AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sourires et pétilles (désirée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
they come first

avatar



Dhampir ❧


⊱ MORSURES : 28

⊱ POINTS : 28

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 24/09/2017

⊱ METIER/ETUDES : Pâtissière dans la charmante boutique Malice&Délice



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Tasha ♦ Desideria ♦ Miroslav ♦

MessageSujet: sourires et pétilles (désirée)   Mer 27 Sep - 17:07

>
sourires & pétilles
feat Désirée
Impatiente, elle jouait avec ses ongles, tentant de résister à la tentation de les soulever, couvée par l’oeil (les yeux) vigilant de Ringo. Au moindre signe d’arrachement ou de blessure volontaire, il bondirait la couvrir de bouton, avait-il promis inquiété et surtout excédé par l’imprudence de la jeune dhampire. La tête dodelinant au rythme d’une douce musique de jazz, elle avait cette attitude partagée par l’excitation et par son flegme habituel, mélange dont elle seule connaissait le secret.
Afin de s’occuper, Mabel, jeune et rêveuse Mabel, s’en alla de sa légère démarche fantomatique quérir un ventilateur qu’elle posa sur une table. Installant un dispositif composé d’une bassine d’eau savonneuse et d’un arceau, elle mit ainsi au point sa machine à bulle dans sa propre pâtisserie. Le rêve de tout enfant. Enclenchant le ventilateur, elle se reposa sur ses coudes, observant avec admiration les ballons d’air s’envoler vers l’entrée. Ce qu’elle aimait les bulles Mabel, insaisissables, d’une beauté onirique, libres et légères dans les airs. Puis, au beau milieu de ce bouquet éclatant, surgit la silhouette de Desideria. “ Oh ! ” s’exclama t-elle en se levant prestement. L’élançant dans une chaleureuse embrassade, elle salua son amie. “ Désirée ! Comment vas-tu ? J’avais hâte de te voir ” s’écria t-elle excitée. Puis, tout sourire, revenant à son attitude éthérée coutumière, elle invita son amie à prendre place sur une table d’un geste avant de disparaître quelque temps à la recherche d’un service à thé et refaisant ainsi surface armée de quelque délicieux gâteaux.
Installant le tout sur la table, elle prit finalement place devant son amie. ]b]“ Je suis contente que tu aie pu venir, j’avais une nouvelle à t’annoncer ”[/b] amorça t-elle en tendant une assiette garnie d’un jolie gâteau parfumé à la framboise. Puis elle passa une main dans ses cheveux et comme si elle avait oublié elle enchaîna, “ Et pour toi, comment ça se passe en ce moment ? ” une ombre inquiète plissa son visage “ Est ce qu’on t’a brusqué ? ” s'enquit-elle, suspicieuse.
Balançant ses jambes dans le vide, son attention revint à la part de gâteau postée devant elle. Plantant calmement une cuillère dans la moelleuse pâte, ses yeux observèrent Ringo escalader l’épaule de son amie.
☾ anesidora


vent et marées
Dans les ténèbres qui m’enserrent, noires comme un puits où l’on se noie, je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient, pour mon âme invincible et fière, ▬ Invictus


Couleur RP : #99cc33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Source ❧


⊱ MORSURES : 120

⊱ POINTS : 44

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 19/09/2017

⊱ LOCALISATION : Quelque part dans des bras.

⊱ METIER/ETUDES : Source à temps plein.



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mets y ta fiche de lien, ta fiche de présentation, toussa toussa.

MessageSujet: Re: sourires et pétilles (désirée)   Dim 1 Oct - 18:18

Comme tous les jours, depuis quelques temps, elle était au service de la Ville. En effet, suite à quelques soucis au sein de l’Académie, elle avait été chargée au service commun et donc, tous pouvaient venir s’abreuver à sa gorge à l’Institut. Ou la louer le temps d’un repas, ou de plusieurs. Autant dire que ce n’était pas le même rythme et pas les mêmes sensations. Les morsures restaient plaisantes, mais c’était tout de même très différent. Ayant son après-midi de libre, elle était partie – après son dernier client, avaler un burger et faire quelques petites emplettes. Avant, elle ne pouvait rien s’offrir avec le peu d’argent qu’elle avait, mais désormais, tout lui paraissait à sa portée. Elle avait donc acheté un nouveau perfecto – rose poudré cette fois-ci – une paire de bottes, une jupe (bien courte), un nouveau foulard (rouge) et de la lingerie (en dentelles). Sa carte bancaire n’était pas encore assez chaude à son goût, mais ayant rendez-vous avec son amie Mabel dans sa boutique, elle avait décidé de remettre tout ça à plus tard.
Lorsqu’elle franchit la porte de son établissement, elle découvrit son amie en train de faire des bulles. Comme ça ne la surprenait pas. Cette dernière devait adorer en faire. Elle se jeta d’ailleurs sur elle en grande une embrassade. Eclatant d’un rire léger, Désirée lui rendit son étreinte, contente de la voir. « Je vais super bien et toi ? » L’embrassant sur la joue, elle la relâcha. « De même. Ça faisait bien longtemps ! » Enfin, pas tant que ça, mais Désirée avait toujours l’impression que des années séparaient leurs journées ensemble. Enfin, elle ne fit pas plus de commentaire, laissant son amie lui indiquer une place. Elle s’y installa, posant ses sacs à terre et enlevant son manteau. « Oh, qu’as-tu donc à m’annoncer ? » Lui demanda-t-elle, très curieuse d’entendre cette fameuse nouvelle. Sauf qu’à peine elle l’avait dit, qu’elle enchaînait déjà. « Tout va bien. » Répondit-elle, pas réellement inquiète par la situation. Bien loin de l’être même. « Bah, pas plus que d’habitude. » Elle haussa les épaules, se fichant un peu de tout ça, tant qu’elle pouvait avoir sa morsure. Enfin, elle préférait nettement quand ça se passait bien, mais la douleur n’était pas forcément rédhibitoire. Certains savaient très bien l’user de façon intéressante. Et c’était parfois tout aussi bon que sans. Enfin, elle n’avait pas très envie de parler de tout ça avec son amie, elle savait que l’envie allait très vite revenir si elle le faisait. Chose qui n’était pas très intéressante quand on essayait de l’éviter au possible.
Elle sentit sur son épaule une petite bête lui monter dessus, se doutant qu’il s’agissait du marihone de Mabel, elle ne pipa mot. « Alors ! Cette fameuse nouvelle ? » Ne put-elle s’empêcher de relancer, bien trop curieuse.


MARQUÉE. ACCRO. DÉPENDANTE. HEUREUSE.
©crack in time

#9900cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Dhampir ❧


⊱ MORSURES : 28

⊱ POINTS : 28

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 24/09/2017

⊱ METIER/ETUDES : Pâtissière dans la charmante boutique Malice&Délice



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Tasha ♦ Desideria ♦ Miroslav ♦

MessageSujet: Re: sourires et pétilles (désirée)   Mar 3 Oct - 2:33

>
sourires & pétilles
feat Désirée
Doux sourire sur les lèvres, Mabel répondit “ Super bien aussi, merci ”. La jeune dhampire n’avait pas beaucoup de visite, et encore moins d’amis, et bien que la solitude ne semblât pas l’atteindre, cela lui faisait toujours du bien de retrouver Desirée afin de partager quelques rires et malices. “ Super longtemps ! ” confirma t-elle alors que son amie s’installait sur une table. Elle se pencha pour observer les nombreux sacs déposés à ses pieds, un sourire évocateur planant sur ses lèvres. “ J’aurai du faire source ” rit-elle, bien envieuse d’aller se chercher un nouveau tricorne, un énorme chapeau à plume bleue et des baskets vertes, et… basiquement toutes les autres fringues improbables pour lesquelles elle aura craquée.  

Disposant sur la table une montagne de gâteaux pour humain suivit d’une théière en pierre noire, trois tasses (Ringo adorait prendre des bains de lait), et enfin différents parfum de tisane et plantes émincées dans des pots (toutes plus insolites les uns que les autres). Babybel avait une vision sacrée de l’heure du goûter. Assise devant son amie, sa part de gâteau en face elle. Elle lorgna cette dernière avec hésitation, puis elle remonta le regard vers Désirée avant de le remonter un peu plus dans une élévation d’yeux au ciel mi-amusée mi-moqueuse, “ Pas plus que d’habitude, c’est très évasif et très éloquent comme réponse, joli ” remarqua t-elle sans ajouter plus de commentaire. Alors que Mabel s’occupait à crêper ses cheveux blonds, Desideria qui avait sans doute le plus les pieds sur Terre des deux la relança sur la fameuse nouvelle que Mabel avait à lui annoncer… avant qu’elle ne l’oublie entre gâteau et service à thé. Sourire pendable aux lèvres, Mabel prit son temps pour répondre. Tant pour faire durer le suspens que pour chercher ses mots.

“ En fait... ” Ses yeux revinrent avec envie sur sa part de gâteau, armée de sa fourchette, elle lui fit face façon duel western, jouant des sourcils, plissant des yeux. Ringo s’était pendant ce temps là campé sur l’épaule de Désirée. “ Je me suis rendue compte que... ” Avec un soupir décidé elle céda à la tentation, découpant un grand morceau de son gâteau qu’elle enfourna dans sa bouche. “ Je suis maintenant en mesure de certifier que ce n’est pas la cigogne qui apporte les bébés. ” affirma t-elle en hochant la tête, les joues pleines à l’image des hamsters. Dit comme ça, tu donnes la fâcheuse ’impression que tu ne l’as fait que pour en avoir le coeur net. argua Ringo en se campant sur ses pattes. En fait c’ét- non, je ne veux rien savoir le coupa t-elle en bondissant depuis l’épaule de Désirée jusqu’à sa tasse de lait. Plouf!

Lorsque la pâtisserie passa enfin dans sa gorge (à l’image des serpents gobeurs ?) elle passa un doigt sur ses lèvres afin de savourer la crème délaissée là dessus. Le yeux rêveurs évadés vers le plafond, elle s’accouda, “ Je ne pourrais même pas dire qui est le papa, tu crois que si on dit que c’est Ringo ça marche ? ” Après quelques secondes elle éclata de rire pensant donner naissance à un genre de spiderman, ou spiderwoman ! “ Trop stylé... ” lâcha t-elle pour elle même. Bien sûr, elle pourrait bien se poser des questions plus terre à terre comme, ‘comment vais-je faire pour gérer un salon de thé entre nausée et vomissement ?’ ou encore plus conseillé; revoir les bases telles que ’est-ce vraiment une bonne idée d’avoir un enfant ?’ Mais Mabel Dandelion avait le chic pour ne pas être là où on l’attendait. Elle scruta le visage de son amie, taquine, “ Alors ? C’est cool ? ”
☾ anesidora


vent et marées
Dans les ténèbres qui m’enserrent, noires comme un puits où l’on se noie, je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient, pour mon âme invincible et fière, ▬ Invictus


Couleur RP : #99cc33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Source ❧


⊱ MORSURES : 120

⊱ POINTS : 44

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 19/09/2017

⊱ LOCALISATION : Quelque part dans des bras.

⊱ METIER/ETUDES : Source à temps plein.



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Mets y ta fiche de lien, ta fiche de présentation, toussa toussa.

MessageSujet: Re: sourires et pétilles (désirée)   Sam 7 Oct - 10:31

Elle éclate d’un rire léger. « Il y a des bons et des mauvais côtés dans tous les métiers. » Elle haussa les épaules, bien consciente que son statut était avantageux, très avantageux. « Mais si jamais une reconversion professionnelle t’intéresse, je serais ravie de t’épauler dans cette voie. » Petit sourire sur les lèvres, elle était autant sérieuse qu’elle ne l’était pas. L’idée de pouvoir partager son statut ne lui plaisait pas tant que ça, mais si ça rendait son amie heureuse, alors pourquoi pas ? Tout ce qu’elle savait, c’est qu’elle voulait profiter de sa vie, tant qu’elle pouvait encore. Aujourd’hui, la sensation de manque ne se faisait pas sentir dans son corps, d’autant plus quand elle faisait tout pour ne pas y penser. Elle était consciente (tout en évitant de l’être) que ça pouvait changer et évoluer dans un sens plus handicapant. Pour autant, elle s’en moquait. Sa vie n’avait jamais été aussi bien, aussi heureuse que celle d’avant. Jamais.

Une montagne de gâteaux s’imposa sur la table, laissant apparaître sur le visage de la Source un sourire ravi. « Super ! » S’exclama-t-elle, tout en piquant déjà quelques petits gâteaux dans le tas. Elle en croqua un bien, gémissant de bonheur lorsqu’il fondit dans sa bouche. Son amie avait toujours l’habitude de décrocher de ce qu’elles pouvaient dire ou faire, pour se concentrer sur autre chose, revenir et repartir. Oui, elle était consciente de la difficulté qu’avait son amie à se focaliser sur une chose à la fois, lui en tenait-elle rigueur ? absolument pas. Elle aussi avait été comme ça et bien pire lorsqu’elle était dépendante de la drogue, de l’alcool et de toutes les saloperies qu’elle ingérait. Aujourd’hui, tout ceci n’était plus d’actualité. Elle vivait désormais sa vie sainement et sereinement, sans se préoccuper de tout le reste. Alors, qu’importe que Mabel est parfois des difficultés ou que les autres la jugent sévèrement du fait de son choix professionnel, c’était son amie. Le reste ne lui importait pas. Qu’importe le jugement qu’elles pouvaient subir. Après tout, Desideria avait bien conscience que son propre statut ne faisait pas l’unanimité. Autant on reconnaissait son utilité et bien des morois savaient qu’ils ne pouvaient pas se passer des sources, autant ils étaient capables de les mépriser et de les malmener très rapidement. Comme s’ils avaient honte de cette nécessité à leur espèce. C’était un débat très étrange, mais qu’elle ne cherchait pas à envenimer. De toute façon, qu’aurait-elle pu faire pour y changer quoique ce soit ? Elle avait pleinement conscience que ce n’était pas tous les jours simples d’être une source et le vivait parfaitement bien. « Hm. » Haussant un sourcil sceptique, la bouche pleine de gâteaux, elle ne savait pas trop quoi dire. Etait-elle enceinte ? Avait-elle une amie enceinte ? Avait-elle enfin compris que le ventre grossissant abritait un enfant ? elle n’était pas sûre des divagations de son amie et préféra – par sûreté, ne rien dire. De toute façon, elle allait forcément préciser non ?
La tarentule sauta de son épaule jusqu’à la tasse de lait, laissant un sourire ravi éclairer le visage de la blonde. Décidément, ils faisaient un couple particulier, mais des plus mignons. « Je pense pas. A moins que le petit soit aussi poilu ! » Laissa tomber la jeune femme, gloussant face à sa bêtise. « C’est cool si c’est le fils de Ringo même si… » Elle laissa une moue étrange passer sur son visage, dégoûtée à l’idée d’imaginer le rapport qu’ils aient pu avoir. Préférant ne rien dire, elle continua. « Pour le père tu t’en fous, de toute façon, tu te débrouilleras très bien sans. » Elle haussa les épaules, ses propres parents étaient bien loin de sa vie désormais. Et ce, depuis des années. « Tu penses le garder ? » Préféra-t-elle demander, incapable de savoir si son amie divaguait ou était sérieuse. Pour le coup, c’était pas si facile que ça à savoir, contrairement à ses habitudes.


MARQUÉE. ACCRO. DÉPENDANTE. HEUREUSE.
©crack in time

#9900cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first

avatar



Dhampir ❧


⊱ MORSURES : 28

⊱ POINTS : 28

⊱ ARRIVÉE EN VILLE : 24/09/2017

⊱ METIER/ETUDES : Pâtissière dans la charmante boutique Malice&Délice



Carnet secret
⊱ COMPÉTENCES:
⊱ PETITS LIENS UTILES: Tasha ♦ Desideria ♦ Miroslav ♦

MessageSujet: Re: sourires et pétilles (désirée)   Mar 17 Oct - 1:36

Dans un coin de sa tête traînait l’idée qu’elle avait des sources. Le peu qu’elle savait à leur propos pouvait se targuer d’être l’une des rares sources de son inquiétude. Mabel pense à beaucoup de choses, elle passe d’une idée à l’autre, ne revenant jamais en arrière. Et pourtant, l’idée de ce qui arrive aux sources en était déjà à son énième passage. Ce n’est un secret pour personne, elles deviennent très rapidement le reflet de leur faim les rongeant de l’intérieur. Une ombre ne vivant que pour leur dépendance. Puis elles meurent. Et elle, Mabel, qu’allait-elle faire lorsque Désirée serait morte ? Rejetant une mèche ambrée en arrière, elle hausse les épaules. Ce sera sans doute triste. Sans doute même très triste. “ Je préfère chômer dans mon salon de thé ” rit-elle en vaquant à ses occupations.

L’annonce ayant été faite, Desideria demeura silencieuse, sceptique. Mabel plissa les yeux, scrutant son visage. Elle n’était pas soucieuse, pas vraiment inquiète, ni même réellement concernée sur les mots qui allaient suivre. Mais cela restait tout de même important pour la jeune dhampire d’avoir le premier avis de son amie (l’avis de Ringo ne comptant évidemment pas). “ Hm. ” S’accoudant à la table, ses petits poings encadrant son visage relevait ses joues à la manière d’un enfant boudeur. Elle s’attendait à plus pimenté.
Mabel était de ces personnes qui prenaient les choses comme elles venaient, elle ne faisait qu’un avec le cours des évènements et subissait les aléas de sa vie avec sérenité toujours. Comme si tout allait toujours bien, tout ne pouvait que bien aller. On n’avait encore jamais vu Mabel affolé, désespérée voire déchaînée. L’inconscient de Mabel avait décidé de la doter d’un optimisme outrager, surréaliste. Et pourtant, qui ne s’est jamais dit que parfois les choses ne se passent bien que seulement parce que l’on en avait décidé ainsi ?
Elle passa une main dans ses cheveux, observant sa main (elle avait cassés deux ongles). “ Oui… pourquoi pas ” répondit-elle en collant ses paumes contre sa tasse de thé. Pourquoi pas. Ringo soupira bruyament. “ et puis il n’a pas choisi, je ne pense pas le tuer sans raison valable… ” Des raison valables, elle en trouverait plein, si seulement elle était un peu rationnelle. La perspective d’être mère provoquait une étrange sensation à Mabel, quelque chose la convaincant de faire un peu plus attention à son corps. Il ne fallait pas se leurrer, avec sa pathologie la jeune dhampire n’avait que trop peu de chance de survivre à l’accouchement (sa présence dans le monde des vivants relevait déjà du miracle), si tant est qu’elle ne fasse pas une fausse couche d’ici là. Mais c’était là un nouvel objectif pour Mabel, une toute nouvelle perception et pourtant élémentaire.

Ringo sortit de son bain de lait pour escalader la main de Mabel et venir se nicher dans le creux de son cou. “ Si ça se trouve il voudra devenir gardien, ou peut être faire des biscuits chez Malices&Délices, tu imagines ? ” Elle, elle pouvait parfaitement se l’imaginer. C’était l’un des avantages à vivre entre deux réalités. Elle pencha la tête, étoiles dans ses yeux plongés dans ceux de Désirée. Tu dois être là pour voir ça.
“ Oh, et toi d’ailleurs, tu n’as jamais voulu avoir un mini-toi ? ” s’enquit-elle en joignant le bout de ses doigts.


vent et marées
Dans les ténèbres qui m’enserrent, noires comme un puits où l’on se noie, je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient, pour mon âme invincible et fière, ▬ Invictus


Couleur RP : #99cc33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
they come first



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: sourires et pétilles (désirée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
sourires et pétilles (désirée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Distributeur de sourires – ft. Emrys
» Parfois, les plus beaux sourires peuvent cacher de grands secrets, les plus beaux yeux peuvent avoir pleuré durant des heures et les coeurs les plus purs peuvent avoir souffert de grandes peines.. Feat Bambi, Wasoo, Canada and Pompom
» Te souviens-tu de ces sourires innocents et de ces paroles dans le vent ? ~ Nina ♥︎
» Une soirée faite de premières.[Livre I - Terminé]
» Tous des sauvages, des sauvages !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CLAIR DE SANG :: La bulle de Saint Pétersbourg :: Les Districts en bord du golf de Finlande :: Zone portuaire-
Sauter vers: