, le faisant chanceler et tomber. C'est à ce moment là qu'elle se décide à sortir de sa cachette -à savoir l'encadrement de la porte- et fonce sur lui alors qu'il est encore à terre. Anya se retrouve rapidement à califourchon sur Desya, poussant un son victorieux. Puis elle arque un sourcil en tombant sur le regard de son Gardien, avant de sourire de plus belle: "...Et moi qui croyait que la première chose qu'on apprenait aux Gardiens, c'est d'anticiper les attaques surprises."
   
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mar 15 Aoû - 19:50

   

   
you're a pain in my ass
Anya & Desya

   
   
Le gardien n'eut pas le temps de se relever, que quelqu'un s'installait sur lui en criant un cri de triomphe. Il reconnut rapidement Anya, la Moroi dont il avait la charge. Il était furieux. Non seulement elle ne dormait pas, mais elle l'avait suivit et avait même usé son pouvoir sur lui. Quelle piétre image de lui il devait donner à cet instant. "Et moi je croyais que les Moroi de la noblesse était censé être des princesses effrayées à l'idée de se casser un ongle..." répliqua t'il. Ce ne fut qu'après ce moment là qu'il réalisa leurs positions, elle au dessus de lui, ses mains proches de ses cuisses. Il avait déjà vu cette situation, dans ses rêves et il se mit à déglutir en se souvenant de la suite de son rêve. Sauf qu'ils n'avaient pas le droit d'entretenir une telle relation, Desya se l'interdisait. D'un mouvement fluide il inversa leur position et il ne sut pas si c'était pire ou mieux. Son regard se posa sur les lèvres de la brune et à nouveau il déglutit sentant l'envie de l'embrasser le prendre. "Ne refais plus jamais ça." dit il séchement avant de se redresser. Il n'aida pas Anya à en faire de même, la journée venait à peine de commencer qu'il était déjà irrité. Il prit sa bouteille d'eau dont il but une gorgée avant de se tourner pour la regarder. "Tu es censée rester à ton appartement, qu'est ce qui t'a prit de me suivre dans la nuit ?" lui demanda t'il en s'approchant d'elle. Elle avait prit d'énormes risques, et ça, il ne se le pardonnerait pas. Il allait devoir trouver une autre solution pour s'entraîner, car clairement sa Moroi était déterminée à ne pas l'écouter. "Maintenant je vais devoir te ramener au loft." soupira t'il alors qu'il récupérait ses affaires.
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mar 15 Aoû - 20:21


   
YOU'RE A PAIN IN MY ASS
i don't want the world, i want you
▴▽▴⟁▴▽▴
Anastasiya rit jaune. "Je ne suis pas une noble. Et encore moins une princesse: moi qui croyais que tu étais déjà au courant, depuis le temps que tu me suis comme mon ombre." Elle est certes normalement héritière de l'empire familial, fondé par son arrière grand père mais cela, elle l'a refusé depuis longtemps. Et de toute façon c'est vrai, elle n'a rien d'une de ces filles qui sont trop effrayées à l'idée de se battre, de prendre des coups. Anya elle, est plus du genre à foncer dans le tas, forcément. D'ailleurs, rares sont les Moroï qui auraient eu le cran d'attaquer leur propre gardien comme elle vient de le faire: mais elle n'a pas voulu lui faire du mal -non qu'elle en aurait été capable-, souhaitant juste l'embêter un peu et lui tenir tête comme elle le fait souvent. C'est une sorte d'habitude. De besoin. Mais c'est bien la première fois qu'elle arrive à le surprendre et à le mettre au tapis. Et le regard de Desya se fait dur, ce qui la déstabilise quand même un peu. Pourtant, c'est leur truc, de se chamailler, de se taquiner de cette manière! Soudain, le monde semble tourner et un léger vertige la prend l'espace d'une seconde quand il inverse leur position. Le coeur battant plus vite, elle s'accroche machinalement à l'avant bras de son Gardien le temps que sa tête arrête de tourner. Puis elle lâche Desya, lui laçant un regard noir en entendant sa voix claquer comme un fouet. "Ou quoi? Ce n'est pas comme si j'allais te blesser." Il se lève et elle le suit du regard, avant de se lever elle-même. Croisant les bras, Anastasiya soupire et secoue la tête en levant les yeux au ciel. "Je voulais savoir où tu allais avant même que le soleil soit levé", répondit-elle avec aplomb. "Tu ne trouves pas ça un peu injuste que tu sois au courant de mes faits et gestes alors que moi je ne sais pas ce que tu fais de ton temps libre?!" Il lui annonce ensuite qu'il va la ramener au loft, ce qui la blase encore plus. Non mais il se prend pour qui, sa mère?! "Tu veux bien arrêter d'être rabat joie cinq minutes?! Tu es venu t'entrainer, alors entraine toi. Promis, je me ferais toute petite.", assure Anya en faisant le signe de croix contre son coeur en souriant d'un air innocent. "De toute façon, il reste des heures avant que le soleil se lève et je vais m'ennuyer à la maison. Autant être occupée à quelque chose. D'ailleurs dis moi, vous vous mettez tous torse nus vous les Gardiens quand vous vous entrainez? Non parce que je viendrais plus souvent du coup je pense...", lance-t-elle ensuite en faisant mine de regarder ses ongles.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mar 15 Aoû - 21:31

   

   
you're a pain in my ass
Anya & Desya

   
   
"Non, mais on ne sait jamais ce qu'il peut se passer Anya, et me faire tomber comme tu l'as fait c'est dangereux." lui répondit Desya en s'éloignant d'elle. En réalité, il n'était pas en colère contre elle, pas véritablement. C'était plus vers lui qu'elle était dirigée, parce qu'il n'avait pas anticipée son arrivée, ni son petit jeu. Lui le grand chasseur de Strigois c'était fait berné par une Moroi, génial. Heureusement, personne n'avait rien vu. Il fronça des sourcils alors qu'elle lui répondait. Depuis quand les Moroi s'intéressaient ils aux faits et gestes de leurs gardiens ? Ils n'étaient rien d'autres que des toutous surentraînés, là pour assurer leur protection et rien de plus. Là pour leur rendre la vie facile. Anya n'avait pas à savoir ce qu'il faisait de ses journées quand ils n'étaient pas ensemble. "Non ce n'est pas injuste, c'est mon job okay ? Je dois savoir où tu es et ce que tu fait parce que j'assure ta protection Anya. Moi je suis ton ombre et tu n'as pas à te soucier de moi." lui répondit il avant de lui annoncer qu'ils rentraient au loft. Il était fustré de ne pas pouvoir finir son entrainement, mais avec la brune dans ses pattes, c'était cuit. A sa réaction il leva les yeux au ciel et croisa les bras sur son torse. Bah voyons, elle allait se faire toute petite ? Tu parles, elle en était tout simplement incapable. Il la connaissait depuis six mois, il savait de quoi il parlait. Il s'apprêtait à lui répondre lorsqu'elle lui posa des questions sur les autres gardiens et soudain le brun vit rouge. Elle voulait les voir torses nus ? Non mais qu'est ce qu'il lui prenait d'un coup ? Elle n'avait pas à se soucier des autres gardiens. Il se rapprocha d'elle, furieux et se planta devant Anya, encore plus énervé par son air. "Tu crois qu'on est là pour tes beaux yeux ? Qu'on s'entraine juste pour avoir l'air beaux ? On se casse le cul pour vous, pour votre défense pas pour être juste des...des pièces de viande. Alors je t'interdis de venir regarder d'autres gardiens Anya." Ouais bon, niveau logique on repassera. Parce que la réalité été qu'il voulait être le seul gardien de la brun, le seul qu'elle regarde, qu'elle touche...Il secoua la tête et poussa un soupir avant de lacher son sac à ses pieds. "On reste ici une demie heure, tache de ne pas faire de bruit ou de te faire mal. Comprit ?"
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mar 15 Aoû - 22:22


   
YOU'RE A PAIN IN MY ASS
i don't want the world, i want you
▴▽▴⟁▴▽▴
"Tu parles, t'es juste vexé parce que j'ai réussi à surprendre le grand Gardien que tu es!" Oui, si Desya la connait bien depuis le temps, il se trouve que elle-même commence à cerner son Gardien! Et comme il le fait d'ordinaire, il lui répond du tac au tac, cherchant toujours à avoir le dernier mot. Ça plait à Anastasiya autant que ça lui donne envie de le frapper. "Alors quoi, je suis juste censée être comme la plupart des Moroïs, de ceux qui ne se soucient pas de leur Gardien et qui les considèrent comme des objets? Comme des fantômes qui les suivent et leur servent de boucliers sans s'intéresser? Et bien désolée, mais ce n'est pas le genre de la maison!" Pourtant, elle a déjà été comme ça, il faut avouer. Elle n'était pas très proche de Viktor, son ancien Gardien...Et elle l'a quand même amèrement regretté le jour où il est mort. Il n'aurait pas dû mourir dans un accident déjà, mais au combat et elle s'en est beaucoup voulu pour ça. Voilà pourquoi elle aurait aimé mieux le connaitre, plus s'intéresser à lui. Hors, Anya ne veut pas faire la même erreur avec Desya. Quoi qu'elle en dise, elle s'est fait à sa présence, et elle est moins gênée par lui qu'elle ne le pensait au début. Soudain, Desya s'approche d'elle d'un air mauvais alors qu'elle lui a lancé une de ses éternelles piques: mais elle ne s'attendait certainement pas à ce qu'il réagisse de manière aussi virulente. Elle recule alors d'un pas, avant de se souvenir qu'il est son Gardien et que par conséquent, il ne la blessera jamais. Jamais, quoi qu'il arrive. Alors elle pose ses poings sur ses hanches, les sourcils froncés. "Tout doux, Malinovski. C'était une plaisanterie. Si je devais m'intéresser aux autres Gardiens, ça fait un moment que je l'aurais fait. Et je ne serais certainement pas venue demander ta permission.", répondit-elle en le fixant du regard sans flancher. Et puis d'abord, qu'est-ce que c'est censé vouloir dire? Desya n'aurait quand même pas peur qu'elle cherche un autre Gardien, si? A moins qu'il ne veuille tout simplement pas qu'elle s'intéresse tout simplement à un autre homme? Pour quelqu'un qui passe beaucoup de temps avec elle, Desya est assez aveugle pour ne pas se rendre compte qu'Anya s'intéresse à lui. Elle se refuse juste tout simplement de craquer, parce qu'elle sait que ses parents seraient en colère après elle, et qu'il risqueraient de vouloir se débarrasser de Desya. Hors, ce n'est pas du tout le but de la manoeuvre. Et finalement, à la grande surprise de Anastasiya, son Gardien l'autorise à rester avec lui. Une demie heure, c'est mieux que rien. Alors elle sourit avant de lever les yeux au ciel. "Quelle générosité! Ne t'inquiète pas, je crois pouvoir rester assise sans me casser quelque chose, Daddy.", dit-elle en se détournant et en essayant de ne pas relever le fait que de l'appeler comme ça pouvait passer pour un double sens. Puis elle passe ses mains sur ses bras, sentant sa peau frissonner. Maintenant qu'elle est moins en mouvement, elle se rend compte que sa tenue n'est pas des plus adaptées pour être en extérieur: un simple débardeur noir, avec un bas genre legging de la même couleur. Intriguée, elle se dirige vers un mannequin qui se trouve non loin d'elle. Il n'y a que le buste, mais elle a déjà vu son ancien Gardien s'entraîner sur quelque chose de ce genre. Fronçant les sourcils, elle le touche avec l'index, surprise de la texture qui finalement est beaucoup plus dure qu'elle ne le croyait et finalement, elle serre le poing et l'abat sur le torse, vers le coeur. Une douleur traverse alors son poignet, ainsi que son avant bras mais elle retient le gémissement de douleur, refusant de donner raison à Desya.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mar 15 Aoû - 22:41

   

   
you're a pain in my ass
Anya & Desya

   
   
Desya secoua la tête à sa réponse. Il ne voulait pas qu'elle pense qu'elle avait raison sur toute la ligne. Tout comme il ne voulait pas admettre qu'elle avait eu le dessus sur lui. "Ca me ferait des vacances tu vois si tu me traitais comme ça. On nous apprends pas à quel point vous pouvez être pénible à surveiller à l'académie." lui répondit le brun. On leur apprenait à se battre, à protéger, à être prêt à donner sa vie pour son Moroi, mais sûrement pas à les supporter ce qui dans le cas de la brune aurait été intéressant à apprendre. Heureusement Desya était un dur à cuire qui ne se laissait pas faire facilement. Sinon Anya l'aurait déjà bouffé tout cru. Sa colère était redescendue, mais la mention des autres gadiens qu'elle pourrait aller matter le mit à nouveau hors de lui. C'était dingue la rapidité avec laquelle elle pouvait le faire passer de calme à en colère. En quelques mots seulement. Et il détestait qu'elle ait cet effet sur lui. Il la regarda à sa réponse, sachant pertinement qu'il n'avait aucun droit sur elle. Il était son protecteur et ça s'arrêtait là. Elle allait sûrement marier quelqu'un de son rang, pas un gardien comme lui. "Je suis sur que ton père sera ravi que tu lui ramène un gardien." répliqua t'il alors. S'il avait pu, il lui aurait tiré la langue. Puis finalement, Desya abdiqua, acceptant qu'ils restent encore un peu pour qu'il termine son entrainement correctement. De toute manière elle avait raison, ses cours ne commençaient que dans plusieurs heures. "Ne m'appelle plus jamais comme ça c'est...c'est dégoutant." dit il en grimaçant. Vraiment, il aurait du rester dehors et continuer à chasser des Strigoies, au moins eux ne parlaient pas. Mais il se rappela la raison de son retour et il soupira. Ce n'était pas pour remplir sa mission de gardien non, c'était pour sa mère malade et sa soeur. Il remarqua alors qu'Anya avait froid. Au vu de sa tenue légère ce n'était pas vraiment étonnant. Il la regarda s'éloigner puis se pencha pour attraper sa veste. S'il était la pour sa protection, son rôle ne s'arrêtait pas là. Et ça, il l'avait apprit sur le terrain. Lentement il s'approcha d'elle, l'observant faire avant qu'un petit sourire n'étire ses lèvres. Elle se retenait de montrer sa douleur mais Desya était un connaisseur. Il vint derrière elle et poussa un soupir avant de passer la veste sur les épaules de la brune. La veste était bien deux fois trop grande pour elle, mais il n'avait que ça. "Tu vas te casser la main en faisant comme ça Anya. Tu dois détendre ton bras, et ta posture est merdique. T'as pas apprit en me regardant m'entraîner ?" lui lança t'il, amusé. Il prit sa place devant le torse et se mit en position avant de donner un coup de poing au mannequin. Il se tourna vers elle et lui fit un clin d'oeil avant de s'éloigner vers un tatami.
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mar 15 Aoû - 23:14


   
YOU'RE A PAIN IN MY ASS
i don't want the world, i want you
▴▽▴⟁▴▽▴
"Oh, alors désolée d'être un tel fardeau pour toi! Il n'empêche que tu crois que ça fait plaisir d'avoir quelqu'un qui me flique H/24? Qui connait le moindre de mes faits et gestes et qui m'accompagne partout, même devant la porte des toilettes?! Alors ne me reproche pas d'être envahissante, ce serait vraiment un comble." Et encore, quand elle est chez elle, c'est déjà moins pesant! Desya est alors beaucoup moins sur ses talons et ils cohabitent simplement, bien que chacun reste dans a partie du plus qu'immense appartement que le père de Anya leur a confié. D'ailleurs, Desya le mentionne lorsqu'elle sous entend qu'elle aurait pu choisir de sortir avec un Gardien. Bien sûr, il serait tout sauf d'accord. Il voudrait qu'elle se marie avec quelqu'un de fortuné, quelqu'un dont la famille est au même rang que la sienne, si ce n'est plus -si possible-. Mais Anastasiya ne voit pas les choses comme ça. Elle, elle souhaite un mariage d'amour, et non pas signer un simple bout de papier, comme on signe un contrat. Elle n'est pas un objet que l'on manipule à sa guise et sur ce point là, elle sait d'avance qu'elle pourra avoir l'appui de sa mère. Parce qu'elle aussi, bien qu'elle soit issue d'une excellente famille Anglaise, tient aux sentiments, et à l'amour. C'est une vraie romantique, heureusement pour Anya. "Ce ne sera pas à mon père de choisir pour moi. J'épouserai qui j'ai envie d'épouser." Bon, tout de même pas un humain, il ne faudrait pas pousser. Mais avec le recul, elle se sentirait même plus en sécurité avec Desya qu'avec n'importe qui d'autre. Soudain, un sourire machiavélique s'affiche sur ses lèvres et elle se détourne pour ne pas que Desya le voit: Oh, il vient de signer son arrêt de mort! Maintenant qu'il lui a dit qu'elle ne voulait pas qu'elle l'appelle Daddy, ne supportant sûrement pas, soit le fait qu'elle le compare à son père, soit le fait que ça ait une certaine connotation sexuelle, et bien Anya ne pourra pas s'empêcher de l'appeler comme ça à l'avenir! Puis sa curiosité la pousse à se diriger vers le fameux buste qui finit par la blesser elle. Mais beaucoup trop fière, elle serre les dents et ravale son cri; il ne manquerait plus qu'elle passe pour une faible aux yeux de son Gardien! Finalement, elle sursaute en sentant quelque chose être posé sur ses épaules et tourne la tête pour croiser le regard de Desya, qui lui met sa propre veste sur le dos afin qu'elle n'ait pas froid. Elle ne peut s'empêcher de sourire, son regard se reportant à nouveau vers le mannequin. Desya peut être franchement chiant et antipathique, mais il sait également se montrer doux et prévenant. Il souffle d'ailleurs tellement le chaud et le froid qu'elle a parfois du mal à suivre. Anya passe donc ses bras dans les manches et serre les pans de la veste contre elle: elle nage dedans, mais le fait d'être couverte de l'odeur de Desya l'apaise, étrangement. Tout ça, ça lui est totalement inconnu, au final et c'est bien la première fois qu'elle s'intéresse autant à un homme: de près ou de loin. "C'est parce que j'ai eu un prof pourri, c'est tout", répondit-elle pour le taquiner après qu'il lui ait montré comment se positionner correctement. Puis elle reste figée en voyant qu'il lui adresse un clin d'oeil, ce qui semble propager un lâché de papillon dans son ventre. Finalement, il se détourne d'elle avant de s'éloigner et elle répond avec un sourire en coin. "Merci, Daddy, je vais faire plus attention." Sa petite vengeance personnelle pour l'avoir déstabilisée comme ça! Puis elle imite la position dans laquelle Desya s'était mise, avant de frapper à nouveau. Cette fois, pas de douleur et Anastasiya sourit, particulièrement fière d'elle. "Tu crois que tu pourrais m'apprendre? Pour de vrai, j'veux dire. J'aimerai savoir me défendre."
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mar 15 Aoû - 23:30

   

   
you're a pain in my ass
Anya & Desya

   
   
Desya secoua la tête à la complainte d'Anya. Pauvre petite fille obligée d'avoir un protecteur, était ce lui qui avait demandé ça ? Non. Lui il aurait bien continué sa petite vie tranquille, enfin façon de parler, plutôt que de tout connaître de quelqu'un dont il ne pourrait être proche comme il le désirait. Parce qu'être aussi proche d'elle, ça signifiait qu'un our ou l'autre il la verrait avec un autre et ça...ça il ne savait pas s'il pourrait l'encaisser. Même si ça serait sûrement mieux pour elle. "C'est pas ma faute, c'est mon rôle. Parce que si tu meures sous ma protection, je suis le prochain sur la liste alors oui je vais continuer à te suivre partout, parce que c'est ce que je dois faire." répondit il alors, enfouissant ce qu'il aurait vraiment voulu lui dire. Ca valait mieux pour tout le monde. Même si tôt ou tard on lui demanderait sûrement de créer la prochaine génération de dhampirs...mais pas avec une Moroi. "Bon courage avec ça..." lui répliqua t'il lorsqu'elle évoqua son mariage, un mariage d'amour. Ca arrivait, mais disons que pour quelqu'un de son statut, ce n'était pas si courant que ça alors...il espérait vraiment que ça lui arrive un jour. Même si ça ne serait pas avec lui. Il la rejoignit ensuite devant le mannequin avant de lui montrer comment donner un coup sans se faire mal. En espérant qu'elle veuille bien en rester là avec tout ça. Il a assez de choses à faire avec ça, et surtout le père d'Anya la tuerait sans aucun doute. Il se figea cependant lorsqu'elle l'appela daddy à nouveau. Il se tourna lentement vers elle et secoua la tête. "Anya...c'est vraiment...c'est pas approprié." dit il après un temps. Et ça faisait bizarre aussi. Il la regarda se mettre en place, l'imitant avant de donner un nouveau coup. Cette fois il vit qu'elle n'avait pas mal et il n'était pas peu fier de lui. Mais bien sûr, il fallait qu'elle en redemande plus. "Anya on en a déjà parlé, c'est non. Ton père ne veut pas et je ne suis pas un professeur, je n'aurais pas la patience, surtout avec toi. Alors amuse toi avec le mannequin pendant que je fais mes étirements et après on rentre." lui répondit il. Ce qu'il craignait en lui apprenant à se battre, c'était qu'elle se mette en danger involontairement, et puis surtout ça les ferait se rapprocher, encore un peu plus. Et Desya ne saurait s'il pourrait le supporter en sachant qu'il n'aurait pas ce qu'il voulait. Il se détourna et commença à s'étirer, se penchant en avant, sans avoir conscience de ce qu'il montrait à Anya alors qu'il était perdu dans ses pensées.
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mer 16 Aoû - 0:15


   
YOU'RE A PAIN IN MY ASS
i don't want the world, i want you
▴▽▴⟁▴▽▴
Anya soupire: décidément, Desya est aussi chiant qu'il est beau! Et voilà qu'il cherche encore à avoir le dernier mot, surenchérissant toujours un peu plus. Mais le fait est que dans le fond, ni l'un ni l'autre n'ont de chance. L'une parce qu'elle doit être surveillée constamment, et l'autre parce qu'il est obligé d'être au service de la première. Quitte à mourir pour elle. Anya ne chercha pas à débattre plus, sachant que la discussion serait totalement stérile et dénuée de sens au bout du compte, tout deux ayant à la fois raison et tort. Puis elle arque un sourcil. Il ne semble pas la croire quand elle lui dit qu'elle choisira elle-même son époux. "Merci d'avoir autant foi en moi! Mais effectivement, ça pourrait t'arranger que je me marie avec quelqu'un de riche, ainsi tu n'auras plus à m'avoir dans tes pattes." Parfois, la famille de l'époux possède déjà des gardiens et il sera certainement à Anya inutile de garder le sien. Rien que cette pensée lui brise presque le coeur et elle détourne le regard. S'en suit ensuite la petite leçon et comme toujours, Anastasiya ne peut s'empêcher de rabrouer Desya. A sa manière. Il tique à nouveau quand elle utilise son nouveau surnom et elle sourit, la tête haut et le dos droit malgré la veste trop ample entourée autour d'elle qui doit lui donner l'air d'une enfant. "Je ne fais pas dans l'approprié. Et puis ce que n'est pas comme si je l'avais dit devant tout le monde. J'aime juste t'emmerder, et tu le sais." Puis elle croise les bras, vexée tout en lui lançant un regard noir. "Je rêve, tu me prends vraiment pour une gamine?" dit elle en serrant les poings. Si il y a bien une chose qu'Anya ne supporte pas, c'est qu'on la traite comme si elle était une enfant, ou quelqu'un d'idiot. Rester gentiment à taper le mannequin, non mais elle aura tout entendu! "J'ai vingt cinq ans, et je te signale en passant que j'ai déjà des parents autoritaires, alors je n'ai pas besoin que ma tête de mule de Gardien en rajoute une couche!" Elle ne s'emporte pourtant pas, elle qui part souvent au quart de tour. C'est la soudaine vue de Desya en train de se pencher en avant devant elle qui semble la calmer. Enfin, façon de parler. Si les hommes regardent les femmes, il en va de même pour le sexe opposé et son regard est irrémédiablement attiré par la chute de rein de Desya. Puis, se rendant compte de ce qu'elle est en train de faire, Anastasiya se tourne à nouveau verse le mannequin, donnant un grand coup en pleine figure. L'objet se penche en arrière, avant de revenir tout droit sur elle: heureusement elle est agile et l'évite souplement. Puis elle soupire, prenant un air qu'elle veut résigné. "Effectivement, je pense que tu ne seras pas un assez bon professeur. Tu es superbe au combat mais tu n'as aucune pédagogie. Ma meilleure amie acceptera sans doute de me prêter son gardien une heure ou deux par semaines. Il m'aime bien et lui, il ne me considère pas comme une gamine." Anya joue gros, elle le sait. Surtout qu'elle ne dit pas vraiment la vérité: Ok, le gardien de sa meilleure amie est toujours très poli et gentil avec elle, comme tout Gardien doit l'être: mais elle n'avait jamais envisagé de lui demander de l'entraîner. Elle n'est pas folle non plus! "...A moins que je n'apprenne par moi-même, mais ça prendra plus de temps. Et je risque de me blesser."
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mer 16 Aoû - 12:04

   

   
you're a pain in my ass
Anya & Desya

   
   
Quand Anya lui répondit que si elle épousait un homme riche il n'aurait plus rien à faire avec elle, son corps se figea. Il le savait pour y avoir déjà pensé lorsqu'il voyait d'autres hommes s'intéresser à elle, mais l'entendre dire de sa bouche, c'était beaucoup plus douloureux qu'une simple pensée. Il préféra ne pas lui répondre, ne souhaitant pas qu'elle perçoive de la jalousie dans ses propos ou autre chose. Anya lui serait à jamais inaccessible, malgré tous les efforts qu'il pourrait fournir, toutes les preuves d'amour qu'il pouvait lui donner. Il préféra se concentrer sur autre chose, montrant à Anya comment donner un coup de poing sans se faire mal. Il aimait ces petits moments entre eux, où ils s'envoyaient des piques même si parfois ça l'énervait, comme quand elle l'appela daddy à nouveau. Heureusement, il savait qu'elle ne le ferait pas en public mais ça ne lui plaisait pas même en privé. Et il réalisa alors à ce moment là que s'il avait fermé sa grande bouche, elle ne l'aurait probablement pas appelé comme à nouveau. Bravo mon grand, bien joué..."Continue et je pourrais presque croire que tu commences à apprécier que je sois tout le temps dans tes pattes." répliqua t'il, se cachant derrière de l'humour avec un petit sourire. A nouveau la question de l'entrainement revint sur le tapis et Desya lui répondit la même chose que les autres fois, non. Il s'éloigna alors, pour terminer son entrainement et il tenta de ne pas lui répondre. Oh il savait ce qu'elle essayait de faire, et il ne se laisserait pas avoir encore une fois. Non non non...sauf que ce n'était pas la vérité. Si quelqu'un devait entrainer Anya ça serait lui et pas un autre. Anya était sa Moroi et aucun autre gardien ne devait s'occuper d'elle. Une bouffée de jalousie le prit et il se tourna vers elle. Il poussa un soupir et leva les yeux ciel avant de revenir vers elle. Il la regarda de haut en bas, avant de poser ses mains sur ses hanches. "T'es vraiment chiante Anya. Si je le fait ton père va me tuer, si je ne le fais pas il va me tuer aussi." soupira t'il avant de secouer la tête. Mais mieux valait qu'elle apprenne avec lui plutôt que de risquer de se blesser stupidement. Et si son père venait à l'apprendre et bien...il trouverait une solution en temps voulu. "Bon, j'accepte, mais à la condition que tu écoutes tout ce que je dis. Pour une fois c'est moi qui vais donner les ordres et tu vas devoir m'écouter, est ce que c'est clair Anya ? Et tu n'en parles à personne." dit il en plongeant son regard dans le sien. Il était en réalité partant pour que les Moroi apprennent à se battre comme les gardiens. Mais il avait peur pour Anya, parce qu'il savait de quoi les Strigois étaient capables. Il avait vu le carnage qu'ils pouvaient laisser derrière eux. "Considère le coup de poing comme ma première leçon." reprit il avec un petit sourire.
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mer 16 Aoû - 14:32


   
YOU'RE A PAIN IN MY ASS
i don't want the world, i want you
▴▽▴⟁▴▽▴
"...Disons que je m suis habituée à ta présence." Plus que cela, même. Alors qu'elle a vécu deux longues années sans aucune protection, Anya se surprend maintenant à toujours chercher Desya du regard: comme si c'était elle qui le gardait et non l'inverse. La première fois qu'elle s'est rendue compte qu'il sortait sans elle, très tôt le matin elle s'est sentie comme trahie. Et si il était partie retrouver une autre femme? Puis rapidement, elle s'est dit qu'elle était injuste: Si Desya était son employé, son Dhampyr, il n'était pas sien. Il n'avait donc aucun compte à lui rendre, aucune explication à lui donner. Tant qu'il faisait son boulot correctement, il pouvait voir qui il avait envie. Mais le fait est que cela, Anastasiya a du mal à l'accepter: le fait qu'il pourrait ressentir le besoin d'être avec quelqu'un d'autre. D'être aussi proche avec une autre. Parce quelle dans le fond, sait bien qu'elle ne partagera jamais le même lien privilégié avec un homme. Desya est bel et bien le seul à connaitre chacun de ses mouvements, chaque minutes de son emploi du temps. Chaque défauts et chaque qualités. Finalement, elle le regarde s'avancer vers elle, abandonnant son entrainement une fois de plus. Elle arque un sourcil et sourit quand il lui dit qu'elle est pénible, avec ses propres mots. "Je te signale que tu combats des Strigoï...Alors ne me dis pas que mon père te fais peur!" En réalité, elle n'imagine pas Desya avoir peur de quoi que ce soit. Il parait beaucoup trop fort. Puis, à la grande surprise d'Anya, il accepte de l'entraîner. Telle une enfant le matin de Noël, la jeune femme sourit et se retient de frapper dans ses mains en sautillant sur place -là, il serait certainement revenu sur sa décision à coups sûr!-. "C'est vrai? Tu veux bien m'entraîner?!", demande-t-elle avant de faire quelque chose qu'elle n'avait jamais osé faire. Surtout pas à Desya. Poussée par sa joie, elle s'avance d'un pas et enroule ses bras autour de la taille de Desya, le serrant fort. Elle se moque complètement du fait qu'il ait un peu transpiré, que sa peau colle légèrement: Anastasiya pose sa joue contre le coeur de Desya et poursuit: "Merci! Promis, je ferais tout ce que tu me demandes, et je ne dirais rien à personne!" Après tout, elle n'aurait absolument rien à y gagner, les Moroï n'étant pas censés apprendre à se défendre eux-même. Après, elle ne compte pas non plus aller au devant de batailles et tuer des Strigoï -ça, c'est le boulot des Gardiens-, mais elle voudrait au moins être capable de se défendre, et pourquoi pas d'utiliser son pouvoir pour contrer les attaques que l'on pourrait mener contre elle? Puis elle léve ta tête pour pouvoir regarder Desya dans les yeux. "Apprends moi autre chose."
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mer 16 Aoû - 15:04

   

   
you're a pain in my ass
Anya & Desya

   
   
Desya ne cacha pas son petit sourire lorsque Anya lui avoua s'être habituée à sa présence. Il savait qu'il n'était pas l'homme le plus facile à vivre, surtout après des années passées en solitaire à chasser. Mais il était content qu'Anya l'accepte de plus en plus dans sa vie. ll fronça des sourcils à sa remarque sur son père et secoua la tête. "Je n'ai peur de rien." Mensonge mais ça il ne lui avouerait pas. "Mais je sais ce dont sont capable certains Morois envers les dhampirs, alors non je n'ai pas envie de me retrouver du mauvais côté de la barrière avec lui." rajouta t'il. Il se souvenait de son enfance, de sa mère qui était tombée si bas quand son père biologique avait tout balancé sur elle. Elle était devenue la catin rouge, et elle vendait son corps pour lui et Anja, pour qu'ils puissent vivre. Il poussa un soupir et lui annonça qu'il acceptait de l'entraîner, mais à ses propres conditions. Si il s'attendait à ce qu'elle soit contente, Desya ne s'attendait pas à ce qu'elle le prenne dans ses bras, sa tête posée contre son coeur qui se mit à battre un peu plus vite...Il déglutit, ne sachant comment réagir, ses bras restant autour d'Anya sans pour autant qu'il ne la prenne à son tour dans ses bras. Il pencha la tête pour la regarder et résista contre son envie de caresser sa joue si délicate du bout des doigts. Elle était juste contente, rien de plus, cette étreinte ne signifiait pas autre chose. Il se mordit la lèvre lorsque le regard d'Anya croisa le sien. Ce qu'elle était magnifique comme ça...jamais encore il n'avait eu autant envie de la protéger qu'à ce moment là. Et il voulait aussi l'embrasser, sentir ses lèvres contre les siennes. Il entendit à peine sa demande mais hocha la tête, distrait. "Je...heu...oui mais il faudrait que tu me lâches pour ça." dit il, alors qu'il n'en avait pas du tout envie. Lorsque ce fut fait, il se plaça devant elle et leva ses avant-bras devant lui en position de défense. Il fallait qu'il se remette dans l'entraînement, qu'il oublie ce moment d'égarement. "Met tes bras comme les miens. Il faut savoir attaquer certes mais il faut aussi savoir se défendre pour survivre sinon tôt ou tard, on finira par t'avoir. Donne moi un coup comme je t'ai apprit Anya."
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mer 16 Aoû - 15:23


   
YOU'RE A PAIN IN MY ASS
i don't want the world, i want you
▴▽▴⟁▴▽▴
Anastasiya retient un soupir. Effectivement, elle sait ce dont sont capables les Moroï envers les Gardiens. Certains sont même affreux et peuvent descendre une réputation construite sur des années de durs labeurs en moins d'une heure. Mais elle ne laissera jamais rien arriver à Desya, c'est clair. Elle sait qui il est, d'où il vient. Et elle n'a peut-être jamais rencontré la mère de celui-ci, mais elle sait qu'elle est devenue accro aux morsures. Pour sa famille. Le plus grand et le meilleur des sacrifices. Voilà pourquoi un jour, quand l'une des connaissances de Anya a osé traiter Desya de fils de catin rouge, elle en est venue à presque le frapper. En réalité, elle a simplement sorti les crocs et a retenu son pouvoir de toutes ses forces, en lui faisant jurer de ne plus jamais dire ces mots devant elle. Cette insulte et cette bassesse, Anya ne peut pas le supporter. Elle porte ce fardeau comme si c'était le sien, parce qu'elle tient à Desya, bien malgré elle. Après, Anya ne sait pas si Desya est au courant de ça, parce qu'il n'était pas là à ce moment là. Mais Sonja et son Garden eux, étaient be et bien présents: Alors si celui-ci a tout répété à Desya, en tout cas il n'en a jamais rien montré et Anastasiya en est bien soulagée. "Mon père est ce qu'il est, mais il ne ferait rien qui puisse me blesser. Par conséquent, je pense que t'as rien à craindre." Briser Desya reviendrait à la briser elle, après tout. Ensuite elle détourne le regard, peu habituée à ce qu'une de leur conversation prenne une tournure trop sérieuse. Puis il lui annonce qu'il accepte de l'entraîner et là, elle ne pensait pas pouvoir être plus heureuse et soulagée. C'est sûrement ça qui l'a poussée à prendre Desya dans ses bras: et peu importe qu'il ne lui rende pas son étreinte, bien qu'elle n'aurait pas été contre. "Oh, euh..Oui, désolée!" Elle ne l'est pas. Mais, gênée et ne sachant soudainement plus où se mettre, elle s'écarte, avant de passer une main dans ses cheveux. Elle regarde ensuite Desya se placer correctement, lui intimant d'en faire de même. Mais quand elle lève ses bras, elle voit que ses mains sont couvertes par les manches beaucoup trop grandes de la veste de Desya, encore sur elle. Se mordillant la lèvre inférieure pour ne pas rire, elle secoue la tête et à contre coeur, retire la lourde veste qu'elle plie et va poser un peu plus loin pour ne pas être gênée. Puis elle fait craquer ses doigts ainsi que sa nuque tout en se remettant en place face à son Gardien. "...Tu veux que je te frappe?" Comme si elle allait y arriver! Néanmoins elle hoche la tête, prends une profonde inspiration et se concentre le plus possible, retrouvant la position que Desya lui a montré seulement quelques minutes auparavant. Puis sans prévenir, elle frappe. Guidé par son instinct ou pas, Desya l'esquive et, poussée par son élan, Anya part en avant. Elle serait d'ailleurs certainement tombée si Desya ne l'avait pas rattrapée. Anya éclate de rire et se redresse. "Ok, je crois que tu vas avoir du boulot, si je n'arrive déjà pas à tenir sur mes pieds!"
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mer 16 Aoû - 15:41

   

   
you're a pain in my ass
Anya & Desya

   
   
Desya était au courant de l'incident avec l'autre Moroi qui l'avait insulté alors qu'il n'était pas là. Il avait du s'absenter pour être avec sa mère une heure et le gardien de la meilleure amie d'Anya avait accepté de s'occuper d'elle pendant ce temps là. Lorsqu'il était revenu, il lui avait rapporté ce qu'il s'était passé et Desya avait été surprit sur le moment. Anya et lui ne se connaissaient pas trop à ce moment là, mais qu'elle prenne sa défense, ça lui avait fait voir la jeune femme sous un oeil différent. Il ne lui avait cependant jamais dit, se disant qu'il ne devait sûrement pas être au courant de cet incident. "Tu penses ?" demanda t'il, sans vraiment attendre de réponses. Il imaginait sans peine que le père d'Anya n'était pas ravi que Desya soit son gardien, avec sa réputation, mais les quelques fois où ils s'étaient vus, ce dernier avait été il fallait l'admettre cordial avec lui. Il espérait qu'Anya ait raison, que son père ne soit jamais en colère contre lui au point qu'il ne veuille plus qu'il soit son gardien. Desya savait que sa décision d'accepter d'entrainer sa Moroi était dangereuse, mais il allait être encore plus prudent que d'habitude. Il ne voulait pas lui faire de mal, ni qu'elle se fasse mal non plus. Il la regarda se mettre en place face à lui et ne put s'empêcher de rire en la voyant lever les bras avec sa veste bien trop grande. Il se redressa alors qu'elle retirait sa veste avant de se remettre en position. Il acquiesça à sa question, prêt à recevoir son coup. Il attendit avec patience et quand il la vit bouger il se pencha sur le côté, esquivant son coup avant de la rattraper juste avant qu'elle ne tombe. Un bras autour de ses hanches il la ramena contre lui en riant lui aussi avant de réaliser leur proximité et de relacher son emprise sur elle. "C'est normal, je dois t'apprendre à bouger et à contrôler tes mouvements pour que tu ne te laisse pas entrainer. On recommence." Ils se mirent en place et Desya attendit qu'Anya le frappe mais cette fois, il n'esquiva pas son coup, le parant simplement avec son avant-bras et empêchant Anya de basculer. "Là tu n'es pas tombée parce que je t'ai bloquée, mais je peux facilement t'attaquer." Et il joignit le geste à la parole, attrapant son poignet et lui faisant une clé dans le dos, la faisant tourner jusqu'à ce que son dos soit plaqué contre son torse. "Si tu ne bouges pas, tu es morte Anya. Tu dois être en mouvement constant, afin de pouvoir réagir, que tu attaques ou bien qu'on t'attaque." murmura t'il dans son oreille.
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mer 16 Aoû - 16:06


   
YOU'RE A PAIN IN MY ASS
i don't want the world, i want you
▴▽▴⟁▴▽▴
Anastasiya se fige et regarde Desya, les yeux légèrement écarquillés. Elle n'arrive pas à en croire ses oreilles. En fait, ce doit être la première fois depuis que Desya est son Gardien qu'elle l'entend rire. Pas un rire moqueur ou ironique. Un vrai rire, de ceux qui sortent du coeur. Celui de Anya d'ailleurs, loupe quelques battements. Elle trouve son magnifique. Aussi magnifique qu'il l'est, lui. Puis il la lâche, comme si il se rendrait compte qu'il la tenait de trop près et elle se sentit comme abandonnée. Anastasiya n'est pourtant pas du genre tactile, mais lorsque ça touche Desya...C'est une autre affaire. C'est Desya, c'est tout. Il n'y a pas vraiment de meilleure explication. "D'accord", acquiesce-t-elle tout de même en se remettant en place. Et à nouveau, elle attaque Desya qui cette fois ne l'esquive pas, mais barre son coup. Anya pince ses lèvres, les sourcils légèrement froncés et l'air concentrée: en fait, elle essaie d'enregistrer le plus de choses possibles. Puis en un rien de temps, elle sent son corps basculer comme si elle n'était rien de plus qu'une feuille se battant contre le vent et son dos vient percuter gentiment le torse massif de Desya. Anastasiya grimace en sentant son bras être mis dans une position inconfortable, dans son dos mais elle sait parfaitement que Desya y va doucement; qu'en combat réel, il y serait allé autrement plus fort, quitte à presque lui casser le bras. Ensuite, un frisson la traverse toute entière quand elle entend la voix de Desya murmurer à son oreille, quand elle sent son souffle se répercuter contre son cou. Cou qu'elle a d'ailleurs envie de tendre, mais elle se retient, se giflant mentalement. "Bouger, se défendre et attaquer. Compris", dit-elle d'une voix un peu rauque tout en tournant la tête. Son regard tombe sur les lèvres de Desya qui sont là, si proches...Le souffle court et le coeur semblant vouloir battre un record de vitesse, Anastasiya se demande vaguement ce que ce serait, d'embrasser Desya. Est-ce que ce serait doux? Sans doute, mais ce serait certainement violent, à leur manière à eux. "...Comment je suis censée m'en sortir, maintenant?", murmure-t-elle presque contre les lèvres de Desya, espérant vainement se changer les idées. Mais elle n'y arrive pas: telle la gravité, il l'attire à lui irrémédiablement.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mer 16 Aoû - 16:19

   

   
you're a pain in my ass
Anya & Desya

   
   
Le gardien acquiesça lorsque Anya répéta ce qu'il venait de lui dire. Ils étaient si proches, trop proches l'un de l'autre. Ca allait mal se terminait s'ils continuaient ainsi, mais c'était plus fort que Desya. Anya avait un effet sur lui, qu'aucune autre n'avait eu par le passé. Pendant un temps, il avait même pensé être attiré par les hommes vu qu'aucune fille ne lui plaisait. Et puis en grandissant, il avait mit ça de côté, parce qu'avec sa réputation, il savait qu'il ne trouverait personne pour partager sa vie. Oh bien sûr il ferait sa part du marché pour donner d'autres dhampirs et grossir les rangs des gardiens, mais jamais il ne pourrait trouver l'amour, jamais il n'aurait quelqu'un à ses côtés. Il connaissait Anya tellement, il n'y avait pas de place pour une autre personne. La tête tournée vers lui, leurs lèvres pouvaient presque se toucher. Et son envie de les gouter se faisait de plus en plus forte à chaque seconde qui passait, chaque battement de son coeur le rapprochait de ses lèvres. Pour une fois dans sa vie, il avait envie de prendre ce qu'il désirait, plutôt que d'enfouir ce qu'il voulait vraiment. "Tu...tu dois frapper ton adversaire, sur une partie faible de son corps, tu peux donner un coup de boule en arrière ou...frapper ou attraper son...enfin...entre les jambes. Le plus fort que tu peux." répondit il, sans bouger, sans relâcher Anya. Il était sur le point de toucher ses lèvres lorsque l'ouverture de la porte du gymnase le sortie de ses pensées et il relâcha immédiatement Anya, prenant meme un pas en arrière pour qu'on ne se fasse pas de mauvaises idées. "Mais on verra tout ça, plus tard parce que là on...on doit y aller." dit il alors qu'il voyait deux gardiens discuter tout en entrant dans la salle.
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mer 16 Aoû - 17:01


   
YOU'RE A PAIN IN MY ASS
i don't want the world, i want you
▴▽▴⟁▴▽▴
Ils sont près. Très près. Sans doute trop près. Mais à cet instant, Anastasiya ne pense à rien d'autre qu'à Desya, et à combien elle a envie qu'il franchisse la barrière invisible qui les sépare. Si il ne voulait pas la même chose qu'elle, il l'aurait lâchée depuis longtemps, non? Elle préfère penser que oui, l'idée seule que Desya ne puisse pas vouloir d'elle lui brisant l'âme et le coeur. Il se rapproche d'elle, et elle de lui, encore plus alors qu'il lui répond comment se sortir d'une situation comme celle-là. Mais Anya ne perçoit pas les mots, bien qu'elle entende la voix de son Gardien. Elle n'en comprend pas les sens, trop obnubilée par l'envie dévorante de l'embrasser. Pourtant, elle hoche imperceptiblement la tête, comme si elle voulait dire qu'elle était d'accord avec ce qu'il venait de dire, n'ayant pourtant rien compris. Puis elle commence à lever son bras libre, sentant l'envie de toucher Desya: et là, un énorme fracas les ramène soudainement à la réalité. Il la lâche et recule précipitamment alors que la porte du gymnase s'ouvre. Anastasiya détourne la tête, portant une main à ses lèvres après avoir senti une démangeaison familière dans sa bouche. Ses crocs! Ils sont sortis et elle quand elle les frôle de ses doigts, ils sont presque douloureux. Elle reconnait les signes: une émotion intense suffit à les faire sortir pafois, mais normalement elle arrive à les contrôler! Sauf quand il s'agit de sang, là c'est plus dur...Mais il n'y en avait pas, dans ce contexte-ci. Les yeux écarquillés, elle se rend compte que c'est la proximité qu'elle avait avec Desya un instant auparavant qui lui a fait perdre tout contrôle. Du coin de l'oeil, elle voit deux gardiens entrer, tellement concentrés sur leur discussion qu'ils ne les ont pas encore vus. Prenant une profonde inspiration, elle parvient à se calmer et ses crocs se rétractèrent: mais cette fois, ils lui firent mal et elle grimaça. Elle va avoir besoin de sang, et ce très bientôt. Sa dernière prise remonte à il y a des heures. Puis Desya lui dit qu'ils doivent partir et elle hoche la tête. Malheureusement les Gadiens fraichement arrivés les voient et s'arrêtent soudainement de marcher. "Malinovski? Tu es bien matinal! Oh, je vois: ainsi c'est ici que tu emmènes tes conquêtes?" Anastasiya se fige alors qu'elle se penchait pour ramasser la veste de Desya et se tourna vers les Gardiens, les fusillant du regard. Ils la regardent de haut en bas et elle serre ses bras contre elle, se sentant soudain trop exposée face à eux. Comme si il l'avait senti, Desya se met entre les dhampirs et elle, comme pour la cacher, tout en leur répondant. Il s'avance ensuite en direction de la sortie et Anya le suit en silence. D'ailleurs, tout ce serait bien passé si elle n'avait pas entendu grâce à son ouïe développée: "Telle mère, tel fils.". Anastasiya voit rouge et se retourne, tout crocs dehors ce qui surprend les deux dhampirs. Elle s'approche ensuite d'eux, les poings serrés mais est rapidement arrêtée par Desya qui parait tout aussi étonné qu'eux. "Vous devez vraiment tenir trop peu à votre pathétiques petites vies pour oser parler d'une telle manière en ma présence. Vous en oubliez même votre statut", lance-elle en ignorant Desya. Elle n'aime pas rabaisser les Dhampirs et utiliser sa condition de Moroï comme ça. Mais là, elle est beaucoup trop en colère. "Mais apparemment vous avez quelque chose à dire à propos de mon Gardien, alors j'écoute. Mais je ne garantis pas que vous aurez encore votre tête à la fin de la conversation."
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mer 16 Aoû - 17:22

   

   
you're a pain in my ass
Anya & Desya

   
   
Desya était retourné en arrière pour récupérer son sac et lorsqu'il se retourna, il reconnu les deux gardiens avec qui il avait été à l'académie. Il jura en murmurant, c'était bien sa chance. Il faisait tout pour éviter les gens qu'il avait pu fréquenter à cette époque là, ça réduisait les chances d'avoir des problèmes. Mais son instinct prit le dessus et il se mit entre Anya et les deux gardiens. "Non ce n'est pas mon genre, mais à priori c'est le votre...C'est donc ça que vous êtes venu faire tous les deux, c'est mignons, amusez vous bien." répondit il avant de jeter un regard à Anya pour s'assurer qu'elle était derrière lui avant de se diriger vers la sortie. Il n'avait put s'empêcher de leur répondre, ça avait toujours été plus fort que lui. Sauf que les deux gardiens n'en restèrent pas là également. Il entendit tout comme Anya leur remarque sur sa mère et s'il était prêt à ne pas y répondre, il sentit que ce n'était pas le cas d'Anya. Il lacha son sac et se précipita en arrière pour la ceinturer avant qu'elle ne se jette sur les deux hommes. La colère l'animait et même Desya avait du mal à la garder dans ses bras. Les deux gardiens furent surprit de sa réaction et un allait même railler à nouveau Desya lorsque la brune leur fit comprendre qu'elle était une Moroi ce qui calma rapidement leurs ardeurs. S'en prendre à un gardien et sa petite copine dhampir ça passait, mais une Moroi...c'était un crime. "Non madame on...on a rien à dire." répondit un des deux penauds. Desya ferma les yeux, conscient que ça ne réglerait pas le problème, au contraire. Il savait comment ça amrchait, et la rumeur allait se propager comme une trainée de poudre. Que sa Moroi l'avait défendue. "Anya ça ne sert à rien." murmura t'il à son oreille, attendant qu'elle soit calme avant de la relâcher. "Ce n'est pas grave madame, c'est oublié. Nous devrions y aller, vous allez rater votre première heure de cours." dit il plus haut. Il était en colère et n'avait qu'une envie, leur refaire le portrait, mais il savait que cela entrainerait plus d'ennuis qu'autre chose. "Madame Azarov." dit il après avoir récupéré son sac, attendant auprès de la brune pour partir.
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mer 16 Aoû - 18:55


   
YOU'RE A PAIN IN MY ASS
i don't want the world, i want you
▴▽▴⟁▴▽▴
La colère roule dans les veines d'Anastasiya telle une vague, un océan déchainé. Elle en veut à ces dhampirs, pour avoir osé insulter son Gardien, que ce soit devant elle ou non. Dire du mal de lui, le blesser et entacher son nom, c'est comme s'en prendre à Anya, et au nom des Azarov. Alors elle n'est peut-être pas noble, n'a certes pas le sang bleu: mais c'est une Moroï, et son père est très, très riche. Voilà pourquoi elle n'hésite pas à se servir de ce poids là, espérant leur faire fermer leur grandes bouches. Heureusement pour eux, les Gardiens ont la décence de paraître gênés et vont jusqu'à s'excuser. Mais ça n'arrange rien à la colère de Anastasiya, qui ne baisse pas. "C'est bien ce qui me semblais.", répond-elle d'un ton si froid que la pièce semble se refroidir. Elle sent autour d'elle les bras de Desya l'enserrer pour l'empêcher d'avancer et il lui murmure quelques mots à l'oreille. Alors elle souffle, ne souhaitant pas l'embarrasser et rétracte ses crocs. Elle peut voir le visage des deux dhampirs se faire plus soulagés, comme si ils avaient échappé au pire. Pourtant elle ne comptait pas leur faire de mal, physiquement parlant. Après, il suffit qu'elle place un mot à leur sujet dans une conversation auprès de la bonne personne et ils pourraient se retrouver sans rien. Sans Moroï, et sans aucune protection. C'est sûrement cela dans le fond, qui les effrayait autant. Du coin de l'oeil et les bras croisés, Anya regarde Desya aller chercher ses affaires, qu'il a dû lâcher pour la rattraper et l'empêcher de faire quelque chose de stupide. Puis elle se tourne à nouveau vers les dhampirs. "J'espère que vous êtes conscients qu'un Moroï n'oublie jamais un visage. Alors si quoi que ce soit vient à se savoir -bien qu'il n'y ai pas grand chose à raconter-, je le saurais." Elle avant ce quelques pas vers eux, avec un sourire à la fois mauvais et innocent. "Et vous ne tenez pas à être en mauvais termes avec moi, soyez en sûrs..." Desya l'appelle et elle tourne les talons après un dernier regard de pure prévention. Ensemble, ils sortent et Anastasiya grimace en voyant que le soleil va se lever d'ici seulement quelques minutes. Bon sang, elle est si fatiguée maintenant! Et elle a envie de sang, en plus...Ils marchent en silence pendant quelques minutes et Anya dit finalement: "Je suis désolée." Desya parait surpris. Anastasiya Azarov ne s'excuse jamais. "Si je t'ai créé des ennuis." Elle passe une main sur sa nuque, se sentant réellement coupable. "Si je ne t'avais pas suivi en premier lieu, tout ça ne serait pas arrivé. Donc je suis désolée. Si ces deux abrutis décident d'être stupides, je finirais par le savoir: et je réglerais le problème." Après tout, elle est responsable. Et elle ne supporterait pas de voir les autres s'en pendre à Desya. "...Puis tu ne sembles pas t'en souvenir, mais ton nom est lié au mien maintenant, Desya. Personne n'a le droit de te manquer de respect, à moins que ce ne soit entièrement justifié. Tu me protèges parce que c'est ton travail, mais il est de ma responsabilité de te protéger aussi. Ce n'est peut-être pas des plus conventionnels, mais c'est comme ça." Elle marque un temps d'arrêt avant de lancer: "Je déteste quand tu m'appelles madame. Madame, c'est ma mère: Moi, je ne suis qu'Anya."
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mer 16 Aoû - 19:11

   

   
you're a pain in my ass
Anya & Desya

   
   
Desya attendit Anya pour quitter le gymnase. Il lança un regard aux deux gardiens qui étaient encore immobiles avant de quitter la grande salle. Ils ne feraient plus rien devant elle il le savait, mais la brune ne pouvait être partout Desya le savait. Il resta silencieux, hésitant entre remercier Anya et être en colère contre elle. Il fronça des sourcils lorsqu'elle prit la parole, s'excusant. C'était bien la première fois qu'il voyait une Moroi faire ça à un Dhampir. "Pourquoi ?" demanda t'il avant de reporter son regard sur le chemin devant eux. A sa réponse il poussa un petit soupir et haussa des épaules. "Ce n'est pas la première fois que ça arrive, croit moi. On finit par s'y habituer." mentit il. Ce n'était pas vrai, chaque insulte était un coup de poignard dans son coeur, mais il avait apprit à ne pas réagir, à laisser passer les choses au dessus de sa tête. "Tu ne pouvais pas le prévoir Anya, tu es une Moroi, aucun endroit ne devrait t'être interdit, après tout tu l'a toi même dis, tu as le pouvoir." dit il alors qu'ils tournaient au coin de la rue, le loft apparaissant à quelques mètres. Il sentait qu'elle était désolée et qu'elle s'en voulait et il ralentit un peu le pas. Il tourna à nouveau la tête vers elle lorsqu'elle lui dit qu'une attaque sur lui reviendrait à attaquer les Azarov. C'était gentil, mais Desya avait du mal à y croire. Pas pour Anya, mais pour les parents de cette dernière. D'autant que la plupart du temps, les Dhampirs étaient des esclaves qui n'en avaient pas le nom. Il ne put s'empêcher de rire à sa dernière remarque avant de secouer la tête. "C'est le protocole madame, je ne peux pas faire autrement." dit Desya pour la taquiner avant de redevenir sérieux. Il s'arrêta devant l'entrée de l'immeuble pour faire face à Anya. "Merci pour tout ce que tu as fait. Tu n'étais pas obligée de le faire alors...merci." Un peu gêné, il entra dans le bâtiment, le portier tenant la porte ouverte pour eux avant qu'ils n'entrent dans le hall et ne prennent l'ascenseur pour rejoindre le loft dans lequel ils logeaient tous les deux. "Au fait...ça va tes crocs ? Pas trop mal ?" demanda t'il en sachant qu'elle les avait sortit avec les deux autres gardiens. Il savait que parfois ça pouvait faire mal quand ils sortaient. "Tu veux que je fasse appeler une source ?" reprit il prévenant.
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mer 16 Aoû - 20:44


   
YOU'RE A PAIN IN MY ASS
i don't want the world, i want you
▴▽▴⟁▴▽▴
"Personne ne devrait s'habituer à ça.", répond-elle en regardant droit devant elle. Le ciel prend une couleur plus claire: le soleil sera bientôt là. Et comme si elle était connectée à lui, Anya sent la fatigue la gagner. Pour les Moroï, soleil est égal à sommeil. Et elle a tellement bossé ces derniers jours qu'elle n'a pas eu vraiment le temps de se reposer correctement. Maintenant, elle en sent les contre coups. "Il n'empêche que si ça jase, si il se dit quoi que ce soit...Promets moi de m'en parler, d'accord?", dit-elle simplement en le regardant. Elle pourrait ordonner à Desya de lui dire la vérité, sachant qu'il serait contraint de le faire de par son lien avec elle. Mais elle ne veut absolument pas le mettre dans cette position. Elle veut qu'il ait confiance en elle, qu'il soit libre de ses choix et de ses mouvements -enfin, autant qu'un gardien peut l'être-. Puis elle laissé échapper un rire quand il l'appelle à nouveau madame et elle lui donne un coup de coude. Ça fait du bien parfois d'être simplement comme ça. D'avoir l'air totalement normaux. "D'accord, alors je suppose que je devrais continuer à t'appeler Daddy!" Évidemment qu'elle le fera. Pour le taquiner, bien sûr. Ils arrivent rapidement devant l'immeuble où ils vivent et elle passe la première, juste quand les premiers rayons du soleil commencent à pointer le bout de leurs nez à l'horizon. Anya est surprise de voir Desya s'arrêter et la remercier. Cela aussi, c'est une première. Alors, étonnée, elle se contente de hocher la tête. Pourtant, elle ne sait pas ce qu'elle a fait, à part le mettre dans l'embarras. "...S'en prendre à toi, c'est s'en prendre à moi", murmure-t-elle alors qu'il passe en premier. Elle ne sait pas si il l'a entendue, mais elle s'en moque. Anya salue ensuite le portier et monte dans l'ascenseur à son tour, suivant Desya de près. Elle soupire, s'appuie contre l'un des murs froids de l'habitacle et ferme un instant les yeux. Mais elle les ouvre à nouveau bien vite quand Desya lui demande si elle va bien, à cause de ses crocs. Machinalement, elle passe son doigt sur ses lèvres, touchant l'endroit où devraient se trouver ses canines à présent cachées. "Ça tire, mais ça va." Comme si elle allait lui dire qu'ils l'avaient faite souffrir! Elle ne veut pas passer pour une femme faible, surtout que ça lui passera quand elle aura eu sa dose de sang. l lui demande ensuite si elle veut une source et les portes de l'ascenseur s'ouvrent. Cette fois encore, c'est Desya qui passe en premier: comme toujours. Non pas par manque de galanterie, mais par sécurité. "Oui, merci.", répond Anya en ouvrant la porte de son appartement quelques secondes plus tard. "Je pense que je vais rester ici toute la journée. Si tu veux sortir, libre à toi: considère que c'est un congé." En vrai, Anastasiya sait bien que Desya n'aime pas les sources. Il n'aime pas particulièrement voir Anya se nourrir non plus, et elle comprend pourquoi. Mais ça lui fait quand même l'effet d'être une sorte de monstre. "Promis, je ne quitterais pas l'appartement sans te le dire.", assure-t-elle en se laissant tomber comme une masse sur l'immense canapé, posé en plein milieu du grand et magnifique salon.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mer 16 Aoû - 22:19


   
you're a pain in my ass
Anya & Desya

   
   
"Certes, mais les choses sont comme ça. Et on m'a toujours dit que je devais les accepter alors...je l'ai fait." Desya s'était tut, parce que c'était la chose qu'on attendait de lui, fils d'une catin rouge. Elle se faisait déjà assez remarquer pour qu'il en rajoute à son tour. Alors il s'y était plié, pendant un temps...A sa demande il la regarda en passant sa langue sur ses lèvres. Il acquiesça, tout en sachant que si ça devait arriver, il ne le ferait pas. Elle avait bien d'autre chose à se soucier que sa petite personne. Mais ça, elle n'était pas obligée de le savoir. L'atmosphére entre eux se fit plus légère lorsqu'il l'appela madame et il fit même mine de s'écarter du chemin quand elle lui donna un coup de coude. Avant de faire la grimace à ses propos. Il savait qu'elle n'allait pas s'arrêter de l'appeler comme ça. Arrivés devant l'immeuble il la remercia pour ce qu'elle avait fait et s'il entendit sa réponse, il ne lui répondit pas, la regardant juste avec un petit sourire. Avant il n'aurait jamais cru qu'un Moroi puisse se comporter ainsi avec son gardien, avec un dhampir. Peut être après tout que les choses pouvaient changer ? Il entra dans l'ascenseur avec elle et regarda masser là où se trouvait ses crocs. N'en ayant pas lui même il ne pouvait qu'imaginer ce que ça pouvait lui faire. Il aurait voulu pouvoir faire plus mais certaines choses restaient hors de sa portée. Une fois dans l'appartement, il lui proposa d'appeler une source, même s'il n'aimait pas ça, Anya n'avait pas le choix. Il se dirigea vers le téléphone lorsqu'elle lui annonça qu'elle lui donnait sa journée. "Non ça ira, puis je dois veiller sur toi, que tu restes ici ou pas. Je demanderais à Sonja de t'emmener les cours." dit il avant de composer le numéro pour demander à une source de venir. C'était là quelque chose qu'il était ravi de ne pas avoir à faire...Il raccrocha le combiner et s'approcha d'Anya qui s'était allongée sur le canapé bien trop grand pour elle. "Et puis qu'est ce que je pourrais bien faire toute la journée sans toi pour m'enquiquiner hein ?" demanda t'il avec un sourire alors qu'il s'asseyait sur le bord du canapé. Il posa sa main sur son mollet, avant de prendre la télécommande pour mettre un peu de musique. "Si ça te va j'irais prendre ma douche pendant que...quand le source sera là." lui dit il, ne tenant pas à assister à cela.
   
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   Mer 16 Aoû - 23:06


   
YOU'RE A PAIN IN MY ASS
i don't want the world, i want you
▴▽▴⟁▴▽▴
Anya préfère ne pas relever et ne pas argumenter. Mais elle est tout de même peinée pour Desya. Il n'a pas eu une vie facile, et ce n'est pas encore prêt de changer. Voilà pourquoi elle veut être là pour lui, comme lui est là pour elle: pour rendre son quotidien un peu plus facile. Déjà, il aurait pu tomber sur une famille autrement pire que la sienne, mais Anya n'est pas idiote: elle sait qu'il préfèrerait sans doute être au dehors en train d'éradiquer les Strigoï plutôt que de s'occuper d'une future psy pour enfants. Elle entre dans l'immense appartement avec lui et lui propose de prendre sa journée: après tout, elle compte rester ici et dormir tout le temps que le soleil sera levé, donc si lui ne ressent pas la fatigue, autant qu'il utilise son temps en faisant ce qu'il veut. Ce n'est pas souvent que ça arrive. Mais comme elle aurait dû s'en douter, Desya refuse gentiment et s'éloigne pour appeler et demander une source. Anastasiya va s'installer sur le canapé et il la rejoint quelques secondes plus tard. Elle sourit quand il pose une main sur sa jambe et le regarde. "Ne me dis pas que tu ne peux plus te passer de moi. N'importe quel Gardien serait content d'avoir un jour de congé de temps en temps!" Mais elle connait Desya. Il ne changera pas d'avis. "Bien sûr, vas-y: Je doute que la source qui va arriver ne m'attaque! Et puis maintenant je sais presque me défendre!", répond elle avec humour. Desya attend tout de même les quelques minutes que la Source a mis à venir avec Anya. C'est seulement ensuite qu'il s'est éloigné non sans un dernier regard méfiant et qu'il est sorti de la pièce. Anya elle-même l'a fixé tout du long, le temps qu'il disparaisse de sa vue. Elle a également attendu d'entendre le bruit de l'eau coulant dans la cabine de douche pour sortir ses crocs et les planter dans le cou de la jeune femme en face d'elle. Celle-ci est pâle, mais elle sourit. Elle semble heureuse et satisfaite. Si ça ne devait pas être vital pour elle, Anastasiya se passerait bien de tout ça. Elle ne prend pas longtemps avant de laisser la source partir. L'humaine repart avec quelqu'un d'autre -la même personne qui l'a amenée- et qui est là pour éviter qu'elle ne tombe et se blesse à cause du manque de sang. Se sentant déjà mieux, Anya s'allonge à nouveau sur le canapé et ferme les yeux. Elle s'endort ensuite plutôt rapidement, bercée par le bruit de l'eau et le son des battements de coeur de Desya.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
they come first



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: you're a pain in my ass (feat anya/terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
you're a pain in my ass (feat anya/terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De nouveaux horizons [ feat Hakuryuu ] [TERMINÉ]
» Un nouveau voyage [ feat. Hakuryuu ] [terminé, suite archipels]
» Changement de programme. feat Eran ( terminé )
» Casse tête! ~ feat Evelyn [Terminé]
» Un vernissage inoubliable... [feat Sakura] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CLAIR DE SANG :: L'univers alternatif :: La corbeille :: RPs-
Sauter vers: