AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un moment de conscience (Nuiran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Un moment de conscience (Nuiran)   Jeu 21 Sep - 15:35

La déclaration de la reine avait fait un tolée et en discutant avec Stan et avec Oleg et même en y pensant franchement, la jeune femme comprenait le mécontentement.
La miss se souvint d'elle à 16 ans et essaya de s'imaginer de ce que ça devait faire que d'apprendre aussi jeune qu'on serait gardien. Mine de rien cette fonction incombait de lourdes responsabilités, et ce à vie. Que pouvait-on réellement savoir de sa vie à un si jeune âge?
En plus il y avait un critère qu'ils n'avaient pas prit en compte. Est-ce que c'était réellement de bonne augure que de demander à des mineurs de s'engager à un si long terme avant même qu'ils n'aient eu le temps de profiter de la vie?

Eka voulait en avoir le coeur net. Jusqu'à maintenant la brunette ne s'intéressait que très peu, voire pas du tout à ce qui se passait dans l'académie et pourtant plus d'une fois elle avait été amenée à combattre auprès de son gardien.
Aujourd'hui, la miss voulait voir ce qu'étaient ces entraînement, et pourquoi il était même considéré comme dangereux de baisser autant l'âge d'entrée.

La belle s'habilla de façon assez simple histoire de pas trop attirer les regards, la miss ne savait pas trop comment est-ce qu'on l'accueillerait. Peut-être que la famille royale n'était pas la bienvenue après la séance message explosifs... Mais elle tenterait sa chance. Aussi Eka arriva à l'académie, la porte était ouverte. Le souffle stable elle regarda à droite et à gauche sans trop savoir à qui s'adresser ni où aller.
Revenir en haut Aller en bas
they come first

avatar



Gardien ❧


⊱ MORSURES : 397

⊱ POINTS : 149

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 24/08/2017



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: RP : avec Darina / Dorofei / Oleg / Artemia / Ekaterina / Desideria

MessageSujet: Re: Un moment de conscience (Nuiran)   Dim 24 Sep - 6:09

Tous ses élèves avaient quittés sa salle de cours afin de se rendre au suivant, et lui avait les mains posées à plat sur mon bureau. Il fermait les yeux, grimaçant de douleur alors qu'il se levait lentement. Nichée dans une des coins de la salle, Rhee sous une forme de canidé lâcha un glapissement de souffrance faisant ainsi écho au siens. “ Nom d’un chien Nuirán tu pourrais pas faire plus attention bordel ? ” aboya t-elle d’un ton sec empreint d’une colère profonde. Puis ce fut au tour de Nuit de perdre patience, “ Et c’est la faute à qui si j’ai trois côtes cassées rappelle moi ? C’est tes conneries qui nous ont menés là Rhee, souviens toi bien de ça. ” gronda t-il avec une colère peu habituelle au dhampir plutôt patient et doux d’ordinaire. Mais ce jour-là était loin d’être ordinaire, tout comme tous les autres jours s’étant écoulés depuis la cérémonie royale. Les retombées de cet événement chaotique avaient semés la pagaille au sein de l’Académie, seize ans, seize ans, seize ans ne cessait de hanter les couloirs de l’école depuis le moment où la reine avait prononcé ces mots. Et gérer une telle situation dans l’état dans lequel il se trouvait se révélait presque infaisable, il était frustré, déçu  et remonté.

Debout sur ses deux jambes, son dossier sous le bras il sortit enfin de sa salle de cours sous les insultes d’une Rhee à l’agonie à chacun de ses pas. Silencieux et méditatif il se rendait dans la salle d’accueil lorsqu’il y remarqua la présence d’une Lilov. L’air perdu et surtout ne voyant son gardien nul part, il plissa les sourcils, perplexe. C’était le mauvais moment pour un membre de la famillle royale de faire apparition à l’Académie, les choses ne se tassaient pas et les coeurs étaient encore plein de ressentiments à leur égard, lui le premier pouvait en témoigner. Glissant un dernier regard au bureau d’accueil, il prit finalement le pas en direction de la jeune femme. “ Je peux faire quelque chose pour vous mademoiselle Ekaterina ? ” lança t-il en l’abordant de son air le plus soigné malgré la douleur lui lancinant l’abdomen.



    but one soul stays awake at night
    I've traveled the Multiverse. I've stared down psychic vampires and psycho cops. Kicked in all the scary yellow teeth. And no, being caught or killed or found never truly scared me. No, what scares me is losing what I have in my hand now... what scares me is losing the people I love. + buckaroo.



Couleur RP : #003366
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un moment de conscience (Nuiran)   Dim 24 Sep - 16:07

Eka était quelqu'un emprunt d'une grande curiosité. Bien souvent, dans sa jeunesse on lui reprochait son côté tête de mule qui se lançait dans des décisions qui n'étaient pas mûrement réfléchies. Sa prise de risque donnait souvent des cheveux blancs à son gardien. Mais elle ne supportait pas l'idée de rester emprisonnée dans une cage dorée à l'abris alors qu'il y avait clairement des mécontentement.
Peut-être qu'avec quelques clichés et un article à la clé, la brunette pourrait faire bouger les choses.

Avait-elle vraiment son mot à dire. Iéléna ne faisait pas les choses à la légère... Il faudrait absolument qu'elle en parle à son frère. Eka le savait très proche de leur soeur et peut-être qu'il en savait un peu plus que ce qu'il s'était passé à la réunion. La jeune femme était consciente que sa présence en ces lieux ne serait peut-être pas bien accueilli. Mais que risquait-elle en fin de compte.

Enfin, une voix, quelqu'un vint à sa rencontre. Bien sûr il la reconnut immédiatement, en ville tout le monde connaissait les membres de la famille royale et ce même s'ils étaient très nombreux. Cet homme lui disait quelque chose:

"Bonjour."

Il lui semblait que Oleg lui avait parlé de cet homme ou en tout cas qu'il lui avait décrit, mais pour être sûre la miss lui demanda

"Vous êtes professeur ici c'est bien ça? Je sais probablement que je ne devrais pas être ici. Mais après ce qu'il s'est passé à la réunion... Je devais venir voir. Me rendre compte par moi-même de ce que les changements avaient comme conséquences."

Katia n'avait élaboré aucun plan ou stratégie avant de venir à l'académie et ne pouvait absolument pas prévoir la réaction que allait avoir son interlocuteur. D'ailleurs celui-ci était très présentable avec un dossier dans les bras. Eka alla lui serrer la main en guise de salutation ne sachant pas trop comment il allait réagir à sa présence ni à ce qu'il consentirait à lui dire, ou si ça question allait plus l'énerver qu'autre chose.

Peut-être que de voir un membre de la famille royale s'intéresser sincèrement à ce qu'il se passait pourrait apaiser les coeurs, mais d'un autre côté Eka savait pertinemment que c'était loin d'être suffisant.

"Peut-être que vous avez mieux à faire.... Mais j'aimerai vraiment en savoir plus..."

Pourquoi insister, de toutes façons elle verrait bien si le dhampir allait être réceptif à sa demande...
Revenir en haut Aller en bas
they come first

avatar



Gardien ❧


⊱ MORSURES : 397

⊱ POINTS : 149

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 24/08/2017



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: RP : avec Darina / Dorofei / Oleg / Artemia / Ekaterina / Desideria

MessageSujet: Re: Un moment de conscience (Nuiran)   Mar 26 Sep - 4:09

La non-présence d'Oleg l'inquiétait, ce n'était pas une bonne idée, une très mauvaise idée, il se promit de lui envoyer un petit message discrètement des fois qu'il serait en train de chercher sa moroi désespérément.
La jeune femme le salua et expliqua la raison de sa venue. Il ne put s'empêcher de lever des sourcils aussi surpris que sceptique, c'était certes très attentionné et il n'en n'attendait pas tant de la part d'un membre de la famille royale mais...
c'était tout de même inconsidéré. Soit. Il tendit courtoisement la main, " Oui je suis bien professeur, Nuirán Ruslan, enchanté. " se présenta t-il sommairement.

Il se rendit compte par lui même, en observant la mine et la prestance d'Ekaterina que cette dernière n'avait pas tant que ça d'idée quant-à la marche à suivre. Et lui non plus, il restait convaincu que cela demeurait une mauvaise idée en soit. Mais il était évidemment hors de question qu'il l'a laisse ainsi se débrouiller, surtout en l'absence de son gardien (lequel l'étriperait sûrement). Bref, ce ne serait pas correct, ce que Nuit plaçait pourtant un point d'honneur à être.
Toujours son dossier sous le bras il posa douloureusement un main sur ses côtes en cicatrisation, grimaçant légèrement. Bon, de toute façon il avait finit sa journée. " Pourquoi ne pas faire un tour dans les entraînements des dernières années ? Vous verrez par vous même le niveau acquit à seize ans puis à 18 ans, vous pourriez ainsi juger par vous même de ce qu'il en est. " proposa t-il amicalement. Il préférait éviter qu'elle se rende compte de manière directe des conséquences et se retrouve brusquée... autant lui faire comprendre petit à petit les choses en lui présentant chacun des facteurs de la situation actuelle. Manie de professeur.

Sans s'attarder plus, ces deux jeunes gens s'engagèrent dans un couloir, Nuit faisant ainsi office de guide. Il tira deux feuilles de son dossier et les lui tendis. " Voici ce qu'on attend d'un dhampir de seize ans. " La liste était longue. " Et voici les capacités requises pour être reconnu comme gardien. " La liste l'était un peu plus, mais les exigences démesurément plus élevées.

Ils passèrent enfin devant un grand complexe sportif réservé aux entraînements physique. Demeurant derrière la large vitre, il lui laissa prendre le temps d'observer les élèves donner sang et sueur à leur entraînement. Leur formation disciplinée donnait des allures d'écoles militaire, comme si les clônes de la Guerre des Etoiles s'étaient téléportés dans ce complexe. " Ceux-ci ont seize ans, plutôt doués, mais ils ne serviraient que de chair à canon contre des strigois. " légenda t-il non sans amertume. Si même eux, dhampir aguerris, n'étaient pas sûr d'en revenir, quelles étaient les chances pour des nouveaux nés ?
Les morois pouvaient-il réellement vivre en portant sur la conscience un nombre horrifiant d'adolescents morts dans le seul but qu'ils puissent s'enfuir ? Et seize ans, qu'étaient seize ans de pseudo liberté à trimer dur contre une vie de servitude une chaîne attachée autour du cou confié dans les mains d'un moroi ? Le regard fixé sur les jeunes élèves acharnés, Nuit posait des yeux écœurés, les muscles de sa mâchoire se contractant. Plus il y pensait, plus ça lui mettait la haine, c'était indomptable.



    but one soul stays awake at night
    I've traveled the Multiverse. I've stared down psychic vampires and psycho cops. Kicked in all the scary yellow teeth. And no, being caught or killed or found never truly scared me. No, what scares me is losing what I have in my hand now... what scares me is losing the people I love. + buckaroo.



Couleur RP : #003366
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first



Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un moment de conscience (Nuiran)   Mer 27 Sep - 15:33

L'homme faisant face se présenta calmement comme étant Nuiran. Original comme prénom. Celui-ci ne semblait tout d'abord pas très enclin. Ca ne la surprenait pas qu'il soit sceptique. Même dans sa tête, Eka n'avait pas tout prévu et se demandait de quoi ça avait l'air... Enfin peu importe, elle n'allait pas reculer maintenant. De plus sachant que c'était un professeur, il ne la laisserait sans doutes pas repartir sans son gardien à ses côtés. D'ailleurs Eka préférait ne pas s'imaginait quelle serait sa réaction une fois qu'il aurait appris qu'elle était venue ici toute seule.

Le voyant peu à l'aise elle fronça les sourcils était-il blessé? Comment avait-il fait son compte? Hésitant quelques secondes, la brunette finit part lui demander poliment

"Est-ce que tout va bien?"

Elle ne voulait pas spécifier qu'elle l'avait vu mettre sa main sur sa côte comme quand on a mal ou qu'il y a un problème. Katia voulait sincèrement en savoir d'avantage.
Ils allèrent donc vers la salle d'entraînement et Nuiran lui montra une longue liste des capacités à avoir. Eka ne savait que dire, pour un âge aussi bas on leur en demandait déjà beaucoup

"Ça à 16 ans? Mais on n'est même pas mûr à cet âge-là..."


C'était peut-être naïf de sa part que de réagir ainsi, après tout ces jeunes là étaient sûrement obligés de mûrir avant l'heure par la force des choses

"Mais j'ai une question. Comment ça se passe exactement? Vous les sélectionnez. Est-ce que vous savez en les voyants qu'ils pourront être gardiens?"

Eka n'était pas dupe, s'ils étaient sauf, eux les moroï c'était grâce aux gardiens qu'ils étaient saint et sauf.  En regardant à travers la vitre la jeune femme ne savait pas que dire d'autre pour le moment et attendit qu'il lui en dise plus.
Revenir en haut Aller en bas
they come first

avatar



Gardien ❧


⊱ MORSURES : 397

⊱ POINTS : 149

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 24/08/2017



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: RP : avec Darina / Dorofei / Oleg / Artemia / Ekaterina / Desideria

MessageSujet: Re: Un moment de conscience (Nuiran)   Mar 3 Oct - 2:13

Considérant la mine inquiète de la moroi, celle même le questionnant sur son état, le gardien se renferma. Se redressant, une main crispée sur le dossier qu’il tenait, il se mura dans un court silence des plus glacials. Cela n’avait rien à voir avec la jeune femme qui au contraire se trouvait bien intentionnée de s’inquiéter ainsi, pour un simple professeur. Mais admettre à un moroi, qui plus est un membre direct de la famille royale, son état de faiblesse actuel… non, jamais, cela revenait à cracher sur sa fierté, pire, son honneur de dhampir. Jamais. “ Oui ” répondit-il la mâchoire serrée, “ Merci. ” Cela partait d’une bonne intention.

Puis alors qu’ils étaient en chemin vers le complexe d’entraînement, c’est en l’observant du coin de l’oeil qu’il fut surpris de… la surprise d’Ekaterina. Elle paraissait comme… étonnée par la quantité de qualités demandées aux jeunes dhampires. Et elle lâcha une remarque quant-à l’âge juvénile des dhampires, “ Faut croire qu’on s’adapte ” répondit-il, évasif. Les aspirants gardiens étaient bien obligés de mûrir plus rapidement, la preuve en était; quel genre de personne immature pourrait bien dévouer sa vie à la protection d’une tierce personne à seulement dix huit ans ? … et seize ?

De nouveau elle s’intéressa à leur mode fonctionnement, curiosité aussi agaçante qu’opportune. Il y avait là l’opposition entre l’aspect rebelle de Nuirán, celui révolté par le système, celui en colère. Et face à lui sa sagesse, la bienveillance et pacifisme de Nuirán silencieusement reconnaissant envers la jeune Lilov s’intéressant à eux. Néanmoins la naïveté de la jeune femme l’amusa amèrement, encore une fois ce n’était pas de sa faute, mais comprendre ainsi à quel point les morois ignoraient leur mode de vie était… décevant. Les morois ne se souciaient réellement que de leur propre survie, peu importe à quel prix celle ci s’élève, pour preuve, ils ne daignaient même pas savoir quel genre ‘d’enfance’ menaient leur dhampir afin de les servir. “ Comment dire... ” il soupira, passant une main dans ses cheveux, “ Ils ne sont pas à proprement parlé ‘sélectionné’, ils n’ont pas le choix, ils se doivent d’être excellent, il n’y a pas d’alternative à devenir un gardien. ” asséna t-il les bras croisés. Tout ceux s’écartant de ce destin se voient choir dans les bas-fonds des estimes de la société. Rejeté, humilié et détesté, c’est le sort réservé à ceux qui refusent de donner leur vie à des inconnus. Il en connaissait quelques uns ; une amie comme Artemia ou Mabel, mais il avait parfois dû vivre dans l’ombre d’autre de ces marginalisés de la société, comme son père et sa soeur. Il y a tout de même un examen final, afin de laisser les professeurs valider le parcours de l’élève et lui permettre d’être officiellement gardien. ” termina t-il. Las de voir ses élèves s’activer ainsi alors que lui même ne pouvait faire un mouvement sans souffrir le martyre, il se tourna vers elle. “ Que souhaitez-vous savoir ou visiter d’autre ? ” s’enquit-il en esquissant un sourire des plus courtois.



    but one soul stays awake at night
    I've traveled the Multiverse. I've stared down psychic vampires and psycho cops. Kicked in all the scary yellow teeth. And no, being caught or killed or found never truly scared me. No, what scares me is losing what I have in my hand now... what scares me is losing the people I love. + buckaroo.



Couleur RP : #003366
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un moment de conscience (Nuiran)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un moment de conscience (Nuiran)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Un petit moment de réconfort
» Mash sur direct 8 en ce moment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CLAIR DE SANG :: L'univers alternatif :: La corbeille :: RPs-
Sauter vers: