Soirée festive •• Mirolasv
TÊTES SUR LE HEADER

Nuirán Ruslan ⊹ membre à l'honneur.
Lily Collinsscénario à l'honneur.

EVENT EN COURS

Arrivera sous peu.

SOUTENIR LE FORUM



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soirée festive •• Mirolasv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
they come first

avatar



Moroï noble ❧


⊱ MORSURES : 737

⊱ POINTS : 387

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 26/05/2017



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES:

MessageSujet: Soirée festive •• Mirolasv   Dim 10 Sep - 18:28

Il était en congés, pas pour longtemps, mais il avait deux jours pour se reposer enfin et pouvoir dormir un petit peu ! Alors histoire de fêter et par ce que ça faisait bien longtemps qu’il n’avait pas eu de gueule de bois mémorable, il avait envoyé un message à son ami Mirolav histoire qu’ils se rejoignent à un bar pour fêter… pour fêter rien du tout si ce n’est une pseudo liberté de 48h00 ! C’est déjà bien, non ? Il avait réservé un petit coin « Vip » histoire qu’ils puissent picoler tous les deux sans avoir trop de regards tournés vers eux, on ne sait jamais ce qui pouvait se passer… Il était quand même censé bien se tenir et ne tenait pas à avoir sa tronche en tête d’article stupide par ce qu’une journaliste était dans les parages. Au moins, il était ainsi à peu près certain d’avoir la paix pendant quelques heures. Il était arrivé le premier et avait pris ses aises, commandant déjà une boisson –soft- en attendant son ami de longue date. Il n’avait pas grand-chose à lui raconter, mais probablement que ce dragueur de Miro’ en aurait des bonnes et des moins bonnes !

Il venait tout juste de finir son petit juste de fruit tout en regardant les réseaux sociaux pour voir ce qui se passait quand, enfin, l’autre Moroï pointa le bout de son nez ! Comment va le beau gosse ? lui dit-il d’entrée de jeu. C’était vrai et Miro savait nettement utiliser ses atouts physiques J’ai eu peur que tu m’oublies pour une de tes jolies donzelles que tu aurais croisé en chemin ! ne put-il s’empêcher de plaisanter, révélant ainsi le caractère volage de son ami. Tu veux boire quoi ? Ils pouvaient prendre leur temps, mais autant commencer les réjouissances dès à présent. Dorofei était un peu excité comme un gamin à qui on avait annoncé une bonne nouvelle, tellement il lui tardait de pouvoir vraiment se détendre, sans prise de tête, sans faux semblant, sans essayer de bien se tenir pour faire illusion ! Il n’en pouvait plus de toutes ces pressions inutiles, il voulait juste en profiter un peu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï roturier ❧


⊱ MORSURES : 270

⊱ POINTS : 169

⊱ DATE DE NAISSANCE : 29/11/1988

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 04/09/2017

⊱ LOCALISATION : Dans Saint Pétersbourg.

⊱ METIER/ETUDES : Futur architecte.



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mets y ta fiche de lien, ta fiche de présentation, toussa toussa.

MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   Mar 12 Sep - 20:16

Sa vie n’était pas très chargée. Certes, ses cours d’architecte lui prenaient un certain temps, surtout qu’il touchait à la fin de ses études et qu’il se devait de préparer son mémoire de fin d’études, mais il avait surtout énormément de temps pour sortir et profiter de sa vie. Surtout depuis qu’il n’avait plus de dhampir sur le dos. Il n’était pas pressé d’en avoir un collé aux basques, c’était bien plus simple quand il n’avait personne pour le suivre constamment. Enfin, cette soirée-là, il avait décidé de la passer avec son meilleur pote, Dorofei. Ce dernier, étudiant en médecine, n’était que très rarement disponible et il le comprenait parfaitement. Du coup, à chaque fois qu’ils pouvaient faire une soirée ensemble, il sautait – littéralement, sur l’occasion. Il refusait de laisser une telle opportunité passer à côté.
Devant son miroir, torse nu, il hésitait sur sa tenue. Que mettre ? Il devait être classe – comme toujours, sans pour autant faire trop classe. Il n’était pas là pour pécho, bien que ça ne l’aurait pas gêné. Il choisit finalement une chemise noire, qu’il mit dans un pantalon beige, rehaussé par une ceinture noire en cuir. Comme à son habitude, il retroussa les manches, choisi un perfecto bleu marine pour aller avec, des chaussures de ville bien cirées, une montre, la chevalière de sa famille et il partit direction une boîte de nuit. Dans sa poche droite son téléphone, dans l’autre son portefeuille. Il prit ses clés également, appela un taxi et se dirigea vers le lieu de rendez-vous. Excité, ravi de revoir son ami, il allait enfin profiter d’une vraie soirée entre hommes. Et qui plus est, avec quelqu’un d’appréciable, qu’il respectait et appréciait. Quelqu’un avec qui il n’avait pas besoin de jouer et d’enjoliver le moindre mot qui sortait de sa bouche. Ça lui manquait terriblement.

Il entra dans le bar, remarqua le petit coin VIP et son ami. Il se dirigea vers ce dernier, d’un pas félin, enjoué. « Il va super bien ! » Répondit ce dernier, ravi. « Et toi l’intello, tu vas bien ? » Il lui serra la main, s’installa à ses côtés. Commanda une blonde, il esquissa un grand sourire, bien content de le retrouver. « Oh je prends toujours la même chose tu sais, une petite blonde bien consentante. Ou alors une brune, j’ai bien les nuques féminines personnellement. » Il ricana, demanda à ce qu’une goutte de sang soit ajouté à son breuvage. Il avait une préférence pour le sang pris directement à sa source, mais ça ne faisait jamais de mal de pimenter ses boissons. « Alors, comment tu vas depuis le temps ? »


« Just blood »
Et dans les gargouillis indistincts de ton sang qui coule dans ma gorge, nous entendrons le bruissement de ta respiration saccadée, l'excitation monter dans ton corps collé contre le mien. Nous sentirons l'apothéose d'un moment incertain, d'un moment unique et inédit, qui s'égratignera dans tes souvenirs enhardis.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï noble ❧


⊱ MORSURES : 737

⊱ POINTS : 387

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 26/05/2017



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES:

MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   Sam 16 Sep - 19:16

Dorofei ricana un peu, au surnom de l’intello. Il ne se voyait pas trop comme ça, mais… effectivement c’était des études longues et très compliquées où il fallait savoir et retenir énormément de choses car la moindre erreur pouvait être fatale. Etre médecin, c’était un rêve et il espérait continuer de réussir même si cela impliquait quand même pas mal de sacrifices. On a jamais rien sans rien n’est-ce pas ? Voilà ce qu’il avait toujours entendu et appris et il était plutôt d’accord avec ses géniteurs sur ce point-là.  Il aurait tout le temps de décompresser après la fin de ses études, enfin lorsqu’il ne serait pas de garde bien évidement ! Ca promettait d’être une vie compliquée, mais au moins il se sentirait utile !  Il laissa donc passer quelques instants le temps que Miro’ s’installe et commande une boisson avant de prendre la parole ca va plutôt bien, je suis plutôt ravi d’avoir quelques heures pour moi… et comme tu peux le voir je suis seul, donc encore plus ravi ! Seul ne voulait pas dire célibataire, mais surtout sans gardien. Sans personne qui était là pour l’épier, le suivre comme un chien. Ils étaient donc aussi bien l’un que l’autre libres comme l’air pour faire tout ce qu’ils voulaient (dans la limite du raisonnable, il s’entend) sans aucune crainte ! Ils pouvaient se souler, faire des choses plus intimes ou courir nus en foret, personne ne leur dirait que ce n’est pas raisonnable… enfin disons personne tant qu’ils ne croisaient pas un pseudo moralisateur. Il soupira en imaginant Darina les surprendre. Mon dieu, il en entendrait parler pendant les mois à venir, quant à Ksenia… il ne savait pas trop ce qu’elle dirait, probablement qu’elle me prendrait encore plus pour un petit merdeux. Tu sais que tes blagues sont toujours aussi pourries ? dit-il en plaisantant avant de secouer un peu la tête Et moi… je les aime bien toutes… tous, je crois… Surtout Asya. Sa belle et parfaite Asya. Son fantasme. Celle qu’il ne pourrait plus jamais avoir.

Il soupira doucement avant de répliquer Sinon, et bien pas grand-chose… les études, beaucoup…. Enormément, j’ai même l’impression de faire que ça, mais bon le sacrifice en vaudra la chandelle… et comme tu peux le voir j’ai toujours pas de gardien, et j’en profite pour m’entrainer peu… au cas où ! Il préféra ne pas dire avec certains Damphirs, sachant pertinemment que son ami les avait… disons en horreur. Et puis, des fois il s’entrainait seul à sa maitrise du feu et d’ailleurs il trouvait qu’il faisait de petits progrès ! Il est vrai qu’il aurait bien aimé pouvoir s’entrainer avec quelqu’un maitrisant un élément, faire des genres de petits combats sans se faire mal… mais il pourrait s’évaluer ainsi avec une cible mouvante.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï roturier ❧


⊱ MORSURES : 270

⊱ POINTS : 169

⊱ DATE DE NAISSANCE : 29/11/1988

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 04/09/2017

⊱ LOCALISATION : Dans Saint Pétersbourg.

⊱ METIER/ETUDES : Futur architecte.



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mets y ta fiche de lien, ta fiche de présentation, toussa toussa.

MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   Ven 22 Sep - 20:16

Mineïev. Une famille de renom et un seul fils. C’était triste ce qui arrivait à leur famille, d’autant plus qu’il s’agissait d’une famille noble. Certes, lui aussi était plutôt fils unique et d’une famille qui aurait mérité plus d’enfant – bien qu’étant roturière, mais ce n’était pas pareil. Il trouvait dommage que cette famille ne soit pas plus méritante et que Dorofei n’ai pas un ou deux frères. Surtout quand on connaissait l’attrait pour le sexe masculin dans leur famille. Enfin, il était surtout ravi de s’en être fait un très bon ami. C’était quelqu’un de confiance et qui partageait son point de vue sur la société moroï – enfin, globalement. Il n’avait aucun souci à passer du temps à ses côtés et appréciait – bien trop, sa présence et ses blagues douteuses. S’il s’écoutait, il leur louerait une catin rouge pour la soirée, juste pour le plaisir de croquer dedans et de la faire tourner en bourrique. Peut-être pour plus tard, en attendant, il voulait profiter de son ami et s’amuser un petit peu. « Ravi de savoir que tout va bien pour toi ! » Répond le jeune Bukovski. Le serveur arrive, lui donne son verre et le jeune homme y plonge les lèvres, ses crocs appréciant le breuvage sucré, bien qu’il aurait préféré planter ses crocs dans une petite gorge pour s’abreuver. « Ahah oui, de même. » Répond le jeune homme. « Aucun incapable sur mes basques à épier mes moindres faits et gestes, c’est grisant ! » Il lève son verre, proposant de trinquer à ce petit plaisir quotidien.
Contrairement à beaucoup, Miroslav n’appréciait pas d’être surveillé vingt-quatre heures sur vingt-quatre, même s’il reconnaissait qu’il préférait que ce soit les dhampirs qui meurent, plutôt que lui. Après, il n’allait pas cracher sur leur présence au quotidien, même s’il appréciait de leur rappeler leur juste place et de leur cracher au visage. Mais ça, c’était un point de vue purement personnel, qui ne faisait pas l’unanimité. « Tes parents ont lâché l’affaire ? » Demanda-t-il, bien certain que ce n’était pas le cas. « Oui mes blagues sont pourries, mais géniales ! » Ne peut-il s’empêcher de renchérir, plutôt fier à vrai dire.

« Ah tes études ! Dur dur non ? » Lui demande-t-il. C’est vrai que ses études d’architecture étaient prenantes, mais elles avaient le mérite de lui laisser une vie tranquille. « Tu t’entraînes ? » Qui lui demande, un peu curieux par le comportement de son ami. « Et ça va, tu t’en sors ? » Il prend une nouvelle gorgée, continu. « Avec des dhampirs également ? » Un peu étonné par le comportement de son ami, mais après tout, il avait raison de se préparer au pire ! « J’avoue que moi aussi je m’entraîne. » Il hausse les épaules. « J’avais un petit jeu à l’Académie, je m’entrainais avec les dhampirs. » Un sourire carnassier apparaît sur son visage, il omet volontairement de préciser que la majorité n’était pas consentante à ces pseudos-entraînements. Avalant une nouvelle gorgée de son breuvage, son regard parcourt la foule. Qui diable mettra-t-il dans son lit ce soir ?


« Just blood »
Et dans les gargouillis indistincts de ton sang qui coule dans ma gorge, nous entendrons le bruissement de ta respiration saccadée, l'excitation monter dans ton corps collé contre le mien. Nous sentirons l'apothéose d'un moment incertain, d'un moment unique et inédit, qui s'égratignera dans tes souvenirs enhardis.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï noble ❧


⊱ MORSURES : 737

⊱ POINTS : 387

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 26/05/2017



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES:

MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   Dim 24 Sep - 10:06

Au lieu de boire sa boisson comme l’avait fait Miro, il la fit tourner dans son verre tandis qu’il écoutait la réponse de son ami sur les gardiens… et ils avaient plus ou moins le même avis sur la question tout en ayant du mal à déterminer si c’était plus ou moins, certes, tous les deux ne voulaient pas de gardiens mais Dorofei état loin, très loin même de les considérer comme … disons comme des incapables. C’était même probablement le contraire je suis bien d’accord sur le fit que n’avoir personne qui est sur ton dos et quelque chose de vraiment cool, mais toi t’es pas obligé d’en voir, personne ne trouve pas ça bizarre n’est-ce pas ? Je me prends des réflexions à longueur de journée et je peux te dire qu’à la fin c’est franchement gonflant pour être poli. Il haussa les épaules Par contre ce ne sont pas des incapables, Miro…enfin qu’est-ce qui te fait dire ça après tout ce qu’ils font pour nous, que ça plaise ou non j’entends. Il était bien curieux d’entendre cet argument sur « l’incapable ». Tous n’étaient pas doués c’est clair, mais c’était comme pour eux Moroïs… alors il ne comprenait qu’à moitié ce qu’il voulait dire par là. Il soupira doucement Mes parents lâcher l’affaire ? Tu rêves là, ça n’arrivera probablement jamais, je crois surtout qu’ils essayaient de trouver quelqu’un qui restera et arrivera à me supporter malgré tout et ça ne court pas les rues ! Mais ils trouveront, j’espère tard que tôt, mais on verra bien ce que ça donnera cette fois ! Il se passa une main dans les cheveux [color=teal]J’espère juste que ça sera quelqu’un ayant un minimum de caractère… si c’est pour avoir quelqu’un qui acquiesce et compagnie tout le temps ça va me rendre DINGUE. Totalement dingue même ! [b]Humhum, tes blagues sont pourries et de temps en temps une est géniale, mais c’est pas si fréquent que ça si tu veux la vérité, tu peux donc faire dégonfler tes chevilles tout de suite ! Il eut un petit sourire mi amusé, mi sarcastique. Bien sûr, il disait surtout ça pour plaisanter !

Ouais, comme tu dis, dur, dur mais passionnant, c’est le plus important non ? De faire ce qui nous plait ! Et puis de toute manière ses parents n’auront probablement pas acceptés qu’il fasse de « petites études » pas assez glorifiant à leurs yeux. Ouais je m’entraine, et parfois avec des Damphirs, enfin surtout avec un pour l’instant… et pour mon élément je le fais généralement seul. Mais ça va je me débrouille. Enfin Mineïev prit une gorgée de sa boisson avant de reprendre la parole tout en fronçant les sourcils Tu t’entrainais comment au juste ? Connaissant son « amour » pour les damphirs cela laissait plutôt penser à quelque chose de négatif mais il pouvait toujours se planter ! ca te dirait que l’on teste après nos deux éléments, l’un contre l’autre… sans forcément que l’on finisse à l’hosto… mais tu vois un genre de petit entrainement ! Voilà, c’était dit, maintenant il restait à savoir s’il accepterait ou non, peut-être qu’il avait déjà prévu autre chose pour sa fin de soirée… quelque chose d beaucoup plus glamour !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï roturier ❧


⊱ MORSURES : 270

⊱ POINTS : 169

⊱ DATE DE NAISSANCE : 29/11/1988

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 04/09/2017

⊱ LOCALISATION : Dans Saint Pétersbourg.

⊱ METIER/ETUDES : Futur architecte.



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mets y ta fiche de lien, ta fiche de présentation, toussa toussa.

MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   Dim 1 Oct - 17:02

Il hausse les épaules. « Mes parents n’apprécient pas c’est sûr et Kristov pense qu’il serait bien que j’en ai un. » Comme quatre-vingt dix pourcents des nobles qu’il fréquentait. « Mais pour le moment personne ne se soucie vraiment de ce que je veux. Même si, j’avoue qu’avoir une petite gardienne pour moi serait, plaisant. » Pour ne pas dire, extrêmement divertissant. « Ce ne sont pas tous, des incapables, peut être. » Il haussa les épaules. « Je me souviens quand même de quelques pas pitoyables à l’Académie. » Il trempe ses lèvres, avale une gorgée et continue. « Je suis d’accord que les dhampirs sont faits pour être gardiens, mais de là à tous l’être, au détriment de la qualité, c’est déplorable. » Et, de ce fait, ça faisait des gardiens des incapables – à ses yeux du moins.

Il ricane un instant. « C’est sûr que la famille Dragon ne compte pas laisser tomber quoique ce soit. » C’était bien connu qu’il n’avait pas réellement son mot à dire. Surtout s’il était le seul fils de sa branche, autant dire qu’il était une perle rare et une valeur précieuse qu’ils ne devaient pas perdre. Difficile donc pour le fils de passer outre les directives parentales. Des fois, son sang de roturier avait quelques – rares – avantages. « J’espère pour toi que ça sera quelqu’un que tu supporteras. » Il haussa les épaules. « J’avoue que je me moque du caractère du gardien, tant qu’il se tait et fait son travail, ça devrait bien se passer. » Si c’était quelqu’un qui venait toujours à critiquer ses moindres faits et gestes et à le gonfler avec des mesures de sécurité, il allait vite finir par se lasser. Trop vite même. « On t’a pas déjà dit que tu es dingue Dorofei ? » Lance le jeune homme, un petit sourire taquin sur le visage. Nouvelle gorgée. « Mes blagues sont géniales. » Haussement d’épaules. « Tu n’as juste pas les capacités intellectuelles pour les comprendre. » Et ça c’était gratuit.  Il jette un coup d’œil à ses chevilles. « Je trouve que ça va. » Petite réflexion. « Après tout, elles sont comme le reste : parfaites. » Sourire étincelant sur le visage, il rit un court instant, avant d’avaler une nouvelle gorgée. Passant sa main dans ses cheveux, il laisse son regard traîner sur le bar et les petites moroïs qui s’y promènent. Aucune noble à première vue, bien dommage. Il aurait bien fait chavirer quelques hauts cœurs. Enfin, il pouvait aussi se contenter du fond de panier, ce n’était pas un problème. « Ah c’est sûr que si ça te passionne, t’as fait le bon choix ! » Il n’aurait pas apprécié de devoir faire un métier pour satisfaire sa famille ou ses parents. Ou par nécessité. D’un autre côté, si ça lui avait permis de grimper dans les échelons, aurait-il réellement craché dessus ? Il en doutait. « Un dhampir ? » Il hausse un sourcil interrogateur, se tourne vers son comparse de la soirée. « Ca va, il est supportable ? » Contrairement à beaucoup d’autres. « Je m’entraîne généralement seul, sur des cibles. » Il omit volontairement de dire que ces fameuses cibles étaient – très généralement – des dhampirs. De toute façon, il se doutait que son ami ne tolérerait pas sa pratique. Et il s’en fichait pas mal. Il continuerait à s’exercer. C’était la meilleure manière qu’il puisse exister. Il trouvait ça divertissant et enrichissant. « Oh intéressant ! » Il ricane un court instant. « Après, j’aimerais pas te mettre dans une situation défavorable. Tu as une réputation à surveiller après tout ! »


« Just blood »
Et dans les gargouillis indistincts de ton sang qui coule dans ma gorge, nous entendrons le bruissement de ta respiration saccadée, l'excitation monter dans ton corps collé contre le mien. Nous sentirons l'apothéose d'un moment incertain, d'un moment unique et inédit, qui s'égratignera dans tes souvenirs enhardis.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï noble ❧


⊱ MORSURES : 737

⊱ POINTS : 387

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 26/05/2017



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES:

MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   Dim 1 Oct - 20:19

Ouais, comme tout le monde quoi. Blablabla, il vous faut un gardien. Blabla. Comme si c’était nécessaire d‘en avoir un pour bien vivre. Pourquoi est-ce qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils sont au final juste épiés toute la journée pour… pour peu de risques pour l’instant. Il haussa un sourcil Pourquoi une gardienne serait-il plaisait, tu ne comptes quand même pas te la taper ou la mordre ? S’il y avait consentement réciproque pour l’acte charnel pourquoi pas à la limite mais… mais quand même… qu’est-ce qui disait que la gardienne ne dirait pas oui pour ne pas se faire pourrir ? Il y avait quelque chose de gênant, surtout qu’il les aimait dociles d’après ses souvenirs… Il préféra ne pas faire de remarque sur le « quelques pas pitoyables », par ce qu’il y en avait beaucoup qui se débrouillaient pas si mal que ça sinon ils n’auraient pas eu leur diplômes (à part quelques exceptions qui avaient eu beaucoup de chance !). Il but une petite gorgée de sa boisson Il y a quand même un examen Miro’, les plus mauvais ne l’obtiennent pas, alors ils ne sont pas tous doués, mais ceux-ci ne travaillent généralement pas pour un Moroï en particulier, alors il n’y a pas de souci je trouve ! Et puis, tout le monde ne peut pas être bon ! Il en fallait pour tous les goûts certains étaient « obligés » de faire ce métier qu’ils n’appréciaient pas forcément, alors bon, c’était quand même à prendre en compte mais là ils avaient deux avis complètement opposés ! Et ce n’était probablement pas demain la veille qu’ils s’entendraient.

Il lui tira un peu la langue avant de grommeler Ouais bah fiston Dragon en a ras le cul qu’on s’occupe plus de ses affaires que de celles de dragonettes de sœurs ! Ceci dit, le surnom allait plutôt bien à la famille vu le caractère de chacun. Il soupira doucement. Il comprenait ses parents après, il était le seul à pouvoir perpétrer réellement le nom de Mineiëv dans la branche principale Encore heureux que je ne sois pas gay, je crois que ça aurait été la fin du monde, t’imagine, pas de descendance, pas de gardien. La loose totale, ils m’auraient renié direct. Il essayait de plaisanter, mais au final, il y avait peut-être un fond de vérité là-dedans. Ils aimaient trop le pouvoir, les nobles… et c’est bien pour cela qu’il avait dû abandonner l’idée de pouvoir être avec la belle Asya. [color=teal]Ouais, j’espère que je supporterai cette personne également, mais il faut quand même qu’elle ait du caractère, tu vois contrairement à toi quelqu’un qui se tait et dit oui amen à tout ce que je fais, ça va me gonfler ! je préfère quelqu’un qui me rentre dedans verbalement, c’est plus stimulant et ça fait moins « chien-chien » de compagnie. [b]Je suis dingue et de j’emmerde profondément avec ça même Miro’ ! ricana-t-il avant de rajouter Si peux rien moi si tu te crois marrant alors que tu ne l’es pas forcément ! Il aimait bien le chercher ça aussi c’était stimulant ! Dorofei finit ensuite son verre rapidement et en command un autre Tu veux autre chose ? demanda-t-il tandis que son ami semblait d’ores et déjà mater les nanas qui se trouvaient là ! Il ne perdait pas de temps celui-là ! Après avoir parlé brièvement des métiers, ils parlèrent d’un sujet un peu plus d’actualité… Ouais un damphir et attention, il est plutôt sympa, incroyable non ? cette fois il n’avait pas pu s’empêcher d’utiliser un ton un peu plus sarcastique c’est bien les cibles, je l’ai fait mais ça ne bouge pas trop… du coup c’est moyen. pour les cible, c’était un truc qui ne bougeait pas et il était loin d’imaginer ce que voulait dire son camarade par là ! Et Miro semblait plutôt apprécier, au premier abord du moins, son idée de combat Et qu’est-ce qui te fait rire que tu gagnerais. lui souffla-t-il doucement à l’oreille Je suis certain que je peux botter ton petit cul sans aucun souci. Est-ce que ton égo survivrait à une défaite cuisante ? feu… cuisante, quel humour Doro….


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï roturier ❧


⊱ MORSURES : 270

⊱ POINTS : 169

⊱ DATE DE NAISSANCE : 29/11/1988

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 04/09/2017

⊱ LOCALISATION : Dans Saint Pétersbourg.

⊱ METIER/ETUDES : Futur architecte.



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mets y ta fiche de lien, ta fiche de présentation, toussa toussa.

MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   Jeu 12 Oct - 20:54

« Oui, je ne comprends pas non plus leur folle envie de nous coller au cul. » Il roule des yeux. « Je sais qu’on vaut mieux, mais de là à nous renifler le derrière en permanence, c’est légèrement abusé. » Voire même complètement ridicule. Mais ça, il se gardait bien de le faire entendre. De toute façon, c’était quelque chose que son ami savait, puisque ce n’était pas la première fois qu’il le verbalisait. « Quitte à se faire emmerder, autant que je puisse profiter de la vue non ? » Rire gras sur le bout des lèvres, il continue, haussant les épaules. « Après, si elle veut me prêter sa gorge, moi j’ai aucun souci avec ça. » Il boit une gorgée de son breuvage. « Mais je n’irai pas lui demander, les Sources sont faites pour ça. » Et très clairement.

Il soupira. « Ils ne travaillent pas pour un moroï en particulier, soit, mais ils sont quand même responsables de notre protection non ? » Il hausse un sourcil. « Donc ça revient au même, si ce sont des incapables pour la protection individuelle et qu’ils sont les derniers, avec des notes catastrophiques, j’vois pas comment ils pourraient s’améliorer… Tout ça, c’est qu’une question de pitié parce qu’on a besoin d’eux pour faire d’autres gardiens. » Il soupira. Il adorait Dorofei, mais des fois, il ne comprenait pas tout. Avalant une gorgée – et la dernière, de sa boisson, avant de se faire resservir, il ne pipa mot. « Perso je suis d’avis que tout le monde devrait être bon quand il s’agit de la sauvegarde de notre race. » Il haussa les épaules. « On attend que nos médecins soient bons, je ne vois pas pourquoi nos gardiens ne devraient pas l’être. » D’autant plus qu’ils savaient l’un comme l’autre qu’il n’existait pas de procédure d’exclusion au sein de l’Académie et qu’ils pouvaient repasser l’examen des dizaines de fois, une fois qu’ils l’avaient eu, ils étaient au service des moroïs et donc, dangereux.

Il hausse un sourcil. « Ouais je comprends… » Pas vraiment en réalité, mais ça, ce n’était pas vraiment ses soucis. Chaque famille avait ses particularités, celle de Dorofei également, après c’était son souci, pas vraiment le sien. « C’est ça qu’est chiant quand t’es pas fils unique. » Il haussa les épaules. « Bien que parfois j’aurai bien voulu un frère ou une sœur, enfin pas trop non plus. » Parce que Dorofei avait une ribambelle de frangines, c’était inquiétant. Simplement. Il ne se voyait pas du tout avec autant de monde sur le dos quand il rentrait à la maison. Absolument pas. « Tu m’étonnes. Tu aurais fini enterré je ne sais où, renié et oublié. » Il siffla, un peu choqué de savoir que ça pouvait encore se passer comme ça. « Franchement c’est flippant tu sais. » Il ne jugeait pas sa famille, chacun faisait comme il l’entendait, mais il s’inquiétait malgré tout un tant soit peu pour son ami. Ne pouvait-il donc pas être tranquille ? ses parents se sentaient-ils réellement obligés de lui coller au train de façon aussi inquiétante ? Apparemment… « Hm je sais pas. » Il sirote son nouveau verre, réfléchissant à ce que Dorofei venait de lui dire. « Certes c’est stimulant, mais j’avoue que ça me ferait chier. » Même si en soit, quelqu’un qui le suit à la trace sans jamais rien dire, ça pouvait aussi vite être chiant. Enfin, c’était un débat comme un autre, il verrait bien avec le temps ce qu’on acceptait de lui refiler. Il ferait avec de toute façon, pas d’autres choix.
Il éclate d’un rire amusé, bien conscient qu’il pouvait avoir un humour très douteux, mais pas du tout gêné par cet état de fait. Au contraire en réalité. « Peut-être un peu de bouffe ouais. » Demanda Miro à son ami, lorsqu’il repassa commande. « Heureusement que je suis assis Dorofei, j’aurai presque failli m’évanouir ! » S’exclama Miro, reposant son verre sous le coup de l’émotion, jouant le jeu comme s’il était prêt à mourir dans un claquement de doigt. « On n’a qu’à prendre des dhampirs volontaires, bien sûr avec des protections non ? » Il soupira. « Pourquoi diable on accepte pas qu’on maîtrise notre élément ? On est encore suffisamment grands pour savoir si on veut l’utiliser ou pas. » C’était ça qui l’énervait le plus avec les gardiens, c’est que non content de voire toute leur vie dans ses moindres détails, ils se permettaient également de dire si oui, ou non, ils étaient capables d’user de leur élément. Ils pouvaient encore décider par eux-mêmes de s’ils le voulaient ou pas. Après, il fallait aussi leur laisser la possibilité d’aiguiser ces compétences avec l’entraînement, ce que certains ne permettaient pas. A son plus grand désarroi et énervement. Pour qui se prenaient-ils ? « Je gagne forcément contre le feu. » Il éclate d’un rire léger, bien que ce fût une boutade, la certitude n’étant pas absolue. « Oh je m’en remettrai petit dragon, ne t’en fais pas. Toi, par contre, faudra justifier à papa et maman que tu n’as pas été imbattable et ça risque de te créer pas mal d’ennui. » Il ricane, bien content de pouvoir taquiner son ami. Alors qu’il finit son nouveau verre, il s’en recommande un autre, commençant à se sentir plutôt bien.


« Just blood »
Et dans les gargouillis indistincts de ton sang qui coule dans ma gorge, nous entendrons le bruissement de ta respiration saccadée, l'excitation monter dans ton corps collé contre le mien. Nous sentirons l'apothéose d'un moment incertain, d'un moment unique et inédit, qui s'égratignera dans tes souvenirs enhardis.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï noble ❧


⊱ MORSURES : 737

⊱ POINTS : 387

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 26/05/2017



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES:

MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   Lun 23 Oct - 21:30

Au moins Miro comprenait son envie d’indépendance et c’était déjà franchement pas mal ! Il secoua un peu la tête avant de se passer une main dans les cheveux, soupirant doucement ! Et le pire c’est que tout le monde en veut un… Je ne comprends pas que les règles ancestrales ne changent pas, mais bon, comme la majorité est pour… on ne pourra rien y voir et on se fera toujours voir bizarrement tant qu’on n’en aura pas un ! Il haussa un sourcil avant d’hocher un peu la tête, effectivement, c’était une façon de voir les choses, assez basiques et primitive, mais il est vrai qu’avoir une vue sympathique était toujours plus agréable et s’il n’y avait que ça, que ce critère, Darina par exemple était tout à  fait à son goût. Elle ne valait pas Asya, mais elle était pas mal dans son genre, mais en temps, il adorait les femmes métissées, c’était plus son style de femme… mais le physique ne faisait pas tout. Tu n’es vraiment pas possible, reste aux sources, c’est bien mieux pour tout le monde. Il s’arrêta quelques instants avant de froncer les sourcils Tu as déjà tenté ou quoi ? C’était un peu le style de son ami qui n’avait, au final que peu de limites à ses yeux ; lui était bien trop sérieux et respectueux des lois, en même loin en tant que « fils de », il n’avait pas franchement le choix !  La moindre erreur pouvait couter cher à sa famille ; surtout à sa branche qui était au final assez branlante vu qu’il était le seul homme.

La conversation continua encore et toujours sur les gardiens… Oui, bien sûr qu’ils sont responsables de notre protection, mais tu penses qu’il peut nous arriver quoi au sein de la bulle ? Tu sais en plus te servir de ton élément non ? Je comprends, je crois, ce que tu veux dire, mais on a besoin de gardien, et même si certains sont moins doués que d’autres ils ont d’autres qualités, sinon ils n’auraient jamais eu leur diplôme ? J’ai foi, en ce que l’Academy fait… Dorofei continua ensuite de boire un peu sa boisson tout en l’écoutant continuer à parler de « sauver » leur race… et comparer ça aux médecins. hey, ce n’est pas comparable ! dit-il un peu offusqué vu que c’était quand même son futur métier, mais il n’arrivait pas à argumenter un peu trop ulcéré ! Tu peux pas comparer une maladie à tuer un Strigoï ou autres…

Vraiment, des fois ils étaient beaucoup trop différent ! Il adorait ne pas être fils unique. Il adorait ses sœurs, mêmes si elles étaient franchement chiantes parfois… voire même souvent. Il n’en restait pas moins que c’était ses petits bébés, surtout les plus jeunes que lui et qu’il adorait les couver. J’en ai pas trop, 4 c’est bien, non ? Au moins on ne s’ennuie jamais, surtout quand elles commencent à s’engueuler pour un habit ou la salle de bain, ou un film à voir à la télé. Bon pour le dernier point, il y mettait généralement son grain de sel ce qui n’aidait franchement pas à arranger les choses !  Il soupira Ouais, je crois que ça sera ça, mais bon, du coup vu que ce n’est pas mon cas, je m’en fiche un peu. les choses seraient plus simples avec des parents cools, mais bon, ils avaient quand même du bon boulot et il n’avait jamais manqué de rien, c’était quand même probablement le principal ! C’était juste un autre type d’éducation que celui de Miro. Etre Noble ça se payait. C’est pas flippant, c’est différent, je pense quand même être totalement équilibré ! Bon un peu borné et caractériel certes, mais ça c’était un trait typique de la plupart des membres de sa famille !

Ils avaient finalement changé de sujet pour repartir sur les entrainements à leur élément et que Dorofei lui propose un petit combat tous les deux. Par ce que c’est potentiellement dangereux ? Le plus dangereux pour moi, c’est justement de ne pas nous entrainer correctement… ça éviterait parfois quelques soucis, mais bon… que veux-tu on ne doit pas se blesser et compagnie, comme si on était des petites choses fragiles. Il secoua la tête Tu gagnes contre le feu, alors prouve le moi ! Il se retint tout juste de lui faire un doigt d’honneur pour sa dernière réplique, mais ça à la limite, Miro n’avait pas tout à fait tort ! Il se ravisa donc et préféra lui souffler qu’un ton taquin. Il suffit qu’on garde ça nous. Peu importe qui perd ou gagne, non ? Le but serait juste de nous entrainer, tu en dis quoi ? Après tout s’ils faisaient ça dans un lieu éloigné, peut-être que personne ne l’apprendrait… ce combat.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï roturier ❧


⊱ MORSURES : 270

⊱ POINTS : 169

⊱ DATE DE NAISSANCE : 29/11/1988

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 04/09/2017

⊱ LOCALISATION : Dans Saint Pétersbourg.

⊱ METIER/ETUDES : Futur architecte.



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mets y ta fiche de lien, ta fiche de présentation, toussa toussa.

MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   Ven 27 Oct - 20:51

« Ouais… » Il soupira, avala une nouvelle gorgée. « Que veux-tu, c’est toujours mieux de faire faire par les autres que de faire soi-même non ? » Il haussa les épaules. « Je pense qu’ils ont juste peur. Peur de se tuer, peur de se blesser. Déjà qu’on a du mal à faire des enfants, imagine si on se brûlait tous ? S’étoufferaient tous ? » En fait, peut-être que c’était juste dû au passé. « Ou alors c’est la Royauté qu’à peur qu’en usant de nos pouvoirs on soit capable de la détrôner, de la renverser. » Il haussa les épaules, complètement incertain à ce sujet-là. C’était compliqué de savoir comment tout ceci était fait, pensé par les hauts placés et par les autres. D’autant plus quand, comme lui, on avait un avis différent sur la question. Il ne se sentait pas forcément meilleur que qui que ce soit, mais il avait une réflexion que beaucoup n’avaient pas et auraient dû avoir. Bien que ça ne soit, qu’une fois encore, possible. « Ca va pas ! » Il éclata d’un rire sincère. « Je mords pas dans n’importe quoi. C’est une métaphore. » Il roule des yeux. « Je lui bouffe le minou et pourtant j’croque pas dedans ! » Il éclata d’un rire gras, l’alcool commençant à lui monter au cerveua. D’un autre côté, entre temps, il avait encore commandé un verre. Verre qu’il avait, d’ailleurs, presque terminé. Un autre fut commandé dans la foulée, constatant ce fait.

« Bah j’en sais rien, mais je préfère pas tomber sur un strigoï. » Il haussa les épaules. « Tu sais, c’est toujours ces fous qui veulent se transformer, c’est surtout contre eux qu’on doit se défendre. » Il haussa les épaules. « P’têtre qu’un jour les humains et les strigoïs feront une alliance et dans ce cas, on sera vraiment dans la merde. » Et c’était peu dire. « Je veux pas savoir les possibles problèmes qu’on peut encourir, je veux juste être sûr que les premiers à crever ça ne sera pas nous. » il haussa les épaules, totalement serein avec sa façon de penser. De toute façon, pourquoi en aurait-il été autrement ? Il avait le droit d’avoir une philosophie de vie différente, que ça plaise ou non aux personnes qui l’entourait. « Bah dans les deux cas on éradique de la merde non ? Et on protège le corps d’une future agression au passage ? » Il haussa les épaules, n’y connaissant rien, mais trouvant tout de même que la comparaison valait le coup. « Pis si tu merdes… » Il fit glisser un doigt sur son coup. « Criiiiiiiiiik, t’es mort ! » Qu’il laissa tomber, sans gêne. Futur médecin ou pas, il avait une énorme responsabilité sur les épaules et ça n’était pas près de changer. Ne l’assumait-il pas, ou ne s’en était-il pas encore rendu compte ? Toujours est-il que pour Miro ça ne changeait pas grand-chose.

« C’est bien quatre ouais. » Il haussa les épaules, descendit son verre. « C’est juste dommage que tu sois tout seul. Genre t’aurais pas voulu un frangin ? » Quelqu’un avec qui faire le con, avec qui voler les affaires des sœurs et casser quelques trucs. Ouais, c’est sûr qu’il avait sans doute pas eu ce genre d’éducation, mais en soit, pourquoi pas ? Lui il avait toujours été tout seul. Oh ça ne lui avait pas manqué, il n’avait jamais manqué d’amour ou quoique ce soit, mais bon. C’est vrai que des fois il s’était senti seul. Un peu trop. Pas suffisamment non plus pour avoir envie de supporter quelqu’un de chiant, il est vrai. « Toi ? Equilibré ? » Il laissa un rire s’échapper, trouvant la situation particulièrement drôle. « Je ne suis pas très sûr moi tu vois ! » Il ricana, content de pouvoir taquiner un peu son ami. Après tout, n’était-ce pas là les fondements de l’amitié ?

« Ouais le but c’est de s’entraîner. » Il haussa les épaules, un peu dédaigneux. « Après, si t’as peur de perdre tu sais, faut le dire. » Il ricana. « Nan, j’déconne. » Il s’en foutait en soit, mais trouvait ça drôle quand même. Peut-être un peu trop même. « J’pense qu’on peut en profiter pour voir ce qu’on vaut, mettre des techniques d’attaque en place. Genre en mode super ninja, tu vois ? » Il était peut-être un peu perché, mais sur le moment, ça lui était apparu comme une idée vraiment cool. Vraiment.


« Just blood »
Et dans les gargouillis indistincts de ton sang qui coule dans ma gorge, nous entendrons le bruissement de ta respiration saccadée, l'excitation monter dans ton corps collé contre le mien. Nous sentirons l'apothéose d'un moment incertain, d'un moment unique et inédit, qui s'égratignera dans tes souvenirs enhardis.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï noble ❧


⊱ MORSURES : 737

⊱ POINTS : 387

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 26/05/2017



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES:

MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   Jeu 2 Nov - 20:06

C’était un peu facile de penser (et dire) qu’autant laisser faire les autres plutôt que de le faire soi-même et c’était probablement un peu le souci de leur monde actuel. Au lieu de s’entraider, c’était chacun pour soi, et la « race » dominante avait tous les pouvoirs. Pourquoi les Damphirs ne se rebellaient pas ? il n’en savait rien ; mais ils étaient potentiellement plus fort qu’eux, plus entrainés, ils pourraient avoir le dessus sans trop de souci. .. mais non, tout le monde semblait trouver le système actuel parfaitement normal et sain. Qu’est-ce qu’ils pouvaient y faire de leur côté, rien. Dorofei avait beau être d’une grande famille, seul, il ne serait pas écouté. Je ne sais pas quelle hypothèse est la bonne, mais c’est stupide, en cas d’attaque, en étant moins entrainé on risque plus facilement d’y passer, non ? S’il n’y a pas qu’un ou deux strigoïs mais toute une tripottée, les Damphirs ne pourront pas tout assurer et ça sera un carnage qui aurait pu… non, cela ne pourrait pas être éviter, mais disons moins grave. Mais effectivement ses deux arguments étaient bons… Il n’empêche que je trouve ces « traditions » totalement désuètes de nos jours. le sujet était finalement redevenu un peu plus léger, il haussa les épaules en ricanant un peu bêtement comme son ami Tu bouffes et …. Ou …mords dans ce que tu veux mon pote ! L’élégance parfaite !  Tu en connais beaucoup toi, de gens qui veulent se transformer en strigoïs ? Parce que moi pas, mais ceux-là, il faudrait les enfermer sérieusement pour qu’ils ne puissent pas mettre ce plan à exécution ! Il soupira doucement avant de continuer Peut-être, mais tu vois vraiment les humains t’allier avec ces… bêtes féroces ? Eux qui ont peur de tout ? Non, ce n’est pas réaliste… enfin du moins pas pour l’instant ! Et si une telle chose arrive, probablement que tout le monde crèvera et il vaudra probablement être, dans ce cas un des premiers à mourir… Se cacher, fuir et compagnie, tu te vois faire ça tout le reste de ta vie ? Perdre un à un les gens que tu aimes ou apprécies sans rien pouvoir y faire ? peut-être que lui était trop pessimiste, mais si une « grosse » crise arrivait, il ne donnait pas cher de la peau de 99% de leur population, et les films montraient bien la galère que c’était pour le 1% restant.

Si, bien sûr que j’aurais bien voulu un frangin, mais plus pour de mauvaises raisons comme : mes parents et co, seraient moins sur mon dos. J’adore mes frangines et prendre soins d’elles ! J’aurais pu avoir de la concurrence avec un autre mec ! Il fallait bien avouer qu’il aimait être LE frère préféré de ses frangines, ce qui n’était pas difficile vu qu’il était le seul « frère » ; il aimait pouvoir prendre soin d’elles, avoir cette impression de pouvoir les protéger, être parfois un confident, et il n’était pas certain  qu’il aurait apprécié de devoir partager tout ça. Un peu égoïstement d’ailleurs. Oui, je suis tout à fait équilibré, qu’est-ce qui te fait dire le contraire ! Vas-y accouche des informations ! Autant qu’il le sache, même s’il était certain que son ami lui sortirait des conneries rien que pour l’emmerder.  je n’ai pas peur de perdre, d’autant que je ne suis pas certain que tu vas gagner ! Doro acquiesça doucement ca me va d’essayer de mettre des techniques d’attaque en place ! J’suis sûr qu’on va cartonner ! J’te propose qu’on finisse notre verre et qu’on se trouve un endroit pénard pour voir ce qu’on vaut dans un premier temps. très bonne idée de s’entrainer à moitié bourré. A eux deux, ils allaient faire une équipe de choc… c’était certain.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï roturier ❧


⊱ MORSURES : 270

⊱ POINTS : 169

⊱ DATE DE NAISSANCE : 29/11/1988

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 04/09/2017

⊱ LOCALISATION : Dans Saint Pétersbourg.

⊱ METIER/ETUDES : Futur architecte.



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mets y ta fiche de lien, ta fiche de présentation, toussa toussa.

MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   Ven 3 Nov - 15:26

« Ah ça… M’enfin, que veux-tu, on peut pas tout leur expliquer ! » Répliqua Miroslav, partageant d’une certaine façon l’avis de Dorofei. Il avait raison qu’ils étaient tous formés au combat et que tous les moroïs savaient maîtriser leur élément, la vie serait beaucoup plus simple. D’autant plus que ça éviterait bien des ennuis. « J’avoue que je ne sais pas pourquoi ils acceptent autant cette situation. » Il haussa les épaules. « Regardes, les quelques-uns qui élèvent la voix, ils se font réprimer autant par les moroïs que par leurs propres congénères. » C’était incompréhensible. « Je comprends pas trop pourquoi on leur donne autant d’importance, si on nous élevait de la même manière, on serait complémentaires, plutôt que dépendants les uns des autres. » Il le pensait sincèrement, bien qu’en soit, il n’avait pas trop envie de passer sa vie à se battre, mais qui lui disait qu’il y serait obligé ? « J’en connais pas et si je venais à en connaître un, crois moi que ça se passerait mal ! » Les strigoïs n’étaient vraiment pas des créatures sympathiques et il ne comprenait pas comment on pouvait accepter de ruiner sa vie pour devenir une créature aussi horrible. C’est vraiment une décision qui était affreuse, incompréhensible. Qu’il ne supportait pas. Pas du tout. C’était vraiment le genre de choses qui l’écœuraient au possible. « Ah non, pas du tout. J’aime beaucoup trop mon mode de vie actuel. » Ce qu’il ajouta le convainquit – plus qu’il ne l’était déjà, parce qu’il ne supporterait jamais de perdre sa famille. Pas une seule seconde. Et vivre sans eux serait bien trop compliqué, difficile, horrible.

Il éclata de rire face à la remarque de son ami. « Ouais, t’aurais été du genre un peu jaloux quoi ! » S’exclama Miro, ravi de pouvoir le taquiner un petit peu. « Je vais gagner ! » Il éclata de rire. « La preuve que t’es pas équilibré, c’est exactement ça ! » Buvant une nouvelle gorgée, il ricana. « Tu ne peux pas gagner, rien que mon charisme t’écrase de base. » Et oui, il était du genre humble, il le vivait très bien. « J’aime beaucoup l’idée ! » Il descendit son dernier verre, d’un très bon conseil. Il se releva, la tête tournant, il éclata de rire. « Ouh, ça tourne ! » Apparemment, il avait peut être un peu trop bu. Presque pas.


« Just blood »
Et dans les gargouillis indistincts de ton sang qui coule dans ma gorge, nous entendrons le bruissement de ta respiration saccadée, l'excitation monter dans ton corps collé contre le mien. Nous sentirons l'apothéose d'un moment incertain, d'un moment unique et inédit, qui s'égratignera dans tes souvenirs enhardis.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï noble ❧


⊱ MORSURES : 737

⊱ POINTS : 387

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 26/05/2017



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES:

MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   Lun 13 Nov - 20:45

Non, c’était certain, on ne pouvait pas tout expliquer, tout comme il savait que tout le monde ne pouvait pas avoir le même avis, c’était impossible. Alors… ils faisaient à la majorité.. ou non, tout se passait suivant ce que la Reine du moment avait en tête. C’était loin d’être une démocratie et parfois le garçon avait envie de mener une révolution pour montrer que le peuple n’était pas content. Sauf qu’au final, et c’était probablement le plus gros problème c’est que cette situation convenait à la plus grande partie des personnes. Le second souci, c’est qu’avec son statut, il ne pouvait pas non plus trop s’afficher ! c’est bien ça le souci, c’est que s’ils ouvrent la bouche ils se font réprimander, et nous ce n’est pas forcément enfin,  enfin du moins, les familles nobles. Toi, par exemple, tu peux l’ouvrir mais tu serais moins écouté, en toute probabilité que moi. C’est un foutu cercle vicieux. Il ne voulait pas se montrer désobligeant, mais, ne serait-ce que par son nom Dorofei était plus connu, et donc avait un cercle «de connaissance » plus grand, s’il disait quelque chose la portée serait plus grande et peut-être plus conséquente. Mais s’il l’ouvrait cela pouvait des ennuis à sa famille alors comme il venait de lui dire il n’y avait, pour l’instant, aucune solution ! Oui être complémentaires, savoir se débrouiller sans les Damphirs si le besoin s’en faisait ressentir, voilà ce qu’il fallait mais la société actuelle n’était pas prête. Il faudrait une catastrophe énorme que les gens commencent à changer d’avis… ou alors puissent envisager qu’il faut changer des choses, pour les volontaires, pour ceux qui veulent aider. La base de volontariat et non d’une obligation me semblerait un bon compromis pour un départ… Tout comme lui son ami ne semblait pas connaitre quelqu’un qui voulait être un strigoï. Heureusement, c’était vraiment quelque chose de trop horrible, d’incompréhensible… quand il entendait parler de ces cas, il se demandait à chaque fois « pourquoi ? » qu’est-ce qui pouvait pousser les gens à VOULOIR devenir ça. Le mystère demeurait entier pour Mineïev.

Dorofei grimaça un peu. Est-ce qu’il aurait été jaloux s’il avait eu un frère ? Il n’en savait rien. Peut-être que oui. Peut-être que non… mais il aimait l’idée que ses sœurs n’ait « que lui » en frangin. C’est plus compliqué que ça je crois. Il soupira et finalement préféra juste se contenter de parler du possible combat contre son ami. C’est pas sûr que tu gagnes…. Et si quelque chose t’écrase c’est pas ton charisme mais la grosseur de tes chevilles ce qui est une nuance beaucoup plus ridicule pour toi. ne put-il s’empêcher de le chambrer avant de lui dédier un petit rictus en coin. On demande à la serveuse qui a le plus de charme, si tu veux ? C’est quitte ou double comme ça… et puis une personne ne sera pas forcément  la majorité ! Il se leva à son tour et tanga un peu lui aussi, avant de glousser. Bon, on fait comment pour y aller, on essaye à pied ? Ou on se fait conduire par un taxi ? A moins que tu ais une autre solution ? Ici, c’était beaucoup trop peuplé, il fallait un endroit isolé La salle d’entrainement… peut-être qu’on pourrait y faire un tour, y virer les gens qui y sont pour faire… ce qu’on a à faire, mais je crois qu’un endroit où on ne verrait réellement personne serait quand même plus judicieux. Qui sait, s’ils croisaient des Damphirs, ils seraient capables de vouloir les arrêter… Il laissa un billet sur la table histoire de payer leurs consommations. L’argent n’était pas vraiment un souci pour lui, alors bon !  Tout ne tournait pas autour de lui, il se sentait juste un peu…. Joyeux ?! Ouais, joyeux était le terme approprié ! tant mieux, ils rigoleraient un peu plus comme ça, surtout qu’ils étaient tous les deux dans le même état.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï roturier ❧


⊱ MORSURES : 270

⊱ POINTS : 169

⊱ DATE DE NAISSANCE : 29/11/1988

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 04/09/2017

⊱ LOCALISATION : Dans Saint Pétersbourg.

⊱ METIER/ETUDES : Futur architecte.



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mets y ta fiche de lien, ta fiche de présentation, toussa toussa.

MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   Ven 24 Nov - 20:38

Il soupira. « C’est une façon de voir les choses. » Il ne préférait vraiment pas continuer sur ce chemin. C’était bien trop compliqué pour lui de n’être qu’un roturier. Et a vrai dire, depuis des années déjà, il avait pris l’habitude de ne pas commenter ce statut, préférant l’éviter. Ainsi, il n’affirmait (mais n’infirmait) pas qu’il était noble. C’était une façon de détourner le problème, bien qu’il ait pleinement conscience de ne pas le solutionner. Il n’y avait qu’une façon de résoudre ce problème, autant dire qu’il n’avait pas trente-six mille solutions. « Je suis d’accord. » Il hoche la tête, appuyant par ses gestes son propos. « Il faudrait déjà des volontaires. » Autant dire que ça ne courrait pas les rues. C’était sans doute ça aussi le problème. Comment la société pouvait évoluer, changer, si les membres qui la composaient n’étaient pas prêts à faire ce qu’il fallait pour que ça change ? La plupart d’entre eux ne faisaient que parler, sans agir. A quoi bon ? Enfin, c’était un débat sans fin si on se lançait là-dedans, autant dire qu’il ne souhaitait pas le faire. Il n’avait pas de temps à perdre, préférant largement se débrouiller dans son coin, pratiquer, s’entraîner et, peu à peu, être capable de se défendre. Certes, il n’avait pas l’avantage des Mineïev, celle de maîtriser le feu, mais il ne doutait pas de pouvoir trouver une utilité à son élément. Il y avait toujours quelque chose à faire, il en était certain.

Il haussa les épaules. Il ne pouvait pas parler d’avoir une famille. Lui-même étant fils unique. Bien sûr, il aurait apprécié avoir des frères, des sœurs et pouvoir faire partie d’une grande fratrie. Mais d’un autre côté, il était le chouchou de ses parents et faisait tout pour eux. A plusieurs, il aurait forcément dû partager leur amour. Et ça, il savait qu’il appréciait bien trop de ne pas avoir à le faire. Oh que oui. Il était bien content de pouvoir être seul, dans sa famille, comme dans leur domicile et de n’avoir rien à partager. Rien du tout. Il éclata d’un rire léger, amusé par les propos de son ami. « Peut-être, peut-être pas ! » Il lui fit un clin d’œil. « Tu ne devrais pas douter à ce point de mes capacités ! » Il avait l’impression que l’alcool lui était monté à la tête, mais espérait que ça n’était qu’une impression. Rien de plus. « Ah mais quand tu veux mon gars ! » S’exclama Miroslav, ravi de se prendre au jeu. Avant de se lancer à la recherche d’une jeune femme, il écouta son camarade. « On peut se faire une balade en forêt si tu veux ! » Lui proposa-t-il, se dirigeant vers la sortie. « On est sûr d’être tranquilles comme ça. » Sur son chemin, il attrapa une serveuse – évidemment, une plutôt mignonne et d’un air goguenard, l’approcha. « Excusez-moi de vous déranger, mais mon ami et moi aimerions que vous nous disiez lequel de nous deux est le plus charmant. Je sais, ça paraît très lourd comme ça et très déplacé, mais on ne vous dérangera pas plus longtemps. » En espérant, évidemment, qu’il porte son choix sur lui.

NB : je propose un lancé de dés pour nous départager What a Face


« Just blood »
Et dans les gargouillis indistincts de ton sang qui coule dans ma gorge, nous entendrons le bruissement de ta respiration saccadée, l'excitation monter dans ton corps collé contre le mien. Nous sentirons l'apothéose d'un moment incertain, d'un moment unique et inédit, qui s'égratignera dans tes souvenirs enhardis.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï noble ❧


⊱ MORSURES : 737

⊱ POINTS : 387

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 26/05/2017



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES:

MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   Lun 27 Nov - 20:28

Maintenant que le débat était clos pour les autres sujets, il pouvait en revenir à un beaucoup plus intéressant : à savoir se faire un petit combat en toute amitié, histoire d’apprendre un peu mieux à contrôler leurs pouvoirs sur une cible en mouvement… de progresser et de savoir lequel des deux éléments était le meilleur. Une petite rivalité n’était jamais trop mauvaise du moment que l’on prend ça à la rigolade mais vu l’égo de l’un et de l’autre qui sait comment cela allait finir, surtout avec tout l’alcool qu’ils avaient ingurgité !  Je ne doute pas de tes capacités, je dis juste que les miennes sont meilleures… probablement, c’est tout ! Mais si on essaye pas, on ne saura jamais !  mais, ça concernait un tout autre combat où l’égo serait encore plus mis à rude épreuve !  Et Miro avait accosté une des serveuses pour lui demander qui était le plus charmant. Il ne s’était pas imaginé ça comme ça… mais au moins ça avait le mérite d’être clair. Il regarda la serveuse, puis Miro, tout en adressant son plus charmant sourire à la jeune femme… mais cela ne sembla pas suffisant. Elle haussa les épaules  avant de dire qu’ils n’étaient aucun des deux leur type et qu’il n’y avait pas de gagnant, et que oui, la question était lourde, voire même merdique. Dorofei eut alors un petit hoquet de rire, il la trouvait très drôle cette dame, même si elle avait mauvais goût. C’était indéniable, comment est-ce qu’elle ne pouvait pas les trouver à son goût. Ils étaient à croquer… mis à part leur caractère de merde respectif. Mais ils avaient beaucoup de filles à leurs pieds –à moins que ce soit dans leur imagination ?-. Il tapota sur l’épaule de son ami Allez viens on s’casse… en forêt. Il fera meilleur là-bas. Meilleur pour quoi ? Aucune idée… mais il trouvait juste cette petite phrase sympa.

Ils étaient enfin arrivés en forêt…. Dorofei tenait debout mais ne marchait plus vraiment droit… combien de verres est-ce qu’ils avaient bu au final. Un peu trop, il lui semblait que Miro était dans le même état que lui. Tant mieux le combat ne serait que plus équitable n’est-ce pas ? Il emmena son ami dans un endroit où il n’y avait pas trop d’arbres. C’est cool, là, non, tu en penses quoi ? On va bien s’amuser !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï roturier ❧


⊱ MORSURES : 270

⊱ POINTS : 169

⊱ DATE DE NAISSANCE : 29/11/1988

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 04/09/2017

⊱ LOCALISATION : Dans Saint Pétersbourg.

⊱ METIER/ETUDES : Futur architecte.



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mets y ta fiche de lien, ta fiche de présentation, toussa toussa.

MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   Ven 15 Déc - 15:28

Il éclata d’un rire léger. Miroslav était persuadé de ses capacités, tout autant que Dorofei l’était des siennes. Autant dire qu’ils étaient persuadés d’avoir raison et aucun des deux n’admettra jamais d’avoir tort. Alors à ce rythme-là, il était très difficile de trouver une sortie à de telles discussions. Impensable même. Ce n’était pas un drame au final, Mirsolav préférant ignorer la dernière remarque de son ami. Il était persuadé de sa supériorité et reviendrait à ses petites affirmations suffisamment rapidement. Miroslav n’allait pas enfoncer le clou en lui prouvant par A + B qu’il était inférieur. Pas maintenant en tout cas. Bien sûr, tous deux s’entrainaient régulièrement et tous deux avaient leur capacité, mais comparer le feu à l’air n’était pas possible. Bien au contraire à vrai dire. Pour autant, ils n’allaient sans doute pas y réfléchir et subitement arrêter de le faire. Ce n’était pas vraiment dans leurs habitudes. Oh que non. La compétitivité et l’envie de faire ses preuves étaient grandes. Pratiquement insurmontables. Il leur fallait prouver leur valeur et leurs habilités au combat. Ils refusaient de louper l’opportunité de le faire.
Lorsque la serveuse se permit de répondre, de façon très impolie à Miroslav, il ne peut s’empêcher de laisser un sourire carnassier décorer ses lèvres. Il avait toujours aimé les femmes qui lui résistait. Oh que oui. Bien plus que toutes les autres. D’un rapide coup d’œil, il mémorisa son visage et ses formes, se faisant un plaisir de ne pas l’oublier, et de revenir, plus tard, ou un autre jour, pour lui faire part de ses envies charnelles. Il ne doutait pas de pouvoir l’attraper. Qui donc pouvait lui résister ? C’était évident que personne ne pouvait. Personne. La tape de son ami sur son épaule lui fit changer de sujet. Petit sourire sur le coin des lèvres, hochement discret de tête, il était partant. « Allons y gaiment ! » S’exclama le brun, ravi à l’idée de pouvoir finir dignement cette soirée. Il était très motivé – peut être trop – pour la sortie en forêt, avec, en plus, bien trop d’alcool dans son sang pour que ça soit raisonnable. M’enfin, qui avait dit qu’il l’était ? Certainement pas lui. Il préférait largement ne pas l’être, c’était – il est certain – beaucoup plus drôle. Drôle en réalité, simplement.

Le trajet fut court, ou alors l’alcool réduisait réellement sa conception des distances. Rapidement arrivés, ils furent ravis de pouvoir profiter du lieu et du moment, refusant de laisser passer une opportunité de se faire plaisir. C’était trop beau pour cracher dessus. Certes, il était presque persuadé que des arbres verticaux avaient été plantés récemment – bien qu’ils étaient déjà très grands – et que le sol était très – très – instable, mais une petite part de son inconscience lui soufflait que ce n’était que le résultat des trop nombreux verres qu’il avait ingéré. Beaucoup trop nombreux. « C’est par-faiiit ! » S’exclama-t-il, l’alcool commençant à ressortir par tous ses pores, dont sa bouche. « Parfait pour te mettre la misèèèèèreuh ! » C’était certain, il allait faire des misères à Dorofei, mais pas sûr qu’il soit en mesure de viser correctement sa tête, que ce soit avec son élément, ou avec la possibilité de régurgiter tout ce qu’il avait ingérer. « Alors, par quoi qu’on commence l’ami ? » Demanda Miroslav, l’alcool s’exprimant pour lui.


« Just blood »
Et dans les gargouillis indistincts de ton sang qui coule dans ma gorge, nous entendrons le bruissement de ta respiration saccadée, l'excitation monter dans ton corps collé contre le mien. Nous sentirons l'apothéose d'un moment incertain, d'un moment unique et inédit, qui s'égratignera dans tes souvenirs enhardis.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï noble ❧


⊱ MORSURES : 737

⊱ POINTS : 387

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 26/05/2017



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES:

MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   Lun 18 Déc - 21:48

Qui allait gagner, qui allait perde ? Quel égo en prendrait un coup ce soir-là ? Dorofei était toujours persuadé que ça ne serait pas le sien. Il allait gagner ! Il n’allait quand même pas laisser son ami le dominer, lui un maître du feu, lui un Mineïev, ça ne ferait pas plaisir à sa famille, il serait même probablement ridicule. Il devait leur faire honneur… alors il leur faisait en buvant un peu trop, et en ayant du mal à tenir correctement de debout ! Ah oui quel homme il faisait ! Et le pire c’est qu’il laissa Miro importuner certes gentiment la serveuse, mais il l’ennuya quand même… et lui avait un sourire stupide béat jusqu’aux oreilles, et la petite serveuse avait de la répartie. Il l’aurait probablement bien mis dans son lit, mais déjà elle n’avait pas l’air d’être très partante et il n’était pas du genre à insister et en plus elle n’était pas de sang noble. Honneur familial oblige….

C’est ainsi qu’ils quittèrent le petit bar pour aller en forêt. Comment est-ce qu’ils étaient tous deux arrivés en seul morceau, sans se casser la tronche ou se faire arrêter par un gardien inquiet ? Ca c’était le talent… enfin, non, à vrai dire c’était surtout la chance. Ils avaient visiblement le cul bordé de nouilles ce soir, il n’y avait plus qu’à espérer que ça continuerait vu le combat qui allait suivre et leur état d’ébriété qui  était aussi léger qu’un éléphant. Dorofei éclata du rire le plus stupide –et bourré- qu’il avait en stock lorsque l’autre lui parla de faire lui faire la misère. Ouais, ça c’était encore à voir ! Tu vas voir de quel bois je me chauffe ! dit-il avant d’exploser de rire… rire à presque en pleurer. C’était hilarant, vous comprenez, son élément chauffer et ils étaient dans les bois. Ahaha, quelle marrade ! Par quoi on commence, je ne sais pas ? Déjà, soyez heureux, ils n’allaient pas jouer à celui qui pisse le plus loin, par ce que dans le genre manque de glamour et débile c’était la palme. Un combat ? Ou tu veux qu’on se teste autrement ? Par exemple, si tu peux soulever une pierre un peu plus loin, et moi je devrais envoyer du feu plus loin que cette limite ? Le combat me semble quand même beaucoup plus drôle, non ? Mais il faut défini des règles, mais j’l’ai ptet dit. Il ne faut pas se blesser… pas trop quoi. Sinon on va se faire démonter la race par mes parents, et crois-moi, mec, tu n’as pas envie de voir mon père en colère. Jamais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï roturier ❧


⊱ MORSURES : 270

⊱ POINTS : 169

⊱ DATE DE NAISSANCE : 29/11/1988

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 04/09/2017

⊱ LOCALISATION : Dans Saint Pétersbourg.

⊱ METIER/ETUDES : Futur architecte.



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mets y ta fiche de lien, ta fiche de présentation, toussa toussa.

MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   Mar 2 Jan - 15:28

Est-ce qu’ils étaient en compétition permanente ? Oui et non. D’une certaine façon, Miroslav ne pouvait pas s’empêcher de se comparer au noble, tout en se sentant – légèrement – inférieur à ce dernier. C’était, sans doute, sa façon à lui de se prouver qu’il pouvait avoir son niveau ou bien être meilleur que le sang noble. Ainsi, il prenait un malin plaisir à lui lancer des défis – souvent idiots, dans le seul espoir d’en sortir vainqueur. Après tout, il n’était pas né avec une cuillère en or dans la bouche et des avantages par-dessus la tête, n’avait-il donc pas le droit, de temps à autre, à de petites victoires ? Il était persuadé que si. Dommage pour lui, il ne gagna pas avec la serveuse, mais se promit de remettre le couvert dès que possible. Son arrière-train restait fixé dans ses pensées et, croix de bois, croix de fer, il en profiterait le moment venu.

Sans vraiment se souvenir ni comment, ni pourquoi ils s’étaient retrouvés en forêt, Miroslav appréciait le moment. Ca risquait d’être très – trop – drôle. Après tout, il s’entraînait depuis des années (et sans doute au contraire de Dorofei), sur des cibles vivantes. Il avait un avantage certain sur son camarade, que celui-ci ne devait même pas soupçonné. Est-ce qu’il sentait la défaite cuisante de son ami arriver ? Oh que oui. « Quelle bonne blague ! » Eclata de rire Miroslav, d’autant plus pour un moroï maîtrisant le feu. « J’risque de te refroidir très vite l’ami. » Même s’il ne maîtrisait pas l’eau du tout.
Sa tête tournait un peu, il n’était pas très sûr que le sol était encore droit et ferme sous ses pieds, pour autant Miroslav entendait toujours distinctement son ami. Il décida donc de répliquer, bien décidé à ne pas se laisser faire. « Par t’éclater ! » Ricana-t-il, avant de hoqueter bruyamment. « Hmmm… » Finalement, sa tête tournait peut être un peu plus qu’il ne l’aurait cru. Nouveau hoquet. « Sais pas. » Répondit-il. Avant d’envoyer une bourrasque sur son ami. « Pour ça faudrait encore que tu tiennes sur tes jambes ! » Les mains sur ses genoux, Miro était mort de rire, ravi de sa petite blague.


« Just blood »
Et dans les gargouillis indistincts de ton sang qui coule dans ma gorge, nous entendrons le bruissement de ta respiration saccadée, l'excitation monter dans ton corps collé contre le mien. Nous sentirons l'apothéose d'un moment incertain, d'un moment unique et inédit, qui s'égratignera dans tes souvenirs enhardis.
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Moroï noble ❧


⊱ MORSURES : 737

⊱ POINTS : 387

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 26/05/2017



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES:

MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   Ven 5 Jan - 21:57

Est-ce qu’il allait gagner ? Il n’en était pas certain. Miro’ avait l’avantage de maitriser l’air et pouvait le déstabiliser plus facilement, mais le feu était un élément tout aussi dangereux qu’il fallait manier avec prudence. Prudence que Doro et Miro semblaient avoir totalement oublié comme les deux gros abrutis bourrés qu’ils étaient !  Oui, lui aussi trouvait sa blague très bonne, et heureux d’avoir fait rire son ami, il se mit à ricaner lui aussi. Comme quoi il leur en fallait peu pour se marrer à ces deux-là et l’alcool aidait franchement. A vrai dire, ils auraient pu sortir à peu près n’importe quelle bêtise que Dorofei était certain qu’ils rigoleraient tout autant, mais chut, il préféra se convaincre qu’il était vraiment un type trop drôle en plus d’être génial !  L’autre Moroï ne tarda pas à prendre de nouveau la parole Ouais, avec un petit coup de vent frais, c’est ça ? ricana-t-il Dommage, ça aurait été bien meilleur si tu maitrisais l’eau ! Enfin, on fait avec ! Comme quoi, il n’était pas si exigeant que cela le Dorofei ! D’ailleurs Mineïev ne tarda pas à se lancer dans un « long » monologue auquel Miroslav répondit étrangement. Dorofei le regarda d’un air totalement stupide, ne comprenant pas pourquoi il disait par t’éclater. Est-ce qu’il y avait un jeu de mot qu’il n’avait pas compris ? Probablement… ou pas du tout… et bientôt le pauvre étudiant en médecine finit le cul par terre lorsque son ami lui envoya une bourrasque. Forcément entre la « surprise » de l’attaque et surtout son degré d’alcoolémie qui faisait qu’il ne tenait pas bien sur ses gambettes, il y avait peu de chance qu’il reste debout. Dorofei grimaça, non pas par ce qu’il avait mais par ce que son égo avait été touché de plein fouet. Joli petit égo !  Pendant ce temps, l’autre ricanait bêtement, et Dorofei jugea que son ami n’était plus trop concentré sur une possible attaque, il lui envoya donc plusieurs petits boules de feu, histoire de le déstabiliser à son tour en faisant attention à ce que la température de ces dernières ne puissent pas le brûler. Le souci, c’est qu’il n’y en a que très peu qui réussirent à toucher leur cible ! –on mettre ça sur le compte de l’alcool, bien entendu- ! Il secoua un peu la tête avant de se relever. Tu n’es capable que de ça, il va en falloir plus pour me battre ! ne put-il pas s’empêcher de le « narguer ». Pas bien malin, mais il s’en fichait… il aurait bien voulu avoir une idée derrière la tête en le provoquant de la sorte, mais pour l’instant il avait juste agi comme ça par ce qu’il en avait envie. Bref, autant dire que c’était mal parti pour lui !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Soirée festive •• Mirolasv   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée festive •• Mirolasv
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]
» [SUJET TERMINE] 4 but 2 - La soirée de l'improbable |Chase/Apollo/May/Ange|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CLAIR DE SANG :: Avenue commerciale-
Sauter vers: